Programme du mois de juin !

 

Les semaines de juin seront diaboliquement perturbées. Il faut déjà que je trouve des trucs à faire où mon esprit peut se concentrer plus de deux minutes. Plein de choses dans la tête mais impossible de tout faire...


Plus de Dead Island à jouer (les deux terminés), plus d'épisodes de Walking Dead à regarder, plus de jeux à se faire sur Xbox 360 mais un certain Last Of Us qui arrive sur PS3 le 14 juin, plus de BD à lire (Philémon terminé, plus de Zombillénium, plus de Walking Dead version comic, plus de Blu-Ray ou DVD à visionner, plus de personnes à tuer, plus rien quoi bordel. Il y aura juste l'achat d'un micro-ondes (la centrale-vapeur c'est à moitié fait) et du nouveau Le Robert 2014 (non parce que je sens que la page Comprendre de Critikale va être costaude... et qu'il faut absolument que je vois de mes yeux vus ces bons diou de nouveau mots comme gnagnagna (j'en reviens toujours pas).

 

Niveau boulot, à part un nouveau changement de poste mais qui n'est pas un nouveau changement de poste (!), rien ne se trame. Enfin rien d'inscriptible ici... Carrément pas même. Niveau jeu, rien à part Last Of Us sur cette bonne vieille PS3, peut-être l'achat de NHL 13 cette fois-ci mais non... Niveau Critikale, c'est l'ouverture de toutes les pages et normalement la remise en ligne de toutes les archives depuis 2005. Ajoutons que c'est aussi le mois de mes chattes. Je vais essayer de leur changer leur grand arbre à chat qui commence à pencher un peu (et me saouler surtout), des vaccins en pagaille et l'aménagement de mon bureau avec un coin pour elle... Je vais d'ailleurs faire un tri de dingue dans mes affaires, ça va jeter grave ! Et vendre un peu mais qu'un peu !

 

Dernière chose, et comme annoncé il y a peu, j'arrêterai de parler de moi et de ma vie dont tout le monde s'en branle. Je vais aussi continuer mes tractations pour avoir Liv Tyler en colocataire, mais ça va être dur non ? Je vous laisse ici et vous donne rendez-vous en juin (donc pas avant dimanche) après ma soirée rugby. Ah si ! Je vais aussi intensifier mes pompes pour atteindre les 100 (ce qui est faible mais pas mal vu le style de pompes que je pratique...). Le palier des 150 (horrible) attendra, je n'y arrive pas... Oui, les pompes sont ma nouvelle passion même si mon dos meurt à chaque fois...

 

 

Xboxygen : David, j'écris ton nom

 

Incroyable mais vrai, je cite un article sur Critikale. C'est déjà rare que je juge un article juste et bien écrit mais si j'en parle ici bas, c'est qu'il y a un truc en plus !


Nous sommes tout de même le 28 mai, dans 15 jours c'est mon anniversaire avec l'étonnant et mondialement attendu "Happy Birthday to me". Article que j'écris tous les ans à la même date (sans blague ?). Pourquoi je parle de ça ? Simplement parce que je me demandais l'heure qu'il était pour donner à manger à mes chattes et ne pas rater le film "7 ans au Tibet" ou "Le Château de ma Mère" même si le premier cité aura mes faveurs ce soir (ayant vu dix mille fois le second). Bref, j'en étais où ? Oui, donc je regardais l'heure et j'ai vu la date du jour. 28 mai, c'est classe, c'est l'été.

 

David, un rédacteur de Xboxygen (et non Xboxgen attention, même si ce dernier site est bon dans l'actualité) a redigé un bel article sur la Xbox One. Limpide, très factuel et donc objectif, précis là où il faut. Un article qui fait plaisir devant tant de haine mal dirigée sur la Xbox One. Même si cette console n'a pas l'air d'être pour les gamers, il faut avouer qu'attendre l'E3 est la plus sage des actions. Microsoft occupe d'ailleurs une belle place à l'E3 avec un gros stand. Notons que deux stands de Sony sont juste à côté... Comme toujours mais entouré comme cela je ne m'en rappelle pas. Xboxygen, grâce à cela et son interface originale et moderne, rentre directement dans ma zone Respect. Mais comme vous le savez, cette zone peut changer rapidement. Petite parenthèse, Critikale monte son compteur de visiteurs uniques à 480 ce mois-ci (440 le mois dernier). Nous sommes juste le 28, c'est cool. C'est très peu de visiteurs quand on y réfléchit mais c'est correct. Il faut savoir que le score est de 875 visiteurs uniques l'an dernier, je ne sais plus quel mois. Autre stat, le site a agmenté ces visiteurs uniques depuis l'ajout du compte Twitter (en header). Peu d'abonnés par contre...

 

Le mois de juin accueillera donc mon anniversaire mais surtout des ajouts. Des vrais articles commenceront d'arriver. Comme celui sur le mariage gay que j'ai fini d'écrire la semaine dernière. Et d'autres encore plus rigolos comme l'ajout de mots complètement cons dans Le Robert 2014.

 

Je vais donner à grailler à mes monstres poilus et me préparer pour ma soirée TV. Quelle vie formidable. Heureusement c'est match de rugby samedi prochain avec un ami. J'aurai préféré une nouvelle partie de Destruction Derby et donc, le commencement d'une 7e saison. Mais je suis quand même bien content, ça me permettra de voir des gens ! Petit coup de blues lundi soir car je me suis senti d'un coup ultra seul dans mon lit.

 

Je profite d'ailleurs de cette dernière histoire pour informer mes lecteurs que je ne parlerai quasiment plus de moi sur Critikale vu la tournure que je veux prendre au site.

 

 

Riptide terminé. Vivement Dead Island 2

 

Juste à la fin de mes vacances, je viens de terminer Dead Island Riptide. Sans rentrer dans les détails du fin relativement bidon (c'était à prévoir), le jeu ouvre les portes d'un vrai Dead Island 2, bien plus sanglant...


C'est après 25 heures de jeu (en speedant vers la fin car mon perso était bloqué au niveau 70 et 99 % des quêtes terminées), que j'ai vaincu les vilains zombis et terminé Dead Island Riptide.

 

 

En fin de compte, l'unique défaut du jeu est représenté par les deux images ci-dessous et par d'autres points noirs bien sûr que je vais vous enoncer juste après.

