J'écris ma vie à la plume mais mon encrier est vide

 

Minces changements sur Critkale avec un header qui se pare d'un fond grisé et des titres d'articles sur fond gris-noir. J'avance jusqu'à dimanche pour réécrire une autre ligne de ma vie le lendemain. Mais ai-je l'envie ?

 

Il faut faire attention à ce que je bave sur mon propre site car mon petit père veille au grain et va me sermoner lors d'un appel dans la seconde qui suis. Mais rassures-toi mon père, tu es bientôt en retraite et je ne vais manquer ça pour rien au monde... Nous sommes bientôt au mois de février et comme j'aime le répéter sur Critikale, au mois de février, il y a moins de cons car il y a moins de jours. C'est mathématique. Je continue mon bonhomme de chemin sur Mayhem mais pas de Trials Evolution pour l'instant. J'attends l'arrivée le 29 janvier de Office 2013 et par extension d'Excel 2013 pour me recréer un tableau tout neuf pour les chronos. J'ai trouvé un moyen de les compiler plus rapidement alors tout va bien. Niveau jeu, c'est absolument tout. Les soldes n'apportent rien, ils sont aussi terrifiants que l'an dernier. Le mois de février devrait marquer l'arrivée du nouveau Critikale Mag ou l'arrêt du site (!). Oui, car à force de tourner en rond je vais me concentrer sur autre chose. Je dis ça tous les ans et ce bon vieux site est encore debout mais cette année 2013 est particulière.

 

Des news plus complètes bientôt. Les pages seront mises à jour avec les nouveaux petits éléments (titre sur fond gris foncé) dans quelque temps.

 

 

| 22/07/2015 | Et dire que deux jours après cet article, ma vie s'est arrêtée.

 

 

La vérité sur Mayhem (Xbox 360 et PS3), c'est un 10 !

 

Souvenez-vous, c'était sur Critikale il y a bien longtemps maintenant... Alors que l'exceptionnel Driven to Destruction obtenait un superbe 3/10 sur Gamekult, et un faible 14/20 sur JV.com, j'avais ultra apprécié le jeu (en 2005 c'est vieux !). L'histoire se répète avec Mayhem 3D...

 

 

Les utilisateurs sont-ils complètement niais ? Ou les testeurs le sont-ils encore plus ? (si vous aimez l'anglais, je vous conseille d'ailleurs ce test, le plus logique).Cela devient vraiment étonnant de voir de très bons jeux se faire punir ainsi par des notes totalement en inadéquation avec leur valeur réelle... Putain c'est beau. J'ai trop regardé les vidéos et directement les avis négatifs du jeu (très nombreux !). Il faut savoir plusieurs choses avant de vous dévoiler ma sentence.

 

Le développeur du titre, Left Field Productions, est plutôt connu, et même si son site Internet est offline, il a réalisé des jeux assez célèbres, si on peut dire : SCORE International Baja 1000 (bon ce n'est pas une référence...), Nitrobike sur Wii, la série Dave Mirra, Excitebike 64, NBA Courtside 2002, Backyard Football sur GameCube, les World Series Poker ou encore les MTX Mototrax. De grands noms n'est-ce pas ? Non, ce ne sont que d'infâme bouses, ou d'infâmes bouses incomprises. Mais ce sont des titres possédants un cachet, un truc à part.

 

Pour être précis sur mon avis de Mayhem, je partais franchement avec un a priori terrible. Pour qu'un jeu de Demolition Derby soit parfait, il faut des concurrents charismatiques, une jouabilité réaliste (moteur physique de la voiture, chocs) et un championnat intéressant voire une carrière... intéressante. Alors là qu'avons-nous ? Et bien je suis bluffé par le jeu. Je ne m'attendais pas à ça. Il m'a même donné des idées nouvelles pour notre projet commun avec Anthologik, à savoir un jeu de plateau hommage à Destruction Derby : Demolition Racing. Tout commence par les menus, rapides, sympas, un peu brouillon à cause de ce noir et blanc ambiant mais rien d'insurmontable. Petit essai dans le tutoriel pour voir que la voiture répond parfaitement. Inertie au poil, suspension des véhicules bien rendue, jouabilité optimale pour ce type de jeu, graphismes certes ternes à cause de cette ambiance N&B mais réalistes avec des véhicules parfaitement modelisés, très fidèles aux véritables voitures de DemoDerby. Je suis en train d'halluciner, le jeu que j'ai évité depuis sa sortie en mars 2012 est excellent ! ou s'avère excellent. Notons d'ailleurs, entre parenthèses, qu'il est quasi introuvable en France sur Xbox 360 (d'où mon achat en soldes ce jour sur PS3). La photo que vous voyez au-dessus témoigne bien de cette excellence. En effet, que voyons-nous : des voitures réalistes, de bonnes bouilles de voitures américaines, des tas de taules magnifiques, et oui ! On voit aussi des suspensions bien gérées et un aspect "crade" de belle facture. Bizarre mais important. On peut aussi apercevoir une icône jaune en forme de pique. Cette icône représente un morceau d'un autre véhicule que vous ou un conccurent avez percuter. Le ramasser permet d'augmenter son boost et de bénéficier d'une légère accélération pour faire plus de dégâts. Et accessoirement, il faut savoir que plus vous êtes dans les derniers du classements, plus ces pièces vous apportent du boost, histoire de pouvoir revenir dans le milieu du tableau puis vers les leaders. Encore une bonne idée.

