C'est la mode, allons de notre petit tableau

 

Vous l'avez peut-être remarqué, il y a une propagation de graphique en tous genres sur les sites de jeux vidéo. Le tableau représentant le prix des consoles à leur arrivée sur le marché américain est un exemple de ces tableaux qui fleurissent sur le Net.


Vu qu'il y a rarement d'explications sur le pourquoi du comment du tableau et de ses composantes statistiques, je me suis dit qu'il fallait clarifier un peu tout ça, surtout que le slogan (ou citation) L'intelligence n'est pas de savoir, mais de comprendre n'est pas là pour rien. Comme vous me connaissez parfaitement, je me suis dit qu'un remaniement de ce fameux tableau était obligatoire. Notons que le tableau original provient de Ars Technica, un site que je vous conseille si vous lisez ne serait-ce qu'un peu l'anglais. Cliquez sur mon tableau ci-dessous pour l'agrandir...

 

 

Il faut savoir que les prix de base sont légèrement retravaillés ainsi que deux consoles inversées niveau année de sortie. L'Atari 7800 (1984) et la NES (1985). J'ai aussi ajouté les prix eBay. Même si ces prix ne sont pas exacts à 100 % (impossible de toute façon), ils montrent une moyenne en 2013. Les prix sont en euros pour eBay mais j'ai aussi regardé les prix en $US pour comparer un peu. Notons d'ailleurs que la Super Nintendo US est généralement bien plus chère que son homologue française.

 

Pour comprendre ce tableau, il faut y aller par étape. Tout d'abord, commençons très simplement par la console Atari 2600. Disponible en 1977 au prix de $199, elle se trouve dorénavant dans les 40 € sur eBay France. Si on se fie à l'inflation du dollar, la console sera dorénavant disponible en magasin, neuve, au prix de $768. Tout de même... Pour comprendre ce résultat, il faut aller jeter un œil au bureau des statistiques et nous obtenons pour un produit à $200 (1977) un prix de $768.80 en 2013. L'inflation est une hause généralisée des prix. En gros, pour un même produit acheté en 2000, vous paierez forcément plus cher aujourd'hui. Une baguette de pain de 1980 serait étiqueté bien plus chère aujourd'hui (et elle serait loin d'être délicieuse...). Nous pouvons aussi constater que les consoles sont souvent sorties dans les $200. Ce n'est qu'avec certains modèles particulier que les prix ont flambé. Prenons un exemple presque actuel, la première PlayStation. Arrivée aux U.S. en 2000, vendue $300, elle serait dans nos magasins à $459 à ce jour. Elle se trouve facilement dans les 20 € maintenant. Un bon modèle avec une seule manette, entre les séries 7xxx et 9xxx.

 

Pour conclure, nous voyons parfaitement que nos PlayStation 4 et autre Xbox One ne sont pas si chères, surtout la PS4 bien sûr... La Xbox pourrait se trouver à $476 et la PlayStation 3 à $696 (!). Sony a tout de même frapper très fort pour la fin d'année. Tout cela est bien beau mais une console achetée seule ne sert à rien et les deux jeux qu'on pense acquérir au même moment ainsi que la manette supplémentaire vont faire grimper considérablement les factures déjà garnies. Si vous voyez des erreurs sur ce tableau et surtout, si vous avez des commentaires pertinents (qui pourraient même venir ici), n'hésitez pas !

 

Nous nous retrouvons au mois de juillet pour d'autres petites choses...

 

 

Des soldes peu encombrants

 

Demain, je vais me séparer pendant un temps de The Last of Us pour me concentrer sur autre chose (Journey, Critikale, et c'est tout). Je pensais trouver deux ou trois petites choses en soldes mais rien de folichon. Je vais m'occuper autrement.


Alors qu'il est minuit passé et que nous sommes le 28 juin, déjà, je suis diaboliquement déçu par mes trouvailles du jour. Même mon petit tour à Cash Converters fut à chier. J'ai tout de même acheter à 6 € Jurassic Park sur Megadrive, mon 114e jeu. J'ai aussi acquis un autre titre sur PS2 mais à E.Leclerc cette fois-ci au doux nom de Aqua Teen Hunger Force Zombie Ninja Pro-Am, non ce n'est pas une blague. L'un des pires jeux PS2, visiblement, est chez moi. Pas encore essayé, j'ai hâte... ni Jurassic Park d'ailleurs. Je pensais retrouver la magie du premier épisode sur Super Nintendo mais ce n'est pas le cas vu les images derrières cette belle boite Megadrive. J'ai remis un peu d'ordre dans ma collection rétro et je pourrais bientôt ouvrir la page dédiée sur Critikale.