 

 

 

Les deux salles que vous voyez ci-dessus n'est pas la même pièce. Les bidons sont posés à l'identique (en jaune chiasse), les bouteilles le sont aussi, même les étagères proposent les mêmes petits éléments. La caisse et même la pancarte sous sur le bureau de la caisse est identique ! Mais regardez bien... ... ... Ça y'est ? Au fond à droite de la salle du bas, vous avez une caisse d'arme. Pas sur celle du haut. Ces deux pièces sont dans la même zone de recherche (indiquée en vert vomi sur la carte). Ce genre de truc est juste insupportable dans le jeu (vraiment). Je pourrai aussi citer la blocage de votre personnage au niveau 70, le calque du niveau des zombis sur le vôtre (qui rend inutile la progression à part pour divers coups), le nouveau coup à la con (sauter sur le zombi) qui ne sert à rien et qui est surtout trèèèèèèès mal foutu. Et je pourrai aussi ajouter le codex des monstres qui n'a bien sûr rien à voir avec le démentiel Mass Effect qui propose le même monstre dupliqué en quinze mille exemplaires avec un nom différent. Bref, de nombreuses imperfections mais qui n'enlève rien à l'excellence du jeu. Pourquoi ? Parce que les combats sont excellents, les zombis ne sont pas cons pour des zombis, la moteur physique tient la route, le moteur graphique est correct, le nombre de quêtes est élevé, les PNJ sont débiles mais c'est toujours intéressant de savoir ce qu'ils vont chier comme quête et dernière chose, le jeu a une vrai ambiance avec des héros débiles mais des doublages très correct. Le doublage de Logan (celui que je prends) est juste parfait.

 

Du très bon boulot et un jeu qui aurait le mérite de sortir en duo pack à moindre prix (30 €). Seulement car il comporte tout de même trop d'imperfections, la duplication des élements est ultra pénible... Sur ce, je vous laisse, je n'ai plus de jeu pour m'occuper l'esprit à part Destruction Derby mais la prochaine soirée risque d'arriver dans longtemps et c'est bien normal et le boulot reprend demain. Je vais me pendre et vous donne rendez-vous dans la semaine prochaine. Ne tuez personne, même si c'est la mode.

 

 

Dead Island Riptide, après 24 millions de points

 

Il est 1 heure du matin en ce dimanche pluvieux et la reprise du boulot approche à grand pas. J'ai terminé la progression du personnage à Dead Island Riptide, en effet, j'ai obtenu cette nuit le niveau 70.


Bizarre comme taquet de niveau non ? C'est avec plus de 24 millions de points que la progression du personnage de Dead Island Riptide s'arrête, au niveau 70.

 

 

C'est beau non ? Plus de progression maintenant, mon arbre de compétence est bloqué et il n'y a plus d'objectif pour atteindre le niveau 71. C'est étonnant de ne pas avoir fait 100 niveaux, ou même 99. Surtout que mon arbre n'est pas complet.

 

 

Petite capture, presque dernière, de Dead Island Riptide pour vous montrer mon inventaire, vous êtes heureux non ? J'ai $205.196 en poche et de belles armes don't un bazooka, une cloueuse, un fusil de précision (sniper quoi...) et quelques pieds de biche et autres katanas sympathiques. J'ai aussi, et surtout, des armes à feu bien plus puissantes que dans Dead Island, le fusil de massacre par exemple ! Je n'ai pas encore trouvé le fameux Homerun (arme spéciale) et je ne me balade plus à un club de golf, l'arme est chiante à utiliser.

 

Je pense finir plus rapidement le jeu maintenant que je n'ai plus besoin de me balader pour tuer du zombi, ou peu. J'en suis à 70 % de a fin et je pense finir le jeu de Techland la semaine prochaine. Après je n'ai plus rien à jouer... Certains me l'ont fait remarqué, la page Contact est donc modifiée.

 

 

Résultats des 6 saisons à Destruction Derby

 

Hier, je finissais mon billet avec un étrange "et maintenant, place aux classements de nos 6 saisons". Étrange car il n'y avait pas eu de suite. Petit oubli car je vis une époque formidable, que la vie est belle.


Voici les classements de 6 saisons jouées jeudi soir avec Anthologik en Link sur les premières PlayStation.

 

 

Première saison difficile pour moi car j'arrive 2e de la Division 5 avec 164 misérables points. Division 4 très molle avec peu de points, The Idol termine 1ère avec seulement 128 points. Division 3 jouée au classement alphabétique car The Skum termine 2e ex æquo avec Pyromaniac. Learner Driver termine 4e de Division 2, il se rattrapera plus tard... The Doctor entame une belle saison en terminant 1er de la Division 1 avec un score correct de 198 points.

 

 

Une saison 2 étonnante ! L'ami Raph (Anthologik) obtient le meilleur score de la saison (226 points). On peut constater que The Taxman est leader de Division 2 mais seulement 7e au classement général. On peut aussi voir que je suis avec des grosses buses en Division 5 (ils sont respectivement 17e, 18e et 19e du classement général !). Belle progression de The Idol qui est montée de Division 4 pour finir 2e de Division 3, joli. Notons la relegation rapide de Pyromaniac en Division 3. Par contre, très mauvais score pour The Skum qui était à égalité avec Pyromaniac pour le tire de champion de Division 3 la saison passée. Place à la 3e saison !

 

 

Une saison 3 là encore étonnante. Avec des scores réellement bas. 264 points pour moi avec des scores plutôt bas, je ne sais pas comment je dois le prendre. Descente aux enfers pour Pyromaniac qui termine 4e de Division 3. Descente identique pour The Skum avec 88 points, dernier de Division 4... Sombre Divsion 1 avec peu de points marqués. Notons la remontée immédiate de The Beast en Division 4 et la relegation étonnante de Suicide Squad en Division 2, où elle rencontrera Raph qui monte dans cette division.

 

 

Saison 4 standard cette fois-ci avec une nouvelle descente de Pyromaniac (décidément !) et une remontée facile de The Skum avec 148 points. 252 points pour moi mais 250 points pour Raph, heureusement que nous ne sommes pas pour le moment dans la même division, j'en connais un qui aurait été vert (et moi ultra joyeux !). Mauvaise Division 1 de nouveau avec peu de points marqués. Learner Driver très en forme par contre avec un beau score de 212 points.

 

 

Saison 5 là encore normale. Joli score de votre bloggeur préféré avec 244 points et une montée en Division 1 pour rejoindre Raph qui avec ses 190 points (score élevé) gagne la Division 1 ! Pitoyables scores ailleurs comme en Division 3 où Crunch Bunch n'a effectivement pas sa place et monte en Division 2 grâce à ses 170 points contre 96 pour le deuxième ! Division 5 plutôt molle où Pyromaniac peut remonter aisément. Étonnantes descentes pour The Taxman et Psycho.