 

Vous pouvez aussi percuter les voitures quand la foule hurle de joie et ainsi obtenir plus de boost et plus de points. Une carte spéciale qui sera d'ailleurs appliquée dans le jeu de plateau Demolition Racing. Pour le moment, j'ai courru quelques pistes sans, effectivement, rentrer dans le détail. Mais je me trompe rarement sur mes premières impressions, sauf, justement, sil elles sont mauvaises (comme un certain Mass Effect que j'avais détesté à mon premier essai alors que ce jeu est une tuerie). Et les suites aussi. J'ai pu apprécier l'excellence (encore !) des courses à douze participants (c'est peu hélas car les parcours sont grands). Notons que la première course et un quadruple huit !! Génial et jamais vu surtout. Comme un serpent enroulé, un peu du même style que le "logo" des infirmiers. J'ai pu apprécier aussi le fameux mode Bowl de Destruction Derby et les collisions plutôt réalistes. Je dis plutôt car effectivement, il y a quelques ratés (un seul dans ma session) où la voiture s'emballe un peu et saute d'une façon peu réaliste. Dernier point sympa que j'ai essayé, les parcours où tomber un synonyme de défaite cuisante. Joli.

 

L'unique point noir actuellement, car il en faut bien un et tout n'est pas parfait. Le mode Carrière se limite à un dévérouillage de pistes et de voitures (plus de 100) un peu comme la série Burnout (ou même GRID et Blur). C'est étonnant car le nom des écuries et sympas et nombreux ! Mon écurie s'appelle Suicide Squad comme au bon vieux temps, et les autres noms ne sont effectivement pas en reste. Avis final dans la semaine prochaine mais je doute d'un revirement de situation pour Mayhem 3D. Un peu con d'ailleurs ce 3D car vous pouvez bien mettre l'effet 3D dans les options (de 0 à 10) mais de là à mettre ce nom dans leur communication... Merci Left Field Productions, en espérant avoir un Mayhem 2 ou encore mieux...

 

| 16/11/2014 | Je n'ai plus de PS3, si vous me trouver le jeu sur Xbox 360... pensez à moi !!

 

 

L'éternel recommencement

 

Depuis dimanche soir, un vilain mal de dos perturbe mes mouvements et m'empêche d'être à 100 % dans ce que je fais. Demain, reprise du boulot après un étonnant arrêt de travail.


Étonnant car figurez-vous, il est très rare que je m'arrête. Ultra rare même. Là, j'étais complètement bloqué et c'était une pure et simple horreur de me déplacer (sur le moment). Alors forcément, un peu de repos s'imposait. La journée de demain va donc être soit calamiteuse pour mon dos, soit normale, à savoir douloureuse mais pas trop... Je vais voir avec l'ami Anthologik, dès la sortie du travail, un match de hockey sur glace. Match qui va peut-être mettre à mal mon dos mais qu'importe, cette petite sortie va me faire du bien, j'espère pouvoir me barrer du boulot assez tôt par contre, et ça...

 

Il n'est que 23 heures à l'horloge de l'iMac (que j'utilise de moins en moins depuis l'arrivée de Windows 8 sur mon PC) et je vais déjà aller me pieuter.

 

Petit message à mon très cher père qui m'a appelé hier soir, cela ne faisait que deux jolies années, environ, je suppose que le message laissé sur ton photoblog est pour moi, sans être prétentieux. Encore un léger sermon masqué, je vais essayé de balayer cette pensée pour attaquer ma journée de demain sereinement car sinon, des pains vont être distribués, et cela serait fort dommage après 4 jours d'absence. Surtout que mon mal de dos est toujours là et je sens qu'il en faut peu pour m'agacer. Pour revenir au message, j'imagine que personne ne connait le chagrin intérieur des autres et qu'il est difficile de se mettre à la place de quelqu'un mais il y a une différence entre écouter les autres et s'écouter soi-même. Non, petit père, ne m'appelle pas pour me resermoner de mes dires sur ce site, nous nous voyons bientôt, après tant d'absence(s), soyons adultes et taillons le bout de gras de vive-voix, en avril peut-être.

 

Dernière chose avant d'avoir mal au crâne et de me réveiller avec un mal de cou ultra chiant, j'ai ajouté un mot dans la page adéquate (Mot à mots). Ma copine m'a sorti un de ces mots répétés réguilèrement par les journalistes qui essaient de paraître plus intelligent. Elle n'a pas besoin de ça bien sûr (eux si) mais vu que j'ignorais le sens exact de ce mot, c'est l'occasion de rouvrir cette page abandonnée. Page qui est, je le rappelle, pourtant une des principales du site ! Notons que Critikale va être très légèrement modifié dans peu de temps mais rien de bien méchant, rien qui m'oblige à le fermer une poignée de jours.

 

 

GAME et le pique sur le jeu du jeûne

 

Sous ce titre cérébralement impossible et improbable, que seule l'élite d'entre vous comprendra, se cachent plusieurs choses. Toutes plus vilaines les unes que les autres.

 


Chaque jour est nouveau et chaque jour apporte son lot de nouveautés macabres dans ma vie. Les français de GAME, les petits gars derrière la légendaire enseigne Score Games, font bien grise mine en ces temps troublés. Ils sont au même point que de nombreuses sociétés en liquidation, incapables de connaître leur avenir et où la communication hiérarchique est totalement absente. GAME est transpercé par une gestion, certainement, peu efficace. La volonté de proposer des jeux aux meilleurs prix en vendant des jeux d'occasion à de bien meilleurs tarifs que ses concurrents... Quelle honte, la société a souhaité se mettre du côté des clients et c'est ainsi qu'elle est remerciée, boutée hors des frontières, allant rejoindre l'entreprise mère. Impossible de rivaliser avec Internet et GAME n'a certainement pas les reins aussi solides que Micromania.

 

GAME a subit de plein fouet, direct dans le bide, une lance bien trop solide pour une société qui va dans le sens du client. Je vais donc continuer d'acheter sur le Net (Angleterre et États-Unis, quoi que j'y reviendrai à la fin...) et je ne metterai décidément plus les pieds dans un magasin de jeu vidéo. Mon unique, mon précieux, était seulement ce GAME-là, à Dijon, à la Toison d'Or. Je vais alors continuer mon jeûne de jeux, et me focaliser sur ce que je vais faire pour sortir de cette vie ridicule.