 

Au-delà du jeu vidéo, je souhaitais aussi acheter une centrale-vapeur. Hélas, les joies des soldes et le fait de bosser le day-one fait que je n'ai pas trouver ce que je recherchais : une Calor GV 8431 en soldes à 167 € chez Carrefour. Pas de lien direct vers la promo car c'est une opération locale. J'ai d'ailleurs demandé à un vendeur idiot si il était au courant d'une telle promo car elle était toujours affichée à 279 € en rayon. Il a répondu que non, qu'il n'avait pas de catalogue Soldes. Poliment, je lui ai dit que j'avais dû me tromper d'enseigne... J'ai eu tout de même un doute et à quelques mètres de là trônait le fameux catalogue. Hélas, je n'étais pas dans le bon Carrefour... J'ai filé au bon lieu mais rien à faire, la centrale-vapeur fut introuvable. La déception m'a envahit.

 

Je vous laisse ici avec une légère aguiche ci-dessous... Bientôt, je vais aussi "tester" mon nouveau dictionnaire que vous voyez ci-contre. D'ailleurs, notez que le dictionnaire Le Petit Robert 2014 est ultra léger malgré ses presque 3.000 pages ! Les feuilles sont très fines mais agréables et la couverture doit être un carton de belle qualité. Le logo que vous voyez ci-après a été réalisé avec l'ancienne police de caractères de l'ancien logo de Critikale. Cette police sera disponible dans l'année (entièrement, avec les chiffres et caractères accentués). Quelques glyphes me posent problème.

 

 

 

Last of Us et Journey essayés !

 

Offerts gracieusement par Sony, je peux enfin essayer l'ultra bien noté Last of Us et le prétendu chef d'oeuvre Journey. Tous deux sur PS3. Avis mitigé pour le premier, conquis par le second.


Tenez-vous prêt pour une tripotée d'images et une nouvelle manière de mettre des annotations (vous me direz si vous aimez !). Nous commençons par Journey, mon coup de cœur pour ce soir. Je n'arrivais pas à décrocher du jeu. C'est la force de certains titres, vous voulez avancer constamment pour découvrir ce qu'il y a derrière cette histoire étonnante.

 

 

 

 

 

 

 

Pour le moment, j'adore ! Même si le titre de Thatgamecompagny ne doit pas être très long selon les tests, je suis pressé de me relancer dans cette aventure attachante. Le personnage est rigolo, la jouabilité est parfaite, les graphismes sont subtils, très fins, magnifiques, et l'ambiance générale du jeu est tellement étrange voire intense, qu'on ne peut pas déposer le pad. Je vais continuer ce périple jeudi et vous donnerai un nouvel avis. Sinon, que pensez-vous des nouvelles légendes des photos ? Celles-ci seront améliorer de temps en temps avant d'arriver à quelque chose que j'apprécie pleinement.

 

Passons maintenant au non moins étonnant The Last of Us. À la vue des tests (Jeuxvideo.com, Gameblog, Gamekult et bien sûr Metacritic), le nouveau jeu de Naughty Dog a tout d'un chef d'oeuvre, lui aussi.

 

 

 

 

 

 

Vous commencez le jeu un peu plus tard, réellement je veux dire. Comme souvent, les premiers pas sont là pour poser les bases, pratiquer un peu la jouabilité et raconter une histoire. Alors pourquoi mon avis est mitigé après ce dédale de compliments cachés sur ces screens ? Autant je trouvais le tout début du jeu plutôt intéressant, autant après quelques minutes, je trouve ça un peu ennuyant. Rien de grave bien sûr. Graphiquement propre, avec un framerate un peu mou mais correct, le jeu propose de vivre quelque chose de grand. Alors mon avis va certainement changer mais en l'état, je m'attendais à être plus surpris dès le début, très simplement.

 

Il est bientôt minuit et vu que je dois me lever dans 5 heures (!), je vais vous quitter lamentablement ici. En vous donnant rendez-vous certainement jeudi au pire.

 

 

Page Consommation ! Les madeleines Ker Cadélac en test

 

J'ai bien bossé aujourd'hui. Du grand ménage encore, tout est propre chez moi, c'est royal... En plus, ouverture de la page Consommation qui devrait proposer une critique chaque semaine. Je vais essayer de m'y tenir.