 

 

Et là c'est le drame ! Raph est encore leader de Division et gagne pour la 2e fois consécutive le championnant de Destruction Derby. J'avais 32 points de retard au Bowl et il fut impossible de buter ce bon vieux Anthologik. Grosse saison pour tout le monde avec énormément de points obtenus. Remontée logique de Undertaker, Psycho et Suicide Squad. Descente pour Learner Driver après de nombreuses saisons totalisant de jolis scores. The Skum redescent encore et The Idol arrive dans sa division logique...

 

Voici un dernier tableau (j'aime les tableaux...) avec les statistiques globales des saisons et des pilotes.

 

 

Pour bien comprendre le tableau : DIV (division), CLT (classement final dans la division), GEN (classement général des 20 pilotes), PTS (points obtenus pendant la saison), TPTS (total des points obtenus des 6 saisons), MPTS (moyenne des points obtenus par saison), MCLTS (moyenne des classements de chaque saison).

 

Le tableau est classé selon la moyenne des classements obtenus, idéal pour voir les meilleurs pilotes. Sur ce, je me casse, je suis crevé...

 

 

Destruction Derby, le jeu triple A

 

Deux news le même jour, chose rare, mais il fallait que je sépare celle-ci. Hier soir, excellente partie de Destruction Derby avec l'ami Anthologik.


Deux magnifiques PlayStation trônaient dans le salon alors que les câbles volaient et les moteurs rugissaient. La soirée quasi parfaite. 6 saisons plus tard à Destruction Derby, Sieur Anthologik me bat en Division 1. À force de chambrer le bestiau que je le déglinguerai, il fallait s'en douter... Voici, rien que pour vous, les fantastiques résultats de cette soirée.

 

Une petite présentation des fameux pilotes de Destruction Derby s'impose !

 

ALEX (Xiandt)

Division 5 (division de départ)

France

 

# 1

-

RAPH (Anthologik)

Division 5

France

 

# 2

-

THE DOCTOR

Division 1

Nationalité inconnue

 

# 99

Pilote très doué en Destruction Derby (courses par points de collision). Rarement en dessous de la Division 3.

BARMY ARMY

Division 1

Nigéria

 

# 53

Pilote irrégulier, pour exceller comme étant très moyen. Barmy Army devait être un pilote jouable lors de la première présentation du jeu par Psygnosis. Du moins la couleur de sa voiture était visible comme "joueur 1".

SUICIDE SQUAD

Division 1

Espagne

 

# 82

Pilote remarquable dans toutes les compétitions. Moyenne en course pure. Suicide Squad fait partie des pilotes les plus connus de Destruction Derby.

THE TAXMAN

Division 1

Nationalité inconnue

 

# 95

Pilote identique à The Doctor. The Taxman est peut-être moins agressif et plus technique.

PSYCHO

Division 2

Suède

 

# 40

Pilote expert. Comme Suicide Squad, il a peu de défaut. Se situe toujours dans les deux premières divisions.

HEAVY METAL HERO

Division 2

Mexique

 

# 52

Pilote émérite. Peu avoir quelques descente aux enfers.

CRUNCH BUNCH

Division 2

 

# 22

Pilote confirmé. Crunch Bunch peut suprendre par ses classements.

LEARNER DRIVER

Division 2

Irlande

 

# 37

Pilote expert. Contrairement à ce qu'on peut lire sur le Net, Learner Driver (L. Driver) est un pilote très doué. Sa technique consiste à attendre sagement ses opposants pour créer des embouteillages et grapillé quelques précieux points. Pilote nul en mode Course.

PYROMANIAC

Division 3

Haïti

 

# 64

Pilote moyen/bon. Extrêmement agressive, Pyromaniac est trop irrégulière et descend régulièrement en division inférieure.

THE SKUM

Division 3

Autriche

 

# 13

Pilote expert. The Skum est le meilleur pilote en mode Course. Plutôt doué dans les autres compétitions, il peut avoir quelques faiblesses pendant les championnats.

UNDERTAKER

Division 3

Afrique du Sud

 

# 77

Pilote très confirmé. Peut-être en dessous de Suicide Squad et Psycho car son irrégularité est grande. Un compétiteur dont il faut se méfier.

THE GODDESS

Division 3

Japon

 

# 35

Pilote confirmé. The Goddess est un pilote de courses, peu de Destruction Derby. S'en sort quelques fois sans trop de casse.

THE IDOL

Division 4

Nationalité inconnue

 

# 23

Pilote moyen. Trop faible pendant les courses car peu agressive. Elle connait bien les 360° contre elle.

THE OPTICIAN

Division 4

Belgique

 

# 47

Pilote moyen. Reste souvent en dehors des embouteillages.

PASSION WAGON

Division 4

France

 

# 69

Pilote moyen. À l'instar de The Idol, Passion Wagon est un pilote peu agressif. Reste à l'écart des problèmes.

THE BEAST

Division 4

Italie

 

# 66

Pilote le plus agressif de la compétition. The Beast se retrouve souvent dans le bas du tableau mais remonte vite. Une plaie.

THE BOUNCER

Division 5

Allemagne

 

# 88

Pilote très moyen.

THE GENERAL

Division 5

États-Unis

 

# 50

Pilote très moyen. Peu donner de bons résultats.

TRASHMAN

Division 5 - absent à 2 joueurs

Autriche

 

# 7

Pilote moyen. Il n'est pas présent en mode Link 2 joueurs. Il peut éventuellement grimper les divisions pour atteindre la 2e.

 

Et maintenant, place aux classements de nos 6 saisons !

 

 

Ne pas se morfondre, foncer !

 

Encore quelques ajustements sur Critikale avec le changement de la police de caractères en header et ailleurs. Hier, soirée exceptionnelle sur Destruction Derby en Link. Une belle soirée avec la reprise imminente du boulot.


Le header change une nouvelle fois (et ce sera la dernière sauf modifications sur le menu). Commençons par un petit teasing.

 

 

Et poursuivons par la réouverture de trois pages : Quelques Nuages 2, Comprendre (anciennement Mot à mots) et la page contact cachée dans le copyright du site. La page Retro Gaming devrait arriver sous peu, idem pour Préférences. Les archives de Critikale seront remises en ligne, du moins une partie, avant dimanche. Notons que l'image de la nouvelle aventure Quelques Nuages ci-dessous n'est pas le design définitif, je suis dessus depuis quelques temps déjà.