 

Je vais couper mon iMac car ma connexion sur le PC (Steam) est franchement mauvaise et je me demande si tous mes appareils connectés n'y sont pas pour quelque chose... Je vais d'ailleurs parler bientôt de mon Nokia Lumia 920, histoire de faire un topo sur cet étonnant Windows Phone (OS compris donc).

 

J'en parlais plus haut mais je vais aussi réduire mes achats aux US. Très simple, j'ai reçu un mail de Noble Knight Games (mon fournisseur de vieux jeux géniaux) et ça va plutôt mal pour l'excellente (comme quoi...) United States Postal Services. En effet, La Poste américaine est dans une mauvaise passe et les tarifs vers les pays étrangers au territoire américain vont augmenter dangereusement. En terme plus précis et chiffré, je payais dans les $30 des frais de ports "lourds", de belles pièces donc, et dorénavant, il faudra compter sur $60 pour une livraison de 10 jour maximum, environ. Et je ne parle pas des expédition encore plus importante...

 

Bref, tout va mal nom de Zeus. Je vais donc couper cet iMac pour que le téléchargement de Viking (Steam à 5 €) se porte mieux... J'allais écrire iMad car mes doigts déconnent mais ce n'était pas totalement faux car l'écran de celui-ci devient foncé, puis clair, puis foncé, comme si le rétroéclairage automatique allait me lâcher. Ou l'écran plutôt. Ce qui serait drôle.

 

 

Ne rien dire pendant combien de temps ?

 

Une période sombre pour votre bloggeur préféré. Je me pose une soixantaine de questions toutes les 3 minutes alors il devient difficile de réfléchir et surtout, de reposer mon cerveau...


Il n'y a pas un seul instant où je suis zen. Il n'y a guère que chez moi, et encore sans le bruit des voisins... et en soirée où je ne pense pas à grand chose, du moins pas comme d'habitude. Demain encore, je vais devoir sourire, faire le beau, histoire d'arrondir sans cesse les angles, de tout le monde. L'année 2013 ne commence pas forcément mal mais je ne pense pas qu'elle soit belle. Après tout, est-ce que quelque chose de bien peut se passer ? Un enfant ? Impossible, il y a déjà quelques semaines que j'ai abandonné ou presque. Et c'est abandon-là, il est bien malheureux. Cette année, j'ai 36 ans, même là c'est un chiffre qui ne veut rien dire. C'est quoi 36 ? C'est rien, ce n'est même pas beau, ce n'est pas classe. 35 ans c'était un beau score, 37 ans marque l'âge adulte, mais 36...

 

Ces derniers jours, je n'ai pas respecté mon pseudo régime. Ce n'est donc pas la forme. Je tourne en rond avec mes pompes et j'essaie toujours de nouvelles techniques pour la rigolade. Heureusement, une de mes chattes va mieux. Elle nous a fait peur il y a trois/quatre jours mais là, elle va bien mieux. Elle mange de nouveau et est redevenu un vrai pot de colle. Je n'ai pas eu mon frère au téléphone depuis l'année dernière (...) mais je vais faire le geste, et appeler demain soir, ou samedi, j'en sais rien.

 

Ce soir, je vais boucler la mise au propre de ma collection rétro. Je n'ai plus que mes jeux GameBoy Advance (très peu) et tout sera inscrit sous Excel. Je réfléchis aussi à remettre ma Xbox 360 dans mon bureau, histoire que les classements Trials Evolution soient de nouveau en ligne.

 

Je pense sincèrement qu'il en faut très peu pour que je devienne fou, ou que ma folie sorte au grand jour. Mais attention, ce n'est pas vraiment de la folie, c'est de la tristesse par l'abandon. Un abandon de tout. À bientôt qui sait.

 

 

Trois nouveaux jeux sur PC grâce aux soldes Steam

 

Plutôt friand des soldes sur Steam, me voilà avec 3 nouveaux titres, point de hits de l'année mais de bons jeux à moindre prix.


Certains auront remarqué le changement de taille de police sur le site (de 11 à 10 pixels). Un retour dans le passé qui sera peut-être validé dans quelques jours avec la modification de toutes les pages. Peu de choses à dire aujourd'hui. Journée de boulot bien pénible mais ça, j'ai l'habitude. Je ne vais pas critiquer mon enseigne (car elle n'est pas critiquable, du moins pas à ce point) et faire comme un certain employé de Quick (@EquipierQuick sur Twitter) interviewé par le site Mlactu. La réponse de Quick est logique mais les propos de ce mystérieux équipier Quick sont certainement véridiques. Je suis allé dans un Quick il y a peu de temps avec ma moitié. Nous sommes particulièrement adhérents de leur sandwich car, effectivement, ils ont du goût ! Nous avons par contre été supris par une étonnante chose... Un pseudo manager a demandé à une serveuse de moins mettre de frite et à remis le surplus à sa place... Celle-ci, pas démontée, à remis les frites dans leur cornet. Ouf. Je suis bien d'accord qu'il y a une proportion à respecter mais de là à le crier dans le restaurant à la vue des clients et surtout, à ne pas répondre à mon mail leur précisant cet autre dysfonctionnement... Il y a une limite. Ils ne sont plus à une goutte d'eau.

 

Bref, revevons à des choses plus sympathiques comme les trois jeux achetés : Rage (4.99 €), Sleeping Dogs (16.99 € environ) et Symphony (3.99 environ). Symphony est un jeu musical où les ennemis apparaissent au gré de votre propre musique ou de celle, faible, directement inscrite à l'installation du jeu. Un bon petit jeu, très joli (à la Geometry Wars, on aime ou on déteste) mais peut-être un peu facile. Tout dépend en fin de compte de la musique jouée. La sélection est d'ailleurs assez enfantine, comme si vous alliez chercher une image à poster sur un forum par exemple, sur votre ordinateur. Du bon boulot.

