Voulez-vous une brique dans la tronche ?

Deux choses, juste deux. Tetris et Allumette. Alors pour ceux qui me suivent depuis le début (janvier 2005), je voue une passion dévorante au jeu Tetris DX sur GameBoy Advance. Or, aujourd’hui même, je me suis acheté Tetris DS sur Nintendo… DS. Vous pouvez lire plus bas un mini test (j’aime le mot « mini », j’adore ce mot même…, il me va si bien). Vous avez aussi remarqué le changement de nom pour ma chatte (qui s’appelait Ana il y a deux mois), trop féminin, pas assez mignon.

Voici le test de Tetris, AH SI !! J’oubliais, les photos de Allumette vont être sur une seule page comme en témoigne le menu de gauche dans la partie INTIMITÉ, un peu comme mes interfaces.

Dans Tetris, vous empilez des briques pour créer des lignes. Vous accumulez les points jusqu’à ce que vous perdez en écrasant la dernière pièce au dessus de l’écran. J’adore Tetris DX (GBA) car on peut enregistrer 5 scores dans tous les modes, car la fluidité des briques est parfaite et permet de jouer très rapidement. Mais voilà, aucun jeu ne lui arrive à la cheville et ce n’est pas ce Tetris DS (quelle originalité !) qui va me contredire.

Tetris DS n’est pas fluide, il y a toujours cet espèce de temps d’attente entre le moment où vous mettez la brique et le moment ou sa position est « effective ». C’est pénible car ça ralentit le jeu. Pas de scores enregistrables ici, ou plutôt un seul, une honte dans un jeu ou le score est primordial (je trouve). Même pas la possibilité de mettre son nom, son pseudo ou je ne sais quel truc avec des lettres dedans. Les autres modes de jeu sont sympathiques mais n’enlèvent rien au fait qu’il fallait absolument remettre le VRAI mode, le classique, là où vous arrivez au niveau 20 sans comprendre ce que vous faites. C’est énervant, heureusement que j’ai gardé mon ancien Tetris.

Une note sur 10 ? J’attends de le tester encore plus jusqu’au moment où je vais l’échanger contre NHL 2K6 sur Xbox 360 (en espérant qu’il sorte bel et bien le 28 avril).

Les PLUS

+ l’ambiance des vieux jeux Nintendo

+ graphismes fins

+ musiques historiques

+ des modes de jeux très originaux

Les MOINS

– la pause entre le moment où la brique se pose et s’enclenche

– trop peu de scores enregistrés

– menus austères

– pas de mode Classique (infini), inadmissible !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Critikale.com