 

Pour le titre, ma mère m'a demandé hier matin d'arrêter de me morfondre. Elle n'a pas tout à fait tort. Osons !

 

 

Comprendre Cash Converters

 

Je dois être un peu débile mais j'avoue ne pas comprendre l'irrespect que donne les Cash Converters aux produits qu'ils vendent. Peut-être un conseiller/vendeur de cette boutique pourra m'expliquer un jour.


Cash Converters, c'est de l'occasion, des produits repris par des vendeurs selon un argus et depuis quelques temps, selon eBay et Price Minister. Ce soir, j'organise (cela est un bien grand mot) une petite soirée Destruction Derby en Link. Avec deux PlayStation donc, deux jeux Destruction Derby et forcément, un câble Link. Malgré mes finances et vu que je souhaite m'amuser et oublier plusieurs choses en ce moment, je suis allé acheté une PlayStation chez Cash Converters. J'ai bien une PSone mais impossible de connecter le fameux et rare câble Link sur ce modèle (SCPH-102). Il est cependant sur tous les autres modèles, plus anciens, des séries 1000 à 9000. Et j'ai trouvé ce jour une série 9000 (9002 exactement). Cette série ne propose pas de port d'extension mais possède bien le port qui m'intéresse. Notons que le menu de cette série (la dernière de 1997) est horrible. Bref.

 

Pour la petite histoire, je vais souvent chez Cash Converters même si mes finances ne me le permettent pas, ma collection de jeu rétro est plutôt importante et je ne me prive pas à ce niveau, c'est bien le seul écart que je me permets. Un peu trop nostalgique mais si vous lisez Critikale depuis longtemps (avant la remise en ligne, avant janvier 2013), vous commencez à connaître le bestiau.

 

Donc j'ai acheté la console que vous allez voir ci-dessous à 12.99 € (prix correct pour une PlayStation avec ses câbles et une manette officielle).

 

 

Non vous ne rêvez pas. Penchez-vous un peu sur ces photos. La console est dégueulasse. Comme chaque article vendu chez Cash Converters. Je suis toujours surpris par cette saleté tout simplement ignoble. Je ne comprends pas et ne comprendrai jamais pourquoi ils ne nettoient pas juste un peu les produits qu'ils vendent. Et là est toute mon ignorance, est-ce demandé par les directeurs des centres Tout Cash ? Certainement, ce doit être quelque chose qui ne doit pas être pratiqué, ce n'est pas possible autrement. La console démontée est lorsque j'ai nettoyé tout ce bordel. Idem pour le bouton RESET enlevé. Très facile sur ce type de console. 6 vis cruciforme et le tour est joué.

 

Voici cette même console après nettoyage (pas à 100 %).

 

 

 

Il reste des saletés un peu partout mine de rien ! Mais je n'ai pas voulu tout faire à 100 %. Il faut savoir que cette PlayStation est une série SCPH-9002 donc plutôt rare, du moins c'est un des derniers modèles fabriqués. Maintenant, elle est propre, pas comme je le souhaiterai mais elle reste correcte. Elle fonctionne parfaitement même en insérant l'Exode d'Abe (sur deux disques) pourtant ultra rayé et surtout très chiant pour les consoles (car de nombreux chargements). Cette série 9xxx rejoint mon ancienne PlayStation série 7xxx pour notre partie de ce soir, sur le démentiel Destruction Derby, surtout à deux en championnat. Notons que l'étiquette et le nettoyage global a été réalisé par ma bombe habituelle, LA bombe pour les étiquettes Cash Converters et autres trucs merdiques.

 

Je vous laisse, je vais aller acheter deux ou trois trucs pour ce soir avec les 10 € que m'a donné ma mère ce matin, ouf... Va falloir que je déménage vite même si je m'en sors correctement.

 

 

Tristesse et mort

 

Houla, c'est quoi ce titre ignoble ! Détendez-vous car même si la tristesse est bien présente, la mort c'est dans Dead Island Riptide, vous pouvez reposer votre téléphone pour les urgences, ce n'est pas pour tout de suite. J'ai un putain de jeu à finir !


Commençons dans le vif du sujet avec cette infâme photographie.

 

 

Voici ce que j'ai mangé ce soir. Alors non ce n'est pas ce que je mange tous les jours (je me prépare des petits plats au moins une fois dans la semaine...) mais j'ai le cafard. Cette situation est pénible et ça allait mieux depuis quelques jours (quoi qu'on veule me virer au boulot !) mais c'est reparti. Rien de grave, juste le temps certainement qui me laisse enfermer dans mon appartement vide de tout. Deux croque-monsieur et une Adelscott non terminée. En voyant la tronche des croque-monsieur vous pouvez apercevoir leur incroyable cuisson, quasiment aucune. Assiette plastique, serviette papier, la cata du célibataire. Je mangerai mieux demain car j'invite mon ami Anthologik (taboulé huile d'olives et autres belles choses d'été, histoire de conjurer le sort).

 

 

Autre photo, plus jolie celle-là, c'est le nouvel header du site Flickr de mon père. Du bon boulot chez Flickr, vraiment bien fait leur nouvelle interface. Un mur de photo logique mais vraiment agréable. Vous voyez en header de son site les deux amours de sa vie, sa copine et sa fille.

 

Passons à deux choses plus joyeuses voulez-vous, Dead Island Riptide. 3 images ce soir.

 

 

Jacqueline Phantom est la 2e française du jeu. Plus loin sur cette page j'avais présenté le français (une horreur). Là c'est déjà plus choucard avec une gérante d'un Théatre. L'autre français ne disait que bonjour mais, elle, parle en alignant bien plus de mot dans notre belle langue. Le cinéma est un des rares décors non dupliqué du jeu. Ou presque.

 

 

Ce gland d'Alex, qui porte forcément mon prénom... doit avoir mal au cou car il a un couteau planté dans celui-ci. Il va le perdre après une simple sauvegarde du jeu mais c'était bien pathétique. Ce genre de détail négatif n'enlève rien au génie Dead Island.

 

 

Alors là, c'est une nouvelle preuve du bon moteur physique de Dead Island (la série donc). Si vous coupez le bras de cet Assassin (zombi ultra fort mais ultra lent), le corps tombera. Idem si vous coupez les jambes... Du très bon boulot de moteur physique, j'espère une belle avancée pour une éventuel Chrome Engine 6, ou un total remplaçant.

 

Voilà, je me barre, je vais aller me coucher avant 21 heures. Non je déconne, détendez-vous. Je suis quand même pressé de fermer les yeux pour démarrer une nouvelle journée plus lumineuse...