La page Consommation est ouverte avec ma première critique sur les madeleines Ker Cadélac. Je vais essayer d'améliorer tout ça en fil des semaines. Je vais me reposer un peu, j'ai un putain de coup de barre... Petite parenthèse, les titres des billets seront dorénavant de cette taille (Arial 11 px). Les titres des archives devraient être changés sous peu.

 

 

Mon frère a 39 balais

 

Petite brève légère pour souhaiter un excellent anniversaire à mon frère. Le magnifique Gagouille. Déjà appelé ce matin (chose horriblement rare de ma part), un gros bisous, encore...


L'année prochaine, monsieur mon frère a 40 ans et là, ça va chambrer dans les chaumières. Moi, j'aurai 37 ans et ça fait classe, vu que je rajeunit à vue d'oeil (!), nous irons en boite 25/30 ans, ou carrément pas. Notons que de mon côté, je me suis offert mon cadeau de moi à moi même s'il m'a coûté un bras et que je vais le regarder en fin de mois (ça c'est de la phrase !) : Le Petit Robert 2014 avec du gnagnagna dedans, quelle horreur ! Mais c'est rigolo, plein d'autres petits éléments comme ça.

 

 

Hero Corp, des heros ordinaires aux supers acteurs

 

Comme prévu dans ma tête à moi, j'ai fini de regarder la saison 1 de Hero Corp. Le 3e et dernier DVD (le 4e étant les bonus) a été gobé par mon lecteur Blu-Ray vieillissant, mais suffisant.


Que penser de cette fameuse série que je connaissais mais qui ne m'a pas assez convaincu pour faire partie de ma vidéothèque il y a bien longtemps (octobre 2008 - et ce que je faisais en octobre 2008...).

 

 

Les premiers épisodes furent excellents. Je me demandais ce que Simon Astier faisait dans ce village aux gens bizarres. Je me demandais pourquoi ils le regardaient d'un drôle d'air, ou le bar renfermait un serveur qui gelait les verres pour obtenir du thé glacé ou refroidir un café trop chaud,  un autre se figeait de temps en temps en prononçant certaines paroles, ou encore un autre essayait tout simplement de le tuer, d'une étrange façon. Les épisodes commençaient franchement bien et j'adorais l'ambiance particulière, simpliste, qui se dégageait de cette étonnante série. Hélas, au fil des épisodes, lorsque le super méchant a été découvert (le faux super méchant...). J'ai continué la série sans réelle conviction bien que je vais m'acheter la saison 2. Deux raisons à cela, son prix ne doit pas être élevé et je tiens à féliciter, platement, les acteurs de cette série pour leur jeu tout simplement parfait. Aucune fausse note, ils sont à fond dedans et suivent Simon Astier avec délectation. Je serai aussi le premier acheteur de la troisième saison, tournée en février en Bourgogne (le réalisateur étant né à Dijon). Je suis tout de même un peu déçu car on tenait là une série à la hauteur de Kaamelott, hélas, mister Astier s'est un peu perdu au fil des rebondissements, qui, justement, ne rebondissaient plus. Mais attention, je suis bel et bien devenu un fan. C'est ça, l'excellence de la famille Astier.

 

 

La fête de la musique sans la fête... et sans la musique

 

Ça donne quoi s'il n'y a ni fête, ni musique ? Bah une soirée normale. Une journée de ménage pour le plus grand désarroi de mes chattes qui filaient un peu partout pour éviter l'aspirateur...


Aujourd'hui, pendant quelques courses, j'allais craquer pour Last of Us. Mais je me suis rétracté. Déjà il est repassé à 65 € chez Carrefour (au lieu de 55 €) et c'est vraiment un achat inutile. L'unique jeu que je vais acquérir est donc NHL 14. D'autres suivront peut-être si j'arrive à me payer une Xbox One... Une Xbox One avec une manette supplémentaire, deux jeux (Battelfield 4 et Forza 5), ça ferait combien ? Le suicide de mon banquier certainement.

 

En parlant de Battlefield, voici une capture prise hier sur le Battlelog (le site officiel qui gère les statistiques et autres informations).

 

 

Vous pouvez remarquer (ou pas) que les images sont dorénavant en 750 pixels de large et qu'il y a le retour du contour. Bref, les résultats que vous voyez ci-dessus est le score final d'une partie en mode Conquête. Je suis grisé doublement. En gris clair car je me suis fait bannir (!) et en foncé car j'ai cliqué sur mon pseudo, tout bêtement... Banni car... ben car je ne sais pas... Nous étions à la fin de la partie et l'administrateur a décidé de m'exécuter et m'envoyer de là où je venais. J'avoue ignorer le pourquoi du comment. 22 tués pour 15 morts, pas mal, pas extraordinaire car je me suis relâché vers la fin.

 

 

Toutes les archives sont disponibles

 

En effet, les archives de janvier 2005 à mai 2013 sont remises en ligne. Il est tard, je suis complètement crevé. Je reprends le site depuis 21 heures ce soir, il est minuit passé et nous sommes le 21 juin.


Critikale peut reprendre le cours normal des choses et nous attaquons dès tout à l'heure avec un nouvel article. Le site possède maintenant un header noir et le logo pour la première fois en blanc (le logo original d'ailleurs).

 

 

Les archives de 2009 sont disponibles !

 

Cette fois-ci, point d'insectes de 12 mètres de haut mais des grêlons de 5 mètres de large... J'ai aussi écrasé deux ou trois araignées monstrueuses...


Comme annoncé, les archives de 2009 sont en ligne. Passionnantes les news sur Critikale ces temps-ci non ? Je vais me lancer sur Battlefield 3 et continuer à lire. Je n'achèterai pas Last of Us sur PS3 car c'est trop cher et il ne me fait plus trop envie. Idem pour NHL 13, je voulais le reprendre (25 €) mais j'attends NHL 14 sur Xbox 360 (aucun NHL sur console next-gen cette année). Je vous salue.

 

 

Les archives de 2010 sont disponibles !

 

Même si je croise des insectes de douze mètres de long et de 3 mètres de haut, j'ai le courage de bouger jusqu'à mon bureau et mettre les archives 2010 en ligne !


Mes chattes fondent tout comme moi et malgré tout, je bosse et vous pouvez donc accéder aux archives 2010 sur le menu de droite. Chose étonnante, les Pensées actuelles sont de retour sur le menu principal...

 

 

Les archives de 2011 sont disponibles !

 

Elles furent difficiles à mettre en ligne, pour les souvenirs bien sûr, pour la chaleur (je vais crever) et pour la taille des mois...


J'étais très en forme en 2011, du moins à l'écrit car les mois de cette année-là étaient bien longs. Les archives 2011 sont donc accessibles via le menu de droite. Notons que mon dernier achat, le livre Petit cours d'autodéfense intellectuelle est difficile à lire. Mais je vais y arriver. Une petite partie de Battelfield 3 et j'y retourne, dans ce drôle de bouquin. Pas de Hero Corp ce soir mais seulement vendredi.

 

 

Les archives de 2012 sont disponibles !

 

Ce n'était pas la joie lorsque j'ai remis en forme les archives de 2012 mais il faut bien relancer Critikale. Les 12 mois de cette étrange année qui n'augurait rien de bon donc, sont en ligne.


Je vous laisse apprécier le "happy birthday to me" de l'année 2012, bien rigolo, et tellement naïf. Les archives de 2011 seront en ligne ce soir, les autres suivront très vite. Je vais continuer sur le disque 2 de la première saison de Hero Corp (l'un de mes excellents cadeaux d'anniversaire). J'en reparlerai ce soir. Simon Astier est, pour l'instant, comme son demi-frère Alexandre Astier, un réalisateur hors-pair. Casting excellent, dialogues percutants, décors réalistes proposant un tournage simple mais subtil, du très bon niveau.

 

 

Quelques captures et des corrections

 

J'ai dû faire de nombreuses corrections sur l'article du 14 juin. Je devrais vraiment me relire dorénavant. Des erreurs de frappe par dizaine, une horreur. Mon ancienne prof de dactylographie me mettrait encore plein de zéros.


Voici plusieurs photos prises un peu à l'arrache car je ne trouve pas de jeu qui me plaise et même si les articles un peu plus sérieux vont bientôt arriver, ça me désole cette absence de jeu.

 

 

Au début de la démo (et du jeu sans doute), il faut aider un mec qui se bat avec des zombis. Notons qu'il se fait mordre une trentaine de fois pendant qu'il galope avec vous mais rien n'y fait, il reste humain.

 

 

La recherche d'indice est bien faite. Il suffit de regarder autour de soi et de voir un point d'interrogation. Concentrer son regard et le tour est joué. Une technique sympathique, déjà utilisé dans quelques titres mais plutôt agréable ici.

 

 

Se balader dans une forêt remplie de zombis, le pied ! Vous en voyez un sur la gauche d'ailleurs... Une silhouette inquiétante à côté des arbres. C'est vraiment dommage que le jeu rame atrocement. Il n'est pas si laid que ça, loin de là.

