Connect with us

2005

L’ignoble vacancier

Published

on

Après un bon dimanche a se reposer avec ma mini femme, je reprends demain (disons tout à l’heure) le boulot. Le boss étant en vacances, celui-ci ne vient que vers 14 heures (!). Ça va me permettre de travailler efficacement sans ce débile entre les pattes. La semaine risque d’être mouvementée.

Il faut que je trouve le courage d’aller bosser. Cette journée ne devrait pas être horrible si la lettre recommandée que j’ai reçu par la Poste n’est pas une mauvaise chose. Je vais bien voir…

Journée agréable, presque trop. L’ignoble chef n’était pas là avant 15 heures (alors qu’il est en vacances…) et il n’était pas chiant. Il est tellement lunatique qu’il en devient presque inquiétant. Bref… Une soirée normale se prépare, une bonne petite fougasse avec ma mini femme, suivi d’une non moins bonne crème brûlée. Avant ce merveilleux dessert, du bon fromage avec du très bon pain de la Brioche Dorée… Que du bon vous constatez.

Après avoir déposé ma petite femme chez elle, je reviens ici et hop ! Une partie de GTA ou de HL². Vu mon mal de crâne, ça va être du GTA… Il faut que je continue mon apprentissage du japonais.

Vu que je suis fatigué, je ne vais pas me coucher tard, pour une fois. Ma partie de GTA va être écourtée. Je ne sais pas, c’est comme si j’avais fait du sport toute l’après-midi…

11/09/2022 • En 2005 j’écrivais tout au long de la journée car je rentrais quelque fois chez moi. Le lunatisme de mon chef (pire défaut pour un responsable) était bien présent. Je déposais toujours ma « petite femme » chez elle en ces temps-là car j’avais une voiture et pas elle. Vu que nous n’habitions pas ensemble je faisais des allers-retours. Journée d’un autre temps.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2005

Fabuleux, féérique, attachant

Published

on

By

Petite soirée taboulé / DVD. Pas de grands rapports entre l’un et l’autre si ce n’est la perfection ! Je pensais voir un film à deux balles trente cinq (pour changer de mes deux balles cinquante, je deviens radin…) mais ce fut tout autrement. Le Pôle Express est un film d’animation bluffant, réalisé de main de maître par sieur Zemeckis. Féérique, magnifique et tellement bien joué que les personnages deviennent presque vivants.

Pas humain mais bel et bien vivant, comprenne qui pourra.

A côté de cette merveille, j’ai encore une petite chose à dire. Savez-vous que le réalisateur de King Kong (sortie cinéma le 14 décembre) a touché un maigre salaire de 20 millions de dollars ? Les enfants de Peter Jackson pourront donner quelques cadeaux aux autres enfants, un peu plus pauvres…

Continue Reading

2005

Pour toi Public !

Published

on

By

Doublement content ce soir. Je rentre du boulot, tranquille, énervé par cette journée alourdie par quelques clients stupides voire complètement cons. Là, d’un coup, retentit le téléphone. Je saute sur celui-ci, presque à l’étranglement, je le saisi, je l’empoigne et tout à coup (suspense…), une voix… Qu’entend-je ? Qu’ouie-je ? Mon frère qui m’annonce que je suis tonton. Sa femme est enceinte (non, son gaufrier…). N’est-ce pas une merveilleuse nouvelle ? Incroyable, presque démentiel. Si cette année 2006 sera placée sous le changement (de nombreuses choses vont changer dans ma vie, j’en reparlerais jeudi, ça rime et ça fait du bien…), elle sera déjà très forte car mon frère sera Papa, fantastique, je le félicite encore on ze Web même si celui-ci n’accède que très rarement aux pages électroniques (et aux ordinateurs).

Doublement content car j’ai aussi regardé « Romantique », l’un des  DVD de Franck Dubosc sorti il y a pas mal de temps. Un comique que j’apprécie beaucoup, qui me fait bien rire.

Continue Reading

2005

Un long fleuve tranquille

Published

on

By

Je suis de retour, un peu… Histoire d’avoir quelque chose à dire en décembre. Rien à dire, peu de photos ces temps-ci (le temps est lamentable mais j’aime ce temps !). Toujours les mêmes boulets qui m’entourent, toujours les mêmes problèmes. Un magasin Cultura vient d’ouvrir ses portes à 100 mètres de là où je bosse. Soit les responsables vont se bouger un peu le cul et commencer à être professionnels et compétents, soit les pseudos vendeurs (certains) de notre nouveau concurrent auront raison de leur propre magasin. J’ai quand même acheté le futur cadeau de Noël de ma mère là-bas, un minable set pour le dessin. Minable car vu ma paie actuelle, autant lui offrir un taille crayon. Ainsi, il me restera peut-être de l’argent pour manger demain…

L’année 2006 risque d’être étonnante, Killmyself aussi.

Continue Reading

Copyright © 2024 Critikale.com