 

 

Que souhaite faire Microsoft de nos consoles de jeu ?

 

J'attendais avec une impatience presque masquée la conférence de Microsoft en ce mardi 21 mai, 2e jour de mes vacances. J'étais là, à 19 h, connecté à ma frétillante Xbox 360...


Le nom est connu : Xbox One. Les spécifications techniques le sont aussi : processeur 8 coeurs, 8 Go de RAM, 500 Go de disque dur, une carte vidéo restant inconnue... Y compris le modèle de la mémoire vive d'ailleurs. Commençons par le commencement, le nom n'est pas idiot, il faut le dire, du moins y réfléchir. Il marque le début d'une nouvelle ère. Quelque chose de solide donc mais fait penser hélas au lifting subit par la PlayStation à l'époque, la PSone sortie en 2000.

 

 

Le design de la Xbox One est ultra carré. Ça, il ne faut pas être expert pour le reconnaître... C'est une box Internet, un serveur, un switch HDMI/RJ45, un récepteur TNT, tout ce qu'on veut et imagine ultra carré... Malgré tout, c'est plutôt sobre et se marie avec n'importe quel environnement multimédia, c'est un peu le but aussi. Pourquoi ne pas avoir montré un modèle blanc alors qu'un tel modèle sera certainement de sortie dans quelques temps. En blanc, j'achète !

 

 

Kinect sera obligatoire avec la console, donc forcément en bundle avec ! Obligatoire mais MIcrosoft promet une utilisation n'importe où. Ouf, j'ai depuis peu déplacé ma console du salon au bureau pour d'obscures raisons, je me vois mal la remettre là où elle était. D'un autre côté, je me vois mal de ne avoir foutu le camp de cet appartement avant la fin de l'année...

 

 

La manette me fait penser dangereusement à la première manette Xbox. Une belle manette donc mais bien plus carré (elle aussi !) que ce que j'avais rêvé. Avec le lifting plutôt classe de la manette PS4, j'imaginais autre chose. Elle reste superbe, comme celle de la Xbox 360. La croix me semble mieux réalisée mais ça m'inquiète quand même. J'aurai presque préféré qu'il la vire complètement, osons !

 

 

Cette photo montre ce que pourrait être la taille de la Xbox One. Mon calcul savant arrive à une machine de 33 cm de long pour environ 8 à 9 cm de haut. Ce qui est plutôt grand... Il faut savoir que je me suis basé sur la taille actuelle de la manette et celle de la Xbox One peut être plus petit et la taille de la Xbox One serait donc encore plus grande ! Bref, peu de chose à dire pour le moment sur une conférence un peu légère. Montrant en effet que cette nouvelle console d'inscrit dans la mode actuelle, à savoir un centre de divertissement proposé pour tous. Les consoles de jeu n'existent plus.

 

 

Quelques changements avant les news

 

Le site devrait être instable cette semaine (liens morts, décalage du texte, images absentes...). Comme souvent, Critikale va subir un lifting simple mais en profondeur histoire d'ajouter quelques trucs, rigolos.


Le header a muté en une drôle de chose qui ne plaira pas à tous car il est à la fois très basique (peu original) mais aussi peu explicite. Le nom du site est indiqué en opacité de 10 % (donc peu visible) et mes coccinelles commencent à squatter dangereusement. Petit tour à Cash Converters ce jour (ouvert en ce 20 mai, joie !) et rien trouvé. Ou plutôt, pas de d'argent à consacrer à cette passion rétro pour le moment. Quelques trucs me faisaient de l'oeil mais rien de joyeux.

 

Je vais me faire une ch'tite partie de Dead Island Riptide (niveau 65) et essayer quelques pompes. Mais j'ai parlé trop vite, mon mal de dos est de retour, et il n'est pas marrant. Au revoir, à tous, qui tenez sur vos jambes. Et n'oubliez pas la conférence de Microsoft demain à 19 h - heure locale.

 

 

Dead Island Riptide : une aventure palpitante !

 

Je continue mon petit bonhomme de chemin à Dead Island Riptide. Peu de joutes avec les zombis depuis deux jours, ça me manquait. Je suis en vacances pendant une légère semaine alors ça va saigner.


Commençons par deux photos d'écran.

 

 

Je suis arrivé dans la ville d'Henderson. J'ai oublié de prendre une photo de la nouvelle gigantesque carte... Peu visible sur cette image, la qualité des feuilles composant les buissons de ce joli chemin est sidérante... J'exagère bien sûr mais c'est du très bon boulot, chaque feuille est détaillée et ça fait plaisir car le jeu est plus beau que le premier Dead Island car mieux fini. Les paysages sont plus diversifiés mais les copies de nombreux décors restent chiantes. En gros, une salle ou un lieu est dupliqué plusieurs fois dans le jeu (les appartements en particulier, de très nombreux lieux intérieurs). C'est franchement pénible de toujours voir les mêmes trucs. La même armoire placée au même endroit, les mêmes armes ou presque sur les mêmes tables et j'ai remarqué le pire, les mêmes dialogues pour certains personnages... Alors tout ceci ne joue pas en faveur de Dead Island Riptide mais sachez-le, le jeu est excellent. Les combats contre les zombis sont excellents, ils rappellent l'excellence de Condemned à ce niveau (surtout le 2e).

 

 

Comme vous pouvez le constater, le jeu est terminé à 46 %. J'ai joué un peu moins de 18 heures et parcouru 89 kms. J'ai accompli 70 quêtes (200 il me semble sur Dead Island) et j'ai tué 1577 zombis. Les combats étant plus fluides que dans Dead Island et donc plus jouable (ils l'étaient déjà parfaitement), les luttes avec les morts-vivants sont plus "faciles". Pour le moment, à part les Hurleurs (des gonzesses zombifiées qui hurlent devant vous et vous immobilisent, le truc habituel), il n'y a pas de nouveaux ennemis. Les noms à droite que vous ne connaissez pas par rapport à Dead Island sont tous des copies de Bouchers ou d'Infectés.

 

Je m'amuse donc et je suis bien content d'avoir ce jeu car ce n'est pas la joie (à tous les niveaux...). Heureusement que je peux compter sur de rares personnes pour me remonter le moral. Mais je fais un peu plus semblant d'aller bien maintenant, j'y arrive ! Mes maux de dos sont retombés et je peux maintenant marcher convenablement plus de 20 minutes. C'est surtout mes pompes que j'ai pu reprendre, ça, c'est bien cool. Pas d'achats récents pour l'instant comme vous le voyez sur le bandeau à droite car je n'ai pas d'argent. Tout bêtement. Du moins pas pour ce genre d'écart. Je souhaitais me reprendre NHL 13 à 25 € mais je ne peux pas, même pas... Je vais profiter de mon anniversaire qui arrive pour m'acheter une centrale-vapeur et un micro-ondes. Même si la centrale est le plus important. M'y suis habitué moi.

 

En tout logique, Critikale devrait progresser un peu cette semaine étant en vacances. Je file, j'ai besoin de sommeil. Barrez-vous de mon site.

 

 

Des pourritures ? Non, des gens normaux

 

Lorsqu'un article est retweeté, c'est soit qu'il plait soit qu'il est intéressant de le partager pour ouvrir un débat pluriel. Mon ami Anthologik, a partagé un article de Rue89. Voyons ce que j'en pense.


Lorsqu'on survole l'article de Rue89, on se dit que les français en particulier sont tombés bien bas. Mais analysons ces paragraphes voulez-vous. Virgin a annoncé des réductions drastiques sur tous les articles du magasin, jusqu'à - 50 % et encore plus. 20 % supplémentaires avec la carte de fidelité de l'enseigne. Il faut déjà être clair sur un point. Une réduction de ce type, admettons sur une console, car c'est un des exemples du bloggeur Antoine Michel, est toujours intéressant. Une console vendue 300 € et qui passe à 150 € c'est plutôt pas mal non ? Même en étant un peu bête, on peut dire que l'offre est séduisante. Mis à part le contexte bien sûr, il faut bien profiter de cette aubaine qui n'arrive pas souvent. En gros, que peut-on reprocher à des personnes, des humains comme précisent l'article, qui profitent de soldes flottants, d'une grosse liquidation en somme, pour acheter du matériel ? Rien. Bien sûr, le BonCoin fourmille maintenant de Xbox 360 estampillée Virgin et d'autres joyeusetés rigolotes...

 

L'article de Antoine Michel est présenté comme un roman, du vocabulaire sanglant, des répétitions (figure de style ultra connue que nos politicards pratiquent aisément) et de la généralisation du client, appelé ici l'humain. Pareil, l'article copie nos hommes politique avec l'énumération de mots synonymes. Et joue avec brio sur des mots bannis depuis des lustres "vigiles" et "caissières". Et je ne cite pas, ou peu, les expressions faciles comme "la salive pâteuse aux commissures des lèvres", de la salive au bout des doigts, c'est plutôt rare... Bref, attardons-nous sur le fond. Alors maintenant très cher monsieur, à moi de répondre. Stephen King arrive à détailler chaque lieu et chaque geste à la perfection, vous n'êtes pas Stephen King, vous n'êtes pas un écrivain. Agissez comme le futur Critikale agira.

 

Nous ne vivons pas dans un monde de Bisounours et vous aurez beau écrire n'importe quel texte romancé qui touche au moins une poignée d'incrédules, le monde ne changera pas. Fataliste ? Bien sûr, et fort heureusement. Combien de personnes faut-il changer, combien de comportement faut-il modifier pour avoir un Monde Parfait ? Vous n'avez jamais pris de jambon à - 50 % arrivant à date ? Ni demandez de remise à un vendeur pour une obscure raison ? Et à ce moment, si vous vous multipliez par 15, ne serait-ce point le groupe des clients de Virgin que vous obtiendrez ? L'équation est là, ces gens, ces humains, ont acheté des produits de consommation simple, ils ont bénéficié de tarifs avantageux. Et alors ? La manière est mauvaise certes mais il faut se réveiller. Certains penseront que votre article est bon, et par certains points il l'est, vous maniez plutôt bien les mots. Mais derrière tout ça, il y a quoi ? Des produits trop chers ? Des enseignes qui licencient sans aide sociale ? Quoi d'autre encore ? Une France incapable, et une France d'incapables. Virgin aurait dû vendre ces produits exclusivement sur Internet ou à des associations, des écoles, des enfants et des gens en difficulté. Combien d'ordinateurs aurait acheté une école ? Combien d'iPad aurait acheté un hôpital ?

 

Ci-dessous, voici quelques réactions à votre article, je suis sûr que vous aurez l'intelligence vous aussi de mettre votre rage et votre peine dans une autre direction. Des connards qui se poussent et qui aboient dans un magasin pour des soldes sauvages, c'est connu. Savoir cela est facile. Le comprendre et bien plus difficile. Une bibliothèque qui solde resterait déserte, c'est la triste vérité.

 

 

 

 

 

Quelles sont les nouvelles ?

 

Fin de semaine, mes dernières micro vacances avant celles d'été. Je vais pouvoir mettre des choses en place, sur Critikale bien sûr mais aussi dans la vie réelle de tous les jours à moi.


Comme souvent, les news se font rares à défaut d'actualité. Pourtant, des articles sont en préparation mais je dois absolument peaufiner tout ça avant de les mettre en ligne. Vous le constaterez, les liens de la zone Respect sont modifiés. Plus simples certes mais au moins, c'est très clair. Quelques ajouts aussi comme le retour de Patchouli (oubliée sur cette version de Critikale), des Inconnus bien sûr pour leur retour (deux vidéos dispos pour le moment sur leur site officiel) et la Société Musicale d'Ahuy, là aussi, un retour en fanfare. Nouvelle arrivée sur cette liste, le régime de Zhynne. Bonne écriture, articles réguliers... Même si elle devrait modifié sa police de caractère, chiante et peu professionnelle. Le site est pourtant bien garni. La police de caractères utilisées, même si j'ai 12/10 aux yeux (oui ce n'est pas une note, c'est le nombre de lignes que vous pouvez lire à une distance donnée, je dois avoir 10/10 maintenant d'ailleurs...), ça me fout mal au crâne. Bref, va falloir changer à moins que ce n'est que moi que ça dérange, et là...

 

Petite parenthèse sur deux démos essayées ce soir : Resident Evil Revelations et Fuse. Deux démos dispos sur Xbox LIVE (bientôt Xbox Infinity ?) depuis lundi ou avant/après, j'en sais rien en fait !

 

 

Le jeu est une honte aux Resident Evil. Alors soyons clairs, tout comme certains dessinateurs qui ne profitent pas réellement de leur talent (la plupart !), les programmeurs et autres créateurs de jeu sont dans l'incapacité terrible de pondre quelque chose en accord avec la créativité... Ils ont les outils, le talent eux aussi, une équipe, mais non. Resident Evil Revelations est encore le parfait exemple. Là, vous voyez une mare de sang d'un ennemi immonde (design à chier) sur un escalier. Le sang est simplement une tâche automatique qui se penche un peu histoire de mais qui n'épouse pas du tout la forme de l'escalier. Trop dur à faire ? Certainement pas, ça prend trop de capacité ? Alors on ne le fait pas... On attend pour le faire ou on concerte l'équipe pour arriver à quelque chose de plus optimiser. De grands éditeurs/developpeurs y arrivent. Bref, c'est tellement dommage tout ce talent gâché.

 

Je ne parlerai pas de Fuse car même si le jeu est beau, jouable et plutôt péchu, c'est trop bordelique et pas forcément intéressant. Lorsque je me perds dans les menus, c'est mauvais signe, je n'étais pas dans le trip aussi.

 

Je vous lâche ici en espérant mettre en ligne samedi soir ou dimanche le premier vrai article de Critikale, va falloir trouver le temps et le courage... Je vais me coucher et rêver à une vie meilleure.

 

 

Un peu de Riptide, un peu d'autres trucs

 

Sous ce titre complètement idiot se cache strictement que dalle. En effet, je vais vite faire un truc sur Illustrator et aller me coucher.


Comme quasiment tous les soirs, j'ai joué à Dead Island Riptide. Et je viens s'atteindre le niveau 58.

 

 

Un joli niveau, mon personnage n'est pas plus fort qu'avant (un peu certes) car les zombis sont eux aussi au niveau 58 (entre 54 et 59 précisément). Les quêtes sont très nombreuses et je m'amuse à naviguer sur cette longue première carte. Je suis seulement au chapitre 3 et je prends vraiment mon temps, comme pour le premier Dead Island, ou plutôt la version 1.3 (lisez les articles précédents pour comprendre). Notons que le jeu rame énormément lorsqu'on écrase des zombis à l'aide du bateau fraîchement acquis. C'est une horreur vraiment. La fluidité revient à la normale 2 secondes après... Techland a abusé avec l'eau.

 

Autre truc, vous voyez que le heade a changé subtilement. Le lien vers Twitter est ajouté en gros et l'image qui me sert à modifier sensiblement les couleurs du header a changé. Bon, je me casse, salut.

 

 

Quelques corrections présentes et à venir

 

Un oubli de balise ne fut point pardonné par le Grand Internet et vous avez pu remarquer un décalage de taille du texte. J'ai aussi corrigé quelques fautes en me relisant rapidement.


Les corrections à venir se feront cette semaine, ce sera la zone Respect (moins lourde) et diverses pages qui feront enfin leur retour. L'aventure Quelques Nuages sera remise en ligne et je suis en train de tester des nouvelles bouilles. Idem pour le dico perso. Journée chiante et semaine très difficile. La fatigue est là, le mal de dos est irrégulier et je vais peut-être devoir faire quelque chose car à l'heure où j'écris ces lignes, je ne peux plus bouger convenablement ! Va quand même falloir que je fasse deux trois courses demain car soit je tombe de faim soit je me dis qu'il faut éviter de trop économiser, ça ne doit pas arranger mon dos ça. Et pourtant je ne maigris pas. J'ai juste une sale gueule.

 

 

Un bout de vérité et des zombis

 

J'ai décidé, petit à petit, de me dévoiler. Qui se cache derrière Critikale ? La page Contact et de nouveau accessible sur le copyright du site (en bas à droite du header), ou en passant par là.


Voici 3 photos qui me connaître un peu plus.

 

 

Voici un premier bout de moi. Vu que je range beaucoup de choses en ce moment et surtout que je prends des documents chez ma mère histoire de n'avoir rien qui traine par-ci par-là, je retrouve des trucs funs. Ci-dessus, ma participation à l'étude de marché sur l'orgue de Talant (21240). En effet, pendant mon BEP Compat (et de mes deux BEP...), j'ai pu participer à la réalistation d'études sur la rénovation et plus tard, le remplacement, de l'orgue de l'église du Vieux-Talant. Le devis ci-dessus est le final ou en tout cas, ce qui se rapproche le plus, un peu moins d'un million de francs...

 

Deuxième partie de moi...

 

 

Voici un des rares bilans de compétences que j'ai effectué. Ce vieux document témoigne bien de l'âge de ce bilan... Je suis dans le commerce (3e position sur ce bilan) et on me destinait aux ressources humaines et à la communication. Vrai bilan donc...

 

Dernière partie de moi pour ce soir...

 

 

J'ai toujours dit que je pratiquais le pancrace il y a longtemps (pendant 8 ans). Mais quelques personnes savent que ce n'est pas exact. Je dis pancrace pour ne pas qu'on me pose des questions débiles sur ce sport peu connu. Voici un mot rédigé par ma mère que j'ai retrouvcé dans un de mes cahiers de correspondance de l'époque... Dans un carton, au fin fond d'un placard. Vu que j'étais plutôt "bizarre" en sport très souvent jadis... ma mère souhaitait que ça ne baisse pas mes moyennes (la moyenne pour elle était 14 voire 16/20). Notons que j'ai bien arrêté ce sport (de combat) pour des maux de dos. Notons aussi que ça recommence, j'ai de nouveau mal au dos comme avant... Vous n'imaginez point la douleur.

 

Je finis par deux captures de Dead Island Riptide, continué ce soir.

 

 

Comme par hasard, l'unique boulet de Riptide est un français ! En effet, celui-ci vous donne une mission et je vous laisse imaginer la suite, ou du moins la non-suite... Vous verrez. Le seul enfoiré du jeu est donc français. Trop drôle. Merci Techland. Je ne me fie pas à son prénom bien sûr mais il parle bien français à plusieurs reprises !

 

 

Il pleut énormément dans Riptide mais c'est surtout la carte qui est innondée. Notons que, pour le moment, à pat quelques ralentissements quelques fois, le jeu est fluide. Et les combats sont effectivements meilleurs que Dead Island et surtout, le jeu est plus intéressant. Ici, vous voyez la meilleure arme que je possède (en moyenne, 1.500 de dégâts). Elle est montée avec des diamants (mod).

Sur ce, je vous laisse. Je ne souhaite pas être en retard en travail car même si je me lève bien plus tôt qu'avant (7 h 30 en moyenne), je ne suis pas très vif à cause de mon dos et de diverses choses.

 

 

Balade au paradis de Dead Island Riptide

 

Ayant fini il y a peu Dead Island premier du nom, j'ai recommencé Dead Island Riptide avec mon personnage niveau 49 (dorénavant niveau 50). Voici les éternelles captures bien connues de mes visiteurs lors de l'essai d'un jeu. Les archives depuis 2005 seront bientôt remises en ligne ou Critikale fermé.