 

 

Certes un peu brouillon, le jeu est plaisant. La fluidité est parfaite (encore heureux) et les effets sont excellents.

 

Sleeping Dogs est bien connu. J'avais téléchargé, et aimé, la démo sur le Xbox Live. De jolis combats, une réelle ambiance, que demander de plus ? Pour Rage, c'est très simple, un ami me l'avait donné gratuitement. N'appréciant pas, tel un pigeon, ce genre de pratique, j'ai toujours voulu l'avoir en vrai. C'est chose faite pour 5 malheureux euros.

 

 

La présentation du jeu est sublime et les effets plutôt naturels.

 

 

Les combats m'avaient enthousiasmés sur la démo Xbox 360. Ils sont toujours aussi... percutants.

 

 

Petite option sympa, on peut envoyer les ennemis sur différents objets matérialisés par un contour rouge.

 

 

Les missions annexes sont du pur style GTA et les jeux sandbox en général. Allez chercher un truc, donnez bidule à machin.

 

 

Les statistiques me font un peu peur. Déjà 10 % de progression et j'ai joué 30 minutes. Sale note pour Sleeping Dogs pour la durée de vie mais tout de même, j'espère qu'il sera un peu "long".

 

Continuons par un peu plus de GTA IV, histoire de continuer la tradition de Critikale.

 

 

J'ai dû écrasé quelqu'un.

 

 

Il respire la vie ce jeu ! Juste ça c'est un plaisir immense de se balader !

 

 

Cette scène est très connue des joueurs de GTA IV The Balad of Gay Tony...

 

Et finissons par une erreur sur Steam...

 

 

Là encore, un jeu pas cher du tout mais pour le moment, ce Serious Sam 3 est mauvais. Tout simplement lassant. Certains pourraient dire que c'est le lot quotidien de Serious Sam mais j'ai bien aimé le premier épisode et même le second, alors...

 

Nous allons revenir bientôt à des news plus sérieuses avec quelques captures au fil de mes progressions. Bientôt des nouvelles pour Trials Evolution, je pense avoir trouvé une idée...

 

 

La prochaine Xbox annoncée entre les 11 et 13 juin ?

 

Un teasing est apparu sur le site de Major Nelson (Responsable du Xbox Live). Ce teasing, d'un compteur assez gigantesque de 158 jours, arrivera à son terme le 11 juin 2013, début de l'E3.


C'est en surfant mécaniquement sur mes sites habituels que j'ai découvert cette pré-annonce. Il ne faut aucun doute que ce soit une nouvelle console de Microsoft. Un Kinect 2 serait étonnant surtout 6 mois avant... Et celui-ci devrait être disponible en même temps que la Xbox 3e génération. J'espère que ce n'est pas trop tôt. Oui, trop tôt. Car il faut un hardware solide pour me faire quitter mon PC actuel et renouer avec certaines licences. Une console forcément très puissante serait une logique idéale mais les à-côtés aussi. Le Live serait t-il grandement amélioré ? L'interface serait t-elle enfin rapide comme la PS3 (bien que la nouvelle interface de cette dernière soit un peu molle par moment). De grands éditeurs vont-ils proposer des nouveaux jeux étonnants ? Le Blu-Ray sera t-il de la partie ? Et bien d'autres questions. Critikale ne manqera pas de suivre la moindre information en ce sens. Et bien sûr, idem pour une éventuelle PS4 (quoi que le chiffre 4 ne peut pas être utilisé au Japon, la tradution de ce chiffre en japonais étant "mort"). Que seront donc les fameuses PlayStation et Xbox de 2013 ?

 

Pour ma part pour une bonne console, il faut une technique irréprochable en 2013 (qui peut durer très longtemps, 10 ans sans trop sourciller), des jeux longs avec des moteurs physiques ultra réalistes et une manette quasi identique aux consoles actuelles ainsi qu'une interface solide. De tous les cas, ces consoles marqueront, je pense, un virage sec des anciennes technologies. Et ça m'ennuie un peu. Je n'ai pas envie d'une console sans manette où les jeux seront uniquement en téléchargement. Bien que cela ne me dérange pas trop pour Valve et leur Steam.

 

 

Résolutions 2013 et résignations ?

 

Il est vrai que les habitudes plutôt niaises des résolutions de nouvelle année ne sont pas des plus intelligentes (forcément si elles sont niaises...). Mais faut-il pour autant de résigner ?


Alors que Steam télécharge un nouveau jeu qui était passé à la trappe suite à l'installation de Windows 8 Pro (The Witcher 2) et que je viens de finir une partie de GTA The Balad of Gay Tony, je vous annonce mes résolutions 2013, juste pour le fun, sachant que les plus viles ne sont pas visibles...

 

Première résolution : Maigrir.

Non pas que je sois foncièrement gros (bon bide tout de même...), je dois perdre entre 10 et 15 kilos pour revenir à un poids correct. Même si mes trop nombreux muscles me compliquent la vie niveau surpoids... ... ... ... ben quoi ? Humour. Bref, voici donc ma résolution physique dirions-nous, où plutôt, résolution santé.

 

MàJ du 16 novembre 2014 : c'est fait. 25 kilos perdus et une santé vacillante mais je vais me relever.

 

Deuxième résolution : Moins m'énerver, du moins, moins rapidement.

Ma moitié me l'a fait comprendre ce jour encore, je m'énerve trop vite, ou peut-être pas au bon moment surtout... Je vais donc essayer de corriger ça, du moins pendant une semaine, non parce que faut pas déconner non plus.

