3 drôles de jeux (Game Pass)

Toujours des articles erratiques sur Critikale à cause, entre autres, de la suppression idiote et définitive des images et captures du site. C’est pourquoi vous ne voyez rien quand vous allez plus loin dans mes archives.

Rapidement, voici trois jeux vite essayés grâce au Game Pass. La PS5 ne tourne plus faute de jeux (j’ai pourtant de nombreux titres à poursuivre ou à finir : Horizon Forbidden West (new game+), Death Stranding (reprise de zéro), The Last of Us II (à refaire pour le plaisir) et Returnal (à continuer ou à refaire car j’ai perdu le fil). Pas de pognon pour God of War Ragnarok sinon il serait continuellement sur Critikale. C’est ainsi la Xbox Series X qui tourne un peu (sans plus) pour continuer l’exceptionnel NHL 23 (avec un mois de saison difficile (2 victoires, 3 défaites) et quelques trucs téléchargés il y a peu sur le Game Pass).

ALICE – RETOUR AU PAYS DE LA FOLIE (Xbox Series X, Game Pass)

Vu les notations hallucinantes que ce titre à obtenu de la part des utilisateurs (pourtant enclins à être totalement cons et d’une classe orthographique parfaitement douteuse), j’ai voulu installé ce vieux jeu Xbox 360.

Écran-titre particulièrement joli (…). Je viens de remarquer grâce à cette magnifique capture qu’on pouvait appuyer sur Y pour ouvrir un menu à gauche, mmh, j’essaierai.

Quel visage sympathique, toute cette bienveillance dans ce regard fait chaud au coeur.

Les visages avec quelques années de plus n’ont guère de visuel plus mignon. Mais tout ceci promet une ambiance réussie. Et le titre, pour le moment, se montre convaincant.

Le jeu, justement, n’est pas moche et l’animation reste correcte malgré son grand âge (juin 2011). J’ignore si je vais continuer car j’avoue avoir du mal à me remettre dans les oeuvres passées. Les jeux sont pourtant intéressants mais la technique étant ce qu’elle est, je ne suis pas dedans…

SOMERVILLE (Xbox Series X, Game Pass)

Un truc qui ressemble de loin à Inside se devait d’être installé sur le disque dur abandonné de ma Xbox.

Paisible, la petite famille dort devant une télévision restant allumée (merci la crise économique/écologique/écopolitique). Même le chien bordel. Il n’y a que le petit bonhomme qui s’éveille pour aller explorer la maison et ainsi voir que la jouabilité est poussive mais pas mauvaise. Les animations sont étranges et le moteur physique est ni bon ni mauvais. C’est pas mal, sans plus.

La lumière (et l’énergie en général) repousse la matière laissée par les extra-terrestres. Du moins les clampins ayant balancé des espèces de poutres énormes sur la Terre (?). Votre maison est démolie (le toit ressemble étrangement au mien d’ailleurs) et il vous reste à partir pour rechercher votre famille étrangement disparue. Sauf le chien, qui vous suit tranquillement. Bon toutou ça.

Le jeu débute seulement et oui, il sera relancé dans peu de temps, suffisamment intriguant et bien foutu pour que je m’y intéresse. À suivre.

PENTIMENT (Xbox Series X, Game Pass)

Celui-là, impossible de passer au travers et il sera bel et bien régulier sur Critikale, ou plutôt sera joué (car Critikale n’est plus que l’ooommmbre de lui-même (à dire avec une voix tremblante)).

Socrate (le vrai, philosophe grec mort en -399 avant Jésus Christ) dit que le fruit du travail ne doit pas être mesuré en monnaie, mais en satisfaction personnelle et en développement de soi. Ha ha ! Bien sûr, Saint Grobian (signifiant vulgaire en allemand, ou grossier et bouffon en anglais) le corrige avec grâce en disant : « Mais la satisfaction personnelle ne nourrit pas à ce que je sache, n’est-ce pas ? Hé hé. ». En effet, il a pas tort. Pas si bouffon que ça.

Il est possible de modifier la police de caractères (taille et glyphe) afin d’être plus lisible sur un écran. Surtout sur un téléviseur car les anciennes fonts sont complexes à déchiffrer rapidement. Nos regards ne sont plus habitués. De mon côté, c’est surtout une question de vue en effet, car mes yeux ne sont plus ce qu’ils étaient hélas. Sur un écran d’ordi, j’opterai plutôt pour le vraie polices de ces temps-là (avec les ligatures). Notons que j’ai récemment reproduit un journal de 1789 sur Illustrator, une création intéressante et une de mes passions (trop nombreuses).

Le gros est une monnaie. Le texte souligné renvoie au glossaire pour apprendre davantage des personnes et de l’époque en général. Les mots en rouge, je l’ignore. Ça doit être évident.

Pentiment sera bien sûr continué, c’est d’ailleurs le seul jeu des trois étant certain de continuer à tournicoter dans ma console.

Je vous laisse ici. Prochaines nouvelles fin novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *