Mois : septembre 2019

Ultime article de septembre 2019 avant une longue trève en octobre, voici quelques nouvelles de Noita qui sévit sur mon PC comme Hotline Miami 1 et 2 à l’époque, PixelJunk Shooter ou Downwell. Tous ces « petits jeux » réalisés avec amour… Nouvelle fournée de captures issue de Steam pour ce bluffant Noita.lire

Il est enfin en accès anticipé sur Steam pour seulement 16.99 €, le tant attendu Noita, ôde aux pixels, proposant un moteur physique complexe et précis. Je l’ai lancé Noita non sans crainte étant fortement déçu des jeux que j’attendais le plus en cette année 2019. Voici une petite serie delire

À lire, uniquement. Sur un chemin au centre d’une forêt noire d’arbres étranges, aux feuilles envolées et aux branches mélangées, se dressaient mille cailloux comme tombés d’un nuage en forme de rocher. Un petit garçon s’agitait là, au milieu de ce décor apaisant. Il marchait durement pour que son pèrelire

Quel dommage, un des jeux que j’attendais le plus de l’année 2019 va finir eradiquer du disque dur de ma Xbox One. Je n’ai pas le courage de continuer mon aventure auprès des Gears. Je finirai par une seule image avant d’y rejouer peut-être un jour, mais Gears of Warlire

La série des Borderlands, c’est un peu, pour ma part, des avis complexes et irréguliers. D’un côté, un vaste monde semi-ouvert avec plein de trucs à faire ou presque, de l’autre une technique et un humour en décalage. Voici quelques captures, éternelles rendez-vous de Critikale, pour expliquer quelques petites choses importantes surlire

En attendant mon premier avis sur Borderlands que je reçois demain, quelques petits mots sur Wreckfest qui reste sympa à jouer pour peu qu’on oublie le potentiel qu’il a… Pestant encore contre un moteur physique perfectible (les collisions aériennes étranges, dégâts plus précis, déformation mieux répartie, carrière trop basique, concurrentslire

Malgré une certaine tempête actuellement sur ma gueule (et surtout dans mon dos), Critikale continue d’être ouvert et évite la phrase habituelle de la fermeture définitive… Tout arrive. Petit point rapide sur les jeux de septembre. D’horribles (et récurrentes) réparations sur ma bagnole cauchemardesque m’empêchent d’acquérir certains titres ce mois-cilire