 

MàJ du 16 novembre 2014 : c'est fait. Je m'énerve rarement et personne n'a pour le moment oser m'agacer un peu trop.

 

Troisième résolution : Tenir mes promesses et mes projets.

En 2012 je devais apprendre le piano (le synthé tout du moins) et mettre en ligne un Critikale du feu de Dieu... On l'attends toujours, et je joue toujours du piano comme un manche malgré un léger apprentissage du solfège. Et dire qu'il y a bien longtemps, j'en jouais presque moyennement.

 

MàJ du 16 novembre 2014 : c'est raté. J'avais deux projets en 2014. L'un est reporté à 2015, l'autre, plus important, à 2016 !

 

Quatrième résolution (masquée) : Changer de job.

Pourquoi masquée ? Car c'est impossible. Du moins on essaie un peu de me virer alors c'est plutôt une résolution de mes employeurs... Mais toujours est-il que soit je me sens enfin épanoui dans mon travail soit il faut que je change rapidement (comprenez par là avant la fin de l'année...).

 

MàJ du 16 novembre 2014 : c'est raté. Mes employeurs n'ont pas réussi à me virer. J'en parlerai bientôt d'ailleurs.

 

Voici, histoire de renouer avec la tradition de Critikale, des captures d'écran de mes jeux actuels sur Steam, pour le moment, en attendant mieux plus tard.

 

Commençons vite-fait par Dead Island, téléchargé sur Steam une fois en soldes il y a peu de temps.

 

 

Le jeu n'est pas très fin mais reste correct vu l'étendue de la zone d'action

 

Le jeu est bien sûr plus beau que sur Xbox 360, et reste l'un des meilleurs titres tous supports confondus pour moi. Par contre, même avec la config de mon PC (i7 2600K, 12 Go de Ram et Ati 5800), ça rame un peu. Disons que le framerate n'est pas optimal. Comme sur Xbox 360 en gros... Soit le jeu n'est pas ultra optimisé, soit il y a une couille dans mes paramètres. Je privilégie la première thèse tout de même mais un ami m'a dit que le jeu n'était très bon niveau réglages. Je vais continuer un peu l'aventure et si je vois que c'est ultra gavant, j'arrêterai.

 

Continuons, si vous le voulez bien (phrase complètement idiote mais j'adore...) par Bioshock, premier du nom.

 

 

Le début du jeu m'avait déjà scotché à l'époque de la Xbox 360. Même si la surprise n'est plus là, c'est toujours aussi beau

 

 

L'eau est encore plus belle sur PC forcément et rend une ambiance folle à Rapture (ville d'accueil du titre)

 

Oui, vous avez bien lu, le premier. Le deuixème suivera bien sûr mais pas tout de suite. Pour le moment, j'en suis forcément content même si je connais le titre presque par coeur. Je ne l'avais pas fini à 100 % mais j'avais tellement passé de temps dessus qu'il reste l'un des mes jeux préférés toutes époques confondues.

Passons une dernière salve de photos avec celles de GTA IV : Balad of the Gay Tony.

 

 

La tronche du poulet de ce mix entre McDo, Quick et KFC et franchement flippante.

 

 

Les détails apportés au jeu sont fabuleux. Hélas, la photo en 700 pixels en à virer quelques uns comme la console à côté de la multiprise.

 

 

Étourdi, je ne me suis pas arrêté au feu rouge. J'ai percuté une voiture et celle-ci a prit feu ! Bizarre non ?

 

 

La voiture explose peu de temps après en laissant son conducteur mort crâmé sur la gauche de cette capture.

 

 

L'ambulancier essaie de réanimer le pauvre malheureux en vain. Il se barre juste après en disant "tout le monde meurt".

 

 

Quasiment à chaque épisode ayant la même base, des personnages refont leur apparition.

 

 

Sur PC, le jeu est bien plus facile grâce à une animation parfaite, sans saccade. La visée est donc améliorée !

 

 

Et même avec la manette Xbox 360, tout est ultra simple.

 

 

Tout est pulvérisable dans GTA IV. Le moteur physique Euphoria est la meilleure chose qui soit arrivée dans le jeu vidéo

 

 

Sa tête dépassait de l'escalier. Il ne fera plus l'erreur.

 

 

Après une jolie mission où de nombreux corps sont tombés, il est bon de sortir prendre l'air. Grandiose !

 

Je suis toujours autant bluffé par le titre de Rockstar et je me répète certainement trop sur Critikale à ce sujet. La version PC est un véritable bonheur pour n'importe quel joueur pourvu d'un PC correct. Une folie ce jeu.

 

Mon bon The Witcher 2 est enfin à 95 % et je vais pouvoir lancer un autre titre passé à la trappe suite à la mise à niveau de Windows 8 : L.A. Noire. Même si ce titre ne m'intéresse pas pleinement. Il reste hallucinant pour la gestion des visages. Photos à l'appui bientôt et surtout, d'autres jeux encore. Notons que les classements de Trials Evolution en sont toujours pas arrêtés mais toujours pas prêts non plus. Bien qu'ayant trouvé le moyen de les compiler, je dois dorénavant trouver le temps de le faire. Tiens, minuit passé, tant pis, je ne modifie pas la date de ce billet.

 

 

Heureuse année 2013 à toutes et à tous !

 

Même si le Grand Article est un peu décalé (normalement à la fin du mois de l'année précédente...), voici mes voeux pour cette année neuve, le bon jour.


Je vais faire court car le Grand Article ne fut pas simple à écrire, comme chaque année. Je remercie bien sûr ma moitié pour être encore avec moi en ce 1er janvier 2013. Je remercie aussi, tout particulièrement, Raph et mon père, qui ont dégainé les premier pour me souhaiter la bonne année. Histoire de ne pas se fondre dans la masse des textos. Pas de news de nombreuses personnes... Je remercie aussi ma petite mère pour ses souhaits. Remerciement particulier cette année à Dimitri, Estelle et Mathieu. Merci aux deux zouaves de m'avoir invité et de me laisser passer des soirées très décontractantes. Merci bien sûr à Mathieu pour sa présence même si l'énergie n'était pas là et si le boulot était encore trop dans nos têtes. Merci aux inconnus de mon répertoire pour leurs bons mots.

 

Et pour finir, une très heureuse année 2013 à toutes ces personnes que j'apprécie grandement : mon Gagouille, Caroline, Louis, Laurence, Régis, Carine, Théo, Eva, Louis, Matthieu N., Fabrice, Nico, Benoit et Juju et à mon Fav. J'oublie des gens bien sûr mais ce n'est pas contre eux. Ou pas forcément. Merci à certains de signer vos envois car le transfert des mes contacts entre l'iPhone 3GS et mon nouvel appareil n'a pas dû être positif à 100 %.


Belle année à tous. Attendez-vous à une année étonnante, non pas qu'elle doit l'être mais elle ne peut que l'être...

 

 

Le Grand Article 2012

 

Comme chaque année ou presque, voici le Grand Article, un résumé spécial de l'année passée. Ou en passe de l'être.


L'année 2012 ne fut pas glorieuse, loin de là. Même si certains diront que j'ai la santé (pas ze santé mais la santé quand même), même si certains diront que j'ai un toit au dessus de la tête (qui s'écroule un peu il faut bien le dire), et même si certains diront qu'il y a bien pire que moi, je ne peux que penser que ma vie serait bien meilleure si j'étais un peu plus agressif comme je l'étais il y a bien longtemps... Ou pas.

 

En janvier 2012, Critikale revenait que le 9 pour un nouveau site et des ambitions bien étonnantes. Je redemarrais une nouvelle année avec un nouveau header en virant carrément le nom "Critikale" en ne laissant que le logotype. En janvier toujours, le 10, c'était aussi la révolution chez Free et mon questionnement sur le fait qu'un discounter du Web arrivait chez Orange, Bouygues, SFR et autres bonshommes remplis de brouzoufs. Le 18 janvier ou presque, la France perdait son triple AAA par l'agence Standard & Poor's. Je n'y comprenais pas grand chose et c'est pourquoi, dans ce cas précis, j'écrivais un article pour mieux digérer cette information poreuse... Le 20 janvier, Megaupload, site bien connu de très nombreux amis de moi, fermait ses portes pour ne plus jamais les rouvrir (bien que son créateur souhaite autre chose maintenant, en pire). Mais là encore, pourquoi utiliser le mot "pire" ? Était-ce une mauvaise chose ? Le 22 janvier, je réagissais enfin que nous étions en 2012... Je n'avais, en effet, point modifié l'année de la page d'accueil (restée comme une bille en 2011). Le 25, j'espérais stupidement peut-être une nouvelle console dans l'année estampillée Microsoft ET Sony ! Chose absurde mais il faut toujours croire en l'impossible. Ce sont mes testicules qui me répétaient ça hier. Une bien jolie conversation. Un peu molle peut-être, et légèrement frippée.

 

Nous voilà en février 2012 et un mois si court où les boulets sont forcément moins nombreux. Dès le 2 février, je me posais des questions existentielles sur les jeux vidéo. Maintenant ils sont en HD, autrefois ils étais Super. Fini les Super Metroid, les Super Side Kicks, les Super Mario (les vrais), les Super Soccer, les Super Ghouls & Ghosts. Place aux versions HD bien ternes et sans saveur. Le 3 février, je parlais de Trials Evolution et attendant ce jeu comme un gland (annoncé en 2011). Je me disais qu'il était bien un des rares jeux à m'intéresser et que les jeux Indés et téléchargeables sur le Xbox Live Arcade et sur PC (voire même si iPhone) étaient bien plus profonds et rigolos que d'autres vendus 70 €. Le 5 février, j'ouvrais de nouveau la page Mot à mots (ouverte encore ce jour). Le 7 février, je recevais le Bon Usage, livre commandé sur eBay, comme souvent. J'annonçais aussi l'arrivée du prochain tome de Walking Dead, série démentielle (papier et TV). Comme souvent, le 8 février, tuile de la Poste et mon "baby-hockey" était abîmé. Heureusement, ce ne faut pas à ce point pénible et j'ai pu réupérer mon précieux qui était, certes, éventré. Misère. Le 9 février, je faisais un petit topo sur ce nouveau jouet. Qui est un peu à l'abandon dorénavant, manque de temps, manque de joueurs. Le 13 février était le retour de mon photoblog (définitivement fermé maintenant) avec une poignée de photos plus misérables les unes que les autres. Tant pis. Mi-février, je parlais d'une publicité déplorable pour la marque Sucx. Rien à voir avec la finesse de la publicité Perrier... il fallait oser mais le talent est là, pas de vulgarité, de la passion... Notons que la publicité Perrier assez provocatrice date de 1976 et qu'elle a été plusieurs fois censurée. Pas en 2012 visiblement. Je parlais aussi, le même jour, de mon nouvel appareil, le Canon EOS 7D (qui va me servir de nouveau en 2013, chose incroyable... Le 24 février, l'excellent PirateSourcil ne faisait confisquer sa vie pour une blague certes limite mais bien moins que de très nombreux articles sur la plupart des sites (Critikale en 2013 ?).