 

 

La carte est plutôt grande même si elle doit se faire assez rapidement (avec la conduite des véhicules plus tard). L'amas vert (avec le drapeau et la barre vert fluo) au-dessus à droite de la carte est votre point de départ. Dans la démo je le répète, j'ignore si c'est le cas pour le jeu complet.

 

 

J'ai trouvé cette mission vraiment originale et pourtant tellement banale ! L'interface du jeu est sublime, malgré le relative laideur de l'ensemble (le jeu en lui-même) et les grosses lacunes techniques, les menus sont superbes. La police de caractères est excellente.

 

C'est tout pour ce State of Decay, je n'ai pas acheté le jeu complet et je ne l'achèterai pas. Bien trop de lacune à tous les niveaux même si le potentiel était là, quel dommage. Les notes de la presse spécialisée ne sont pas choucardes et pour 1.600 MSP, on s'attend à quelque chose de grandiose, à l'instar de Minecraft... Avec une durée de vie gigantesque.

 

Passons à Battelfield 3 Premium, qui, je vous le rappelle, m'a été offert par un ami à mon anniversaire. Très longue partie ce soir pour gagner au final le match, cool...

 

 

Le téléchargement des cartes a duré une nuit complète (encore que, plutôt 4 heures environ). Édition Premium oblige, tout était gratuit.

 

 

Voici la partie de ce soir. Je suis 3e avec un score minable de 31 tués pour 47 morts... L'ami qui m'a offert le jeu est deuxième avec 49 tués pour 58 morts. Notons aussi la présence d'un collègue surligné en vert avec 10.886 points.

 

Pour le moment, je n'accroche pas. Pour une simple raison c'est que le jeu n'est pas assez tactique. Malgré une belle entente entre nous trois ce soir, ce ne fut pas glorieux et je n'ai pas trouvé notre partie intéressante. Cependant, cela n'enlève en rien l'excellence du jeu. C'est simplement pas mon trip. Je préfère un Gears of War en Horde et en équipe, un jeu plus posé ou il faut absolument s'entraider. Vous remarquez la durée plutôt grande de notre partie, 1 h 28 tout de même ! C'était serré.

 

Je vous laisse ici car une lecture m'attend (bien qu'il soit 3 heures du matin...). Bon dimanche à vous !

 

 

Happy birthday to me (& Gisèle)

 

Il est là, le fameux article "happy birthday to me". Mais qui est donc Gisèle ? Une excellente actrice tout bêtement et dont j'ignorais la date de naissance jusqu'à hier, 14 juin 1914 (99 ans).


Vous le savez (© Jean-Pierre Pernaut), cette année est particulière car j'ai perdu celle que j'aime et la seule qui me faisait avancer dans la vie. Ô bien sûr, tout ce que je dis ici est bien niais et mine de rien, cela arrive régulièrement. Rien que cette année, je ne compte plus le nombre de couple qui se sépare. Soit je porte la poisse, soit c'est tout bêtement la vie. Je penche bien sûr pour cette seconde solution plus plausible. Mine de rien, je suis bien las de tout cela. Mais ce jour est particulier, c'est le jour de mes 36 ans. Et si l'horloge du Mac indique une journée du 14 juin 2013 bientôt terminée, déjà, j''ai un maigre espoir que la vie me soit plus douce les six prochains mois.

 

Comme toujours je commence par mes remerciements. Aussi étonnant que cela puisse paraître, je vais adresser mes premiers baisers de joie à mon ex... Qui m'a souhaité mon anniversaire en avant-première, à minuit 04. Mon téléphone était déjà éteint car même si je ne me suis pas couché tard hier, je coupe ce dernier très tôt. Merci mon Nem, toi qui garderas ce surnom pour toujours et qui sera éternellement dans mon coeur, interdisant l'accès à un autre amour pendant bien longtemps... Merci pour tes cadeaux, ils m'ont font très plaisir, comme tout ceux que tu m'as offert pendant 8 ans. Je ne voulais pas de présents de ta part pour une raison que tu vas peut-être comprendre maintenant : cela me fait de nouveaux souvenirs, récents en plus, oui. Des souvenirs que je ne souhaite pas. Si je continue à vivre dans ces souvenirs, qu'adviendra t-il de moi ? Ta bouille de Nem me manque...