 

Le 2 mars 2012, j'annonçais le début des articles politiques sur Critikale. Ce sera donc l'année 2013 qui en sera l'ouverture. Notons aussi que le mois de mars 2012 n'est pas très bon pour les petits connexions, si elles existent encore en majorité remarquez... car cette page contient de très nombreuses photos du Salon Auto de Genève. Le 4 mars, déjà, je parlais de Windows 8 et du fait qu'il allait être grandiose, je ne me suis pas trompé bien sûr (il est installé sur mon PC et je trouve avec Windows 7 sur le Mac par contre). Certains diront qu'il est mauvais mais ne les blâmons pas, ils ne l'ont pas essayé. Le 2 mars toujours, Minecraft se mettait à jour (version 1.2.3). Le 7 mars, je montrais mon affreux pied sans réelle retouche (...). Et j'écrivais aussi quelques mots sur l'iPad 3e génération. Le 10 mars, je parlais de l'excellent site Gamersyde et surtout, de leur article où il citait l'exceptionnel moteur physique Euphoria. Qui sera certainement utilisé pour GTA V. Le 15 mars, c'était le 165 photos du Salon Auto de Genève... Un beau salon et une belle journée destressante. Le 17 mars, je découvrais l'excellent Mass Effect 3. Série que j'apprécie tout particulièrement. Toujours pas fini à ce jour... Nombreuses nouveautés le 18 mars avec le retour des Mars Amande, Loaded sur PSone et les excellentes barres Yogurette de Ferrero. Je parlais aussi des biscuits Guet-Apens mais ces derniers sont de retour en magasin (surtout dans les Intermarchés). Je parlais aussi de MotoHeroz sur iOS, jeu totalement inconnu de mon nouveau Windows Phone (ainsi que l'exceptionnel Tilt to Live). Le genre de truc bien chiant.

 

Le 1er avril 2012, j'écrivais qu'il était urgent de déménager dans un appartement plus serein. Chose faite mais comme d'habitude, ma poisse habituelle m'a rattrapé et me voilà avec de nouveaux voisins irrespectueux. L'avenir nous dira si mes avertissements récents ont fait mouche. Notons que je suis rentré du Nouvel An à 3 h 45 environ et que mon cher voisin du dessous a crû bon de faire la fête de 6 heures à 9 h 30 du mat'. Sachant que j'ai interrompu cet excès de zèle avant que je n'en vienne aux mains. C'est le réveillon m'a t-on répondu... Soit. Mais pas jusqu'à 9 heures le lendemain merci... Je suis crevé comme vous l'imaginez et c'est pourquoi, en partie, ce Grand Article est en retard. Bref, un déménagement tout de même salvateur mais pas aussi sublime qu'il devait l'être. Le 3 avril, je brossais l'éternel planning de mes attentes de fin d'année (en jeux vidéo forcément). Si Trials Evolution récoltait un 3 étoiles sur cette liste, et à juste titre, d'autres jeux comme The Splatters ne méritaient pas leurs 3 étoiles. J'attendais par exemple beaucoup de Max Payne 3 et il s'est avéré juste bon. Pas Rockstar. Le 10 avril, j'annonçais mon départ de mon ancien appartement, là où j'ai été le plus stressé au monde. Sans compter mon boulot actuel... Ce même 10 avril, je remerciais Jason Bates (Directeur Marketing de RedLynx) de m'avoir si gentiment donné la police de caractères de Trials Evolution. Il suffisait de demander ! Le 16 avril, LaTong, l'excellent artiste LaTong, changeait enfin son site pour quelque chose de plus sobre et donc plus épuré. Je pense qu'il peut faire encore mille fois mieux. Pour finir, le 26 avril, je supprimais Laurel, pourtant excellente dessinatrice, de ma zone Respect. Raison un peu idiote, elle fera donc son retour en 2013, certainement avec d'autres.

 

Le mois de mai marque la préparation pour mon déménagement prévu en juin 2012 (et officialisé en juillet 2012). Le 15 mai, j'achetais Diablo III. J'y ai joué environ 2 heures, grand max. Je suis très déçu par ce jeu. Le 19 mai, je divulgais aux yeux de tous mon avis sur le fantastique Dark Shadows avec Johnny Depp. Le 27 du même mois, je postais quelques photos de la ville calamiteuse de ma mère. Ou plutôt, cette ville devenue une porcherie. Le 31 mai, j'annonçais un énième nouveau Critikale, plus épuré. Ce n'est qu'en cette fin d'année que la nouvelle version a vu le jour. Un mois de mai très court niveau nouveautés car vu le ton du dernier billet (le 31), je pense que le mois finissait très mal.

 

À partir du 3 juin, le nouveau Critikale revenait petit-à-petit. Le 8 juin, soit quelques jours avant mon anniversaire, je revenais d'une formation à Lille, une des nombreuses formations... À ce niveau, j'ose espérer une année moins chiante. Comme pour rebondir à mon billet du 27 mai, où je postais des photos inquiétantes de la ville où vis ma mère, une pétition était lancée par les habitants le 10 juin. Demandant des comptes au Maire entre autres, les locataires et propriétaires s'interrogeaient de la recrudescence des dégâts et violences dans leur quartier. Nous sommes le 1er janvier 2013, rien a changé. Notons que ce même jour, le 10 juin donc, un bordel monstrueux débutait au dessus de ma tête, chez mes anciens voisins. Le remise des clefs approchait alors je devais être plus détendu du slip. Le 14 juin, je me souhaitais un joyeux anniversaire, comme tous les ans depuis presque le début de Critikale. Le 15 juin, je présentais mes plus plates excuses pour certains oublis lors de mes remerciements à mon anniversaire. C'est aussi dans ce paragraphe que je vais voir si Anthologik lit bien mon site et tous les glorieux articles car j'ai enfin reçu son cadeau d'anniversaire, un jeu de société que je possède déjà mais ultra important dans une collection digne de ce nom. Le 24 juillet, au lieu du 23, je souhaitais un bel anniversaire à mon frère. Encore un oubli, décidément, ce mois de juin n'étais pas ze mois. Et enfin, le 29 juin, j'annonçais la fermeture temporaire de Critikale suite à mon déménagement. Coupure d'Internet oblige. Je quittais enfin, je cite "des handicapés du respect au desssus de ma gueule". Mais j'espère vraiment que les nouveaux ne font pas continuer à mettre mes nerfs à l'épreuve. Ils sont fous ces gens.