 

Merci à mon ami Raph, Anthologik sur ce blog. Merci d'être là, merci pour tes précieux cadeaux, merci merci merci. Des bisous à toi aussi et j'espère te connaître encore des paires d'années. Merci à Stephouille. Aucune nouvelle depuis des lustres mais l'agenda des smartphones aidant, j'ai eu droit à mon joyeux anniversaire. Remerciements sincères bien sûr même si l'acidité de mes mots peut te peiner. Rassures-toi, c'est juste la tristesse qui me fait réagir ainsi. Merci à ma mini mère. Il y a quelques temps, tu ne m'aurais pas envoyé de texto vu que tu ignorais l'usage d'un téléphone portable ! Les temps changent comme on dit et toi avec, en bien. Même si ta tristesse au boulot et ta fatigue due à une vie trop dure m'inquiète, je serais toujours là pour toi. Tiens bon la barre ma Bouboune. L'éclaircie vient après la pluie, et tu me pardonneras de citer un film, mais c'est un des plus beaux. Tout comme l'amour que je te porte.

 

Merci à mon père et à ma petite soeur. Vous êtes loin de moi mais je penses à vous. Là encore, les temps sont durs et j'ai une rancœur démentielle mais je vous aime tous les deux. Merci pour vos bons mots. Merci encore à Caroline et à mon frère. Mon frère, qui est le seul à m'avoir appelé lorsque tout le monde communique par texto et par mail. Merci pour ça car je ne suis pas un grand bavard. Je vous tiens dans mon cœur pour toujours, merci Caroline, merci Gaëtan, merci Louis. Merci bien sûr à mon Mat, mon Matt, et mon Nico. Mat, pour avoir été là ce soir et malgré tes 15 grammes dans le sang, tu possèdes une présence importante à mes yeux. Tu es une bonne personne, ne l'oublies jamais. Merci de nouveau à Matt, mon ours préféré. Tu as dégainé sur Twitter presque le premier et tu es toujours à l'heure, là où il faut être. Un gros bisous à toi vieux frère. Merci à Nico, ce vieux bouc, qui malgré son air grognon et un bonhomme, un vrai. S'entourer de bonnes personnes et l'art de la vie.

 

Merci de tout cœur à mon Fav, le jeu que tu m'as offert ce soir (Battefield 3 Premium) télécharge ses dix mille mises à jour. Je suis à la 2e seulement et les 1.92 Go demandés sont à 23 %. Plus que 15 Go et je pourrais commencer à jouer ! Merci en tout cas, car tout n'a pas été facile entre nous ces temps-ci. Un merci un peu spécial à Dim et Estelle, merci de ne pas m'avoir laissé seul ce soir car je n'arrive plus à faire bonne figure. Et votre invitation dans ce bon vieux restau, certes à la dernière minute, était fort bien venue. Je vous remercie pleinement. Merci bien sûr pour le très beau cadeau. Un cadeau particulier que j'affectionne. Je vais aller acheter une pompe pour la gonfler... Euh non là je divague !

 

Je pense avoir fait le tour et si j'oublie des prénoms, je m'en excuse gravement (j'oublie toujours quelques uns chaque année). Merci tout de même à certains collègues de boulot d'avoir glissé un "bon anniversaire" dans le "ça va" matinal et régulier. Petit appel pour Fabrice, ex collègue, je n'ai pas de nouvelle, ça me désole. Et ce n'est effectivement jamais moi qui en donne.

 

L'année 2013 est une année triste. Je vais faire en sorte qu'elle ne le soit plus. Bientôt.

 

 

Pour ton anniversaire, tu ne tueras point

 

À l'aube de mes 36 ans, je balance une phrase assassine sur mon blog. Terrible mais parfaitement logique.


Vous le constaterez bien vite, le nouveau logo est enfin en place et le header aussi. Le menu de droite est toujours actif avec les mêmes page (Comprendre, Quelques Nuages et Contact). Les mois de janvier, févrieravril et mai 2013 sont accessibles ! Ce sera ainsi de suite jusqu'à 2005, date de mise en ligne de Critikale après deux autres essais (Killmyself et Rijkaan). Les quelques bugs du site sont bannis. Normalement celui-ci devrait s'afficher parfaitement sur n'importe quel navigateur.

 

Demain, c'est donc mon anniversaire. Et comme tous les ans, je me le souhaite, oui, je suis comme ça. L'article Happy birthday to me, ultra attendu par tous mes fans, sera bien à l'heure demain assez tard. Cet article, estampillé 2013 sera assez particulier car c'est bien la première fois que je ne l'écrirais pas avec amour. La chose peut paraître niaise et c'est un peu le cas mais je dois avouer qu'il ne va pas être joyeux. Vous verrez.