 

En juin, j'annonçais le retour de Critikale le 11 juillet et chose incroyable, ce fut le cas ! Pile le 11 juillet, ma connexion fut remise par Orange. Et le 17 juillet, on se foutait de ma gueule à cause de mon crâne chauve. Pour la millième fois en cette année 2012. Inutile de dire que 2013 va se passer autrement.

 

Un mois de juillet très court et pour cause, Orange a supprimé ma connexion sans m'avertir. Juste une lettre plus tard dans ma boite qui stipulait que j'avais résilier mon engagement... Après bien des problèmes et surtout une absence d'Internet le premier jour de mes vacances, j'ai appris que SFR avait viré ma ligne. Le dégroupage abusif existe vraiment. Orange m'a remboursé 60 € et offert 1 mois d'abonnement. Non sans mal bien sûr car lorsque vous appelez une hotline et qu'on vous rétorque que vous n'êtes plus client, ça se passe plutôt mal. Mon ancienneté gigantesque chez Orange/Wanadoo n'a rien fait (peu après 1995 !). Le 30 août, j'écrivais un texte rigolo à mon ami Anthologik pour lui signifier qu'il me gavait avec son silence radio. Même les habitués de mon site ne comprendront rien, ou presque, mais c'était pour le résumé du mois d'août. Encore un mois très court d'ailleurs.

 

Le mois de septembre 2012 fut douloureux. Je perdais en effet deux collègues très proches, deux amis. Non pas qu'ils sont morts mais ils ont quitté le navire du boulot. J'en suis absolument triste et surtout, tout se passe mal maintenant, non pas que ce départ fut l'ouverture d'une saison très stressante pour moi mais le vide laissé est et sera très difficile à combler. Le 3 septembre, je regardais l'excellent film The Expendables 2. Un grand film avec une vraie ambiance comme j'adore et des acteurs collectifs, j'me comprends. Le 11 septembre, j'écrivais un article pour essayer de comprendre la volonté d'imposition de notre nouveau président, François Hollande. J'ai toujours rien compris à l'heure où j'écris ces mots mais je progresse. Ce n'est pas Gérard Depardieu, nouveau belge, qui m'expliquera les taxes Hollande. Il vomirait. Le 23 septembre, je m'essayais à l'excellent mais lassant NHL 13 et au merveilleux Borderlands 2. Ce dernier titre n'est plus jouer par mes mimines mais j'ose espérer que ce sera le cas prochainement. En coop. Le 29 septembre, dans ce beau nouvel appartement, j'écrivais que des fissures commençaient à apparaître et que l'isolation flanchait. Je postais aussi un nouveau GIJoe (collection bientôt dévoilée). Le 30 septembre, je vendais NHL 13 et FIFA 13 sur eBay. Deux jeux bien trop lassants donc. Pour quelqu'un qui invite, hélas, rarement du monde, c'est un peu normal.

 

Je débutais très fort le mois d'octobre avec des images chocs de mon nouvel appartement et de sa dégradation régulière. Le 6 octobre, je téléchargais le fantastique et merveilleux DLC de Trials Evolution : Origin of Pain. Le 11 octobre, je montrais un nouveau logo. Qui, bizarrement, n'a pas duré. En effet, j'appréciais beaucoup de logo, ce changement de style. Mais il ne correspondait pas à l'avenir de Critikale. Et depuis le temps que je parle d'avenir de Critikale, va bien falloir que je me secoue les burnes. Le 24 octobre, Windows 8 allait apparaître dans mon bureau, et surtout sur mon PC (que j'utilise exclusivement pour les jeux), et l'iMac pour le reste. Le 26 octobre, je postais quelques captures de Windows 8 et encore d'autres de mon appartement qui casse. Le 30 octobre 2012, comme une coutume, je finissais mal le moins vu la "violence", toute relative certes (d'où les parenthèses), de mon article.

 

Attaquons ce mois de novembre 2012 avec un peu de nostalgie le 4 grâce à une soirée avec mon frère. Je parlais aussi de mon envie d'avoir une Wii U. Envie que j'ai toujours mais le peu de jeux me refroidi grandement. Et même si la console reste jeune, j'ai un peu les boules... J'ai exécuté de bien belles parties hier avec mon ami Dimitri et l'infâme Mathieu (je pose avec lui sur cette photo) mais je reste quand même sur ma faim. L'idée de la tablette est bonne mais je trouve ça handicapant pour les éditeurs. Car comme trouver un chaque fois un jeu qui exploite ce périphérique ? Quelque part, il faut OBLIGATOIREMENT sortir des jeux utilisant ce procédé... Tiens, ça me donne quand même envie de rebrancher mes anciennes NES et Super Nes pour jouer aux vieux Mario. Et pourquoi pas l'excellent Super Mario 64 ou le non moins excellent Mario Sunshine. Le 5 novembre, je frôlais la mort suite à un gratin cuisiné par ma copine. Un drôle de gratin tout de même. Le 27 novembre, j'annonçais (encore un truc) le départ de Critikale, le nouveau départ d'ailleurs. Encore une fois. Nouveau départ qui est d'ailleurs un très bon film. Je pense l'acheter bientôt, je n'y pensais plus.

 

Et bien sûr arrive le mois de décembre. Un mois bien merdique comme tous les autres en 2012. Peu de choses de bien se sont passées. Et je suis vraiment triste pour cette année. Rien n'a marché comme je voulais. 2013 sera t-elle une grande année ? Dans tous les cas, ce sera une année charnière, c'est absolument certain.

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01