En toute logique, je devrai aussi reprendre un peu la main sur le site et en gros, refaire des articles habituels, jeux vidéo, actu diverses, conso (j'achète toujours les trucs nouveaux) et divers autres machins moins comiques. Demain sera difficile et si vous suivez le compte Twitter de Critikale, mes citations de 144 caractères vont dans ce sens. Notons aussi que la zone Respect n'est pas complète, elle le sera dans la semaine, pas de suppression de site juste un copier-coller d'une ancienne page. Sur ce, je vais faire mes 50 petites pompes et essayer de dormir.

 

 

Essayer l'objectivité entre la Xbox One et la PS4

 

Fan inconditionnel de la Xbox 360, je me vois obligé d'admettre que c'est un peu le foutoir et qu'il faut bien un article pour y voir plus clair.


Petit rappel obligatoire, je dispose d'une Xbox 360 (modèle Slim) et d'une PS3 (modèle slim aussi.). Ainsi j'ai déjà goûté aux joies de Uncharted 2 (pas aimé le premier ni le 3e) et de titres comme LittleBigPlanet 2, PixelJunk Shooter 1 et 2, et j'en oublie beaucoup. À moi aussi les joies de rejouer à des jeux PSone qui coûte dorénavant un bras sur eBay et Price Minister. Du lourd quoi. Par contre, je ne pouvais pas jouer à des titres que j'apprécie énormément comme Gears of War, Trials HD et Evolution, Halo, Forza et d'autres perles sur le XBLA. Maintenant que les bases sont posées, argumentons...

 

J'ai suivi la conférence de Microsoft et celle de Electronic Arts. Pas celle de Sony car je n'étais pas là... Si on se fie aux données évidentes, difficile d'acquérir en novembre 2013 une Xbox One. Plus chère de 100 €, une connexion obligatoire toutes les 24 heures à Internet, pas de jeux d'occasion, une console certainement moins puissante, l'impossibilité de mettre des jeux US ou JAP et la 2e impossibilité d'insérer des galettes Xbox 360 et de lancer ces vieux jeux XBLA chéris comme Trials Evolution.

 

ACHETER UNE PS4 ?

Maintenant, parlons en mon nom. Plus chère de 100 € ? En effet, ça fait mal car sur PS3, pour 399 €, je pourrais largement acheter une deuxième manette, voire une troisième, ou même une manette supplémentaire et un jeu. J'aurai même encore un peu d'argent pour des jeux sur le PS Store car ces derniers existent encore et seront comptabibles. Je pourrais même lancer Uncharted 2 si j'ai envie... Ça fait déjà beauocup je trouve.

 

ACHETER UNE XBOX ONE ?

Maintenant, regardons cela du côté du fan, non du fanboy comme certains pourraient beugler sur de nombreux forums. 100 € de plus ? Si la console justifie ces deniers supplémentaires par l'ajout de licences exclusives, pourquoi pas. Jouer à Plants vs Zombies Garden Warfare serait génial et même si ce petit jeu ne justifie pas les 100 € et qu'il sera peut-être annoncé aussi sur PS4 (mais je ne crois pas), je ne peux pas louper un épisode de l'un de mes jeux préférés, même façon Worms 3D... Surtout que la vidéo de présentation pendant la conférence EA m'a franchement plu ! Une connexion obligatoire toutes les 24 heures ? Je regarde mon PC à gauche de mon Mac et il me semble que celui-ci est connecté H24, et que le Mac aussi d'ailleurs. Car ce qu'on oublie de dire c'est qu'on ne demande pas que la Xbox One soit allumée H24 et branchée continuellement à Internet. Non. On demande que toutes les 24 heures on puisse réidentifier le gamertag et les licences achetées. Si vous partez en vacances sans console, vous pensez qu'il faudra changer de Xbox One à votre retour ou payer votre voisin pour qu'il allume ce bloc noir de 33 cm toutes les 24 heures ? Foutaises ! Le point de la connexion ne me dérange pas, c'est le tout connecté et même si je n'aime pas être dépendant de mon FAI (Fournisseur d'Accès Internet), je m'en cogne, que la Xbox One soit connectée tout le temps, très bien. Pas de jeux d'occasion ? Et ? De mon côté, je n'achète pas de jeux d'occaz et les seuls titres déjà utilisés chez moi sont des jeux Megadrive, Super Nintendo, PS1/PS2 et bien d'autres jeux rétro. Rien à carrer donc de ne plus avoir de jeux d'occasion. Les pauvres petits magasins ? La politique en ce sens n'est pas encore définitive et les accords ne sont pas signés. Acheter un jeu d'occaz à 50 € au lieu de 60 € ne m'intéresse pas. Une console certainement moins puissante ? Mouais. La Xbox 360 aussi, moins costaude que la PS3 il me semble. Sans lecteur Blu-Ray en plus. et même si certains titres cross-plateformes étaient peut-être diminués sur les deux consoles à cause du lecteur DVD de la Xbox 360, je ne pense pas que le bond aurait été géant. Impossible de mettre les jeux US et JAP ? Comme hélas toutes les consoles de Microsoft. J'ai déjà acheté des jeux PS3 car uniquement sortis aux US et donc, impossible de les utiliser sur Xbox 360 car non region-free. Il est rare que des jeux US ou JAP soient des blockbusters si ils ne sont pas dispos en Europe. J'ai déjà acquis des jeux US et JAP sur Xbox 360 car ils étaient region-free mais ce sont toujours des titres élitistes. Pas de possiblité de lancer ses jeux Xbox 360 et XBLA ? Pour les jeux Xbox 360, je m'en cogne. Vous arrivent-ils de lancer un jeu PS2 sur PS3 si vous avez le bon modèle niveau compatibilité ? Vous arrivaient-ils de lancer un jeu PS1 sur PS2 ? Très rare certainement. Pareil pour la Xbox 360, à part GTA V qui va me faire allumer ma vieille console Slim estampillée Microsoft, je ne vois pas pourquoi je la resortirai. Et là, nous arrivons aux jeux XBLA. En effet, devoir brancher ma Xbox 360 pour jouer à Trials Evolution sachant que le prochain Trials Fusion m'a franchement déçu niveau trailer, ça, ça me gonfle. Pas que ça à foutre pardonnez-moi d'avoir deux consoles du même constructeur dans mon salon ou dans mon bureau pour lancer un pauvre jeu de 100 Mo. Je pense tout de même que des rééditions comme celle de Minecraft vont arriver. Minecraft Xbox One Edition est déjà prévu mais j'attends du nouveau pour les jeux Arcace. Microsoft ne fera pas cette erreur. Pas devant la gronde montante.

 

Bien, voilà qui est déjà plus clair dans ma petite tête. Et la vôtre ? Parlons franchement, ces 100 € seront tout de même déterminant. Je n'achète pas de console au prix d'un petit PC portable, et je n'ai de toute façon point le budget. Faire un financement pour prendre une console, super... Si on ajoute (pour les deux consoles next-gen) le prix d'un jeu et d'un accessoire (ou pas), on arrive de toute façon à 450 € et 550 €. Chose horrible. Il faut tout bêtement que les jeux fassent la différence et tout est simple à ce niveau.

 

- si des jeux exclusifs à l'une des consoles me plait énormément, j'achèterai la console qui va avec...

- si plusieurs potes achètent la même console, je me tournerai logiquement sur cette dernière pour jouer en réseau.

- vu que Battelfield 4 en multijoueurs m'a littéralement bluffé, je prendrai même certainement la console la plus ouverte niveau réseau, et la plus stable surtout.

- la manette Xbox 360 ? Mes mains l'adorent ! Je n'aime pas la manette PS3, ou plutôt je ne l'apprécie pas pour le style de jeu que je pratique mais la nouvelle manette PS4 a l'air excellente...

 

Je ne suis pas plus avancer car les jeux vont réellement faire la différence et mine de rien, ce Plants vs Zombis Garden Warfare m'a tordu de rire en live devant la conférence EA. C'est con, surtout pour un petit jeu comme celui-ci, mais pour le moment, la Xbox One gagne...

 

 

Une semaine pour tout changer

 

Pendant la semaine qui arrive, je vais m'intéresser à de nombreux sujets d'actualité. Pas eu le temps de me consacrer à 100 % à Critikale cette semaine car j'ai d'autres préoccupations.


Demain débute l'E3, grand salon du jeu vidéo se déroulant à Los Angeles (et non Las Vegas sur des sites de merde). C'est aussi la mise en ligne de plusieurs articles sur l'actualité, passée et présente. Le futur interviendra plus tard, normal.

 

Je vais faire des tests cette semaine donc, s'ils sont concluants, Critikale continuera. Sinon ce sera mon dernier article le 14 juin.

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01