Trêve de bavardage, voici les captures.

 

 

Ce gars-là est le premier "boss" du jeu. Au début, vous êtes dans un bateau qui est en train de couler lamentablement. Vous devez en sortir et presque à la fin, affronter le capitaine du bateau. Boss qui est comme souvent un simple Assassin (un des ennemis les plus chiants de Dead Island).

 

 

 

Le jeu est bien plus beau que Dead Island. Lorsque je dis bien plus beau c'est simplement des couleurs mieux choisies. Dead Island retranscrivait plutôt bien la chaleur ambiante qui régnait. Là, l'humidité de l'île rend le tout plus chaleureux.

 

 

Les missions sont données ainsi. Il n'y a plus de réponse Oui ou Non mais quelque chose de plus réaliste. Le nombre d'XP n'est plus en nombre exact c'est dommage. L'interface a été globalement revue à la hausse. Elle est plus subtile.

 

 

Ce zombi ne se relèvera plus. Ou avec difficulté.

 

 

Il est dorénavant impossible de s'asseoir où l'on veut à 1 joueur. Vous devez conduire (il était stupide de ce mettre sur le siège passager dans le premier épisode, à part si on était bloqué contre un mur... Il est aussi impossible dans Dead Island Riptide de s'asseoir "depuis n'importe où". Sur cette photo, et dans le premier épisode, on aurait pu très bien s'asseoir et conduire. Impossible maintenant, il faut être du côté de la porte que nous souhaitons ouvrir. Plus réaliste.

 

 

 

Regardez ces deux captures. Un problème récurrent dans les jeux. Les sacs sont identiques et la carcasse de la caravane aussi. Ah non, le tapis au fond n'est pas de la même couleur... Ce genre de détail est ridicule mais permet de gagner une temps précieux lors de la programmation. Techland aurait pu inverser deux ou trois éléments quand même...

 

 

La carte est immense et intéressante à visiter. Comme toujours, je prend mon temps et je marche un peu partout. Notez que le bout de carte que vous voyez là est 1/4 de la première île...

 

 

Les quêtes sont aussi mieux présentées. Et la police de caractères est plus fine, la résolution est donc meilleure.

 

 

L'inventaire a subit le même lifting. Bien meilleur maintenant, quelques petits ajustements bien venus.

 

 

Il me faut encore 100.000 XP pour atteindre le niveau 51 et activer d'autres compétences. Les jauges que vous voyez en bas sont nouvelles. Mais je n'ai pas encore compris leur utilité.

 

 

 

Encore deux photos prises à quelques minutes d'intervalle. La pluie est bien retranscrite elle aussi. Mais le changement climatique est très mal reproduit. Dead Island Ritpide (comme Dead Island) est bourré de bug d'affichage. Chiant mais ceux-ci passent inaperçus à la longue.

 

 

Nouveauté ici. Les personnages principaux peuvent vous donner des missions si vous jouez seul ou à moins de quatre. Je n'ai pas encore essayé.

 

Sympa non ? Dead Island Riptide est pour le moment intéressant bien que sa finition laisse à désirer et qu'aucune optimisation n'a été faite par Techland. Attention tout de même, les combats sont mieux gérés (ils étaient déjà plutôt bons) avec une animation plus détaillée des zombis. Il est plus facile de se battre correctement et viser juste. Les ralentissements n'arrivent que lorsque le moteur affiche de l'eau en masse ou des trucs délirants à l'écran. Je reste persuadé qu'avec un peu plus de rigueur, de temps et de moyen, Techland tient là le jeu parfait de zombis. Il faut simplement revoir le moteur graphique (et un lifting du physique), et corriger cet aspect kitch des personnages et de l'histoire en général. Je m'amuse bien et c'est le principal. Il est rare que je finisse un jeu.

 

Gros bémol pour finir (oups !), je pense que le côté Gears of War 3 avec ce côté horde où l'on protège notre campement va vite me faire gerber.

 

 

Un peu le bordel tout de même

 

Plus une goutte d'huile dans ma voiture, un monde qui ne tourne pas rond, un bureau ouvert qui laisse entrer mes chattes folles, un soir de match avec des voisins rigolos. L'entonnoir des cons est ouvert et il pointe en ma direction...


Comme allez-vous en ce beau jour grêleux de mai ? Moi c'est à chier mais ça va (!). Sur l'autoroute, j'ai remarqué le très cher voyant de ma non moins très chère voiture clignoté dangereusement. Le moteur de cette petite tuture est véloce et n'a pas sourcillé malgré l'absence TOTAL d'essence. C'est après m'être rendu au travail à pied (5 bornes tout de même mais moins que mes ex randonnées) que je suis passé chez Carrefour pour prendre un ch'tiot godet (d'huile donc). Bien m'en a pris car la baguette de la joie, qui sert à regarder le niveau certainement dans les anciennes caisses, m'indiquait alors "tu es une grosse merde". En effet, c'était le zéro pointé. Je pensais avoir mis de l'huile il y a peu mais non, ce n'était pas la bonne voiture ! Comprenne qui pourra. J'ai donc redémarré le fauve ce soir et tout va bien. Le moteur fait un bruit plus sympathique... C'est tout de même la deuxième fois que je fais cette connerie. Va falloir que je regarde plus fréquemment mes niveaux. Et le niveau est souvent bas.

 

Autre chose rigolote (quand je dis rigolo ce n'est jamais bon signe) : les gens. J'adore regarder les gens. Oui, j'aime mater leur tronche pour comprendre la connerie humaine. Pas tous bien sûr mais cette Terre est tellement remplie de cas très spéciaux... Par exemple, une femme d'un certain âge sortait de son boulot vers 19 h 45 ce soir (je suis allé au boulot à 8 h 15 et je suis sorti à 20 h avec la gentilesse d'un collègue pour me ramener). Je disais quoi ? Ah oui, la vieille gourde. Elle sortait de son boulot et après son sourire et les rires avec sa patronne a tiré une tronche pas possible en soufflant comme un veau cardiaque deux secondes après. Hors de la portée visuelle de sa chef bien sûr. D'autres personnages pestaient contre les caisses automatiques (à Carrefour encore). Gueulant que ça n'avançait pas, que les gens n'étaient pas doués. Il faut savoir qu'ils ont été, eux aussi, bloqués juste après... Lorsqu'on est con on se tire une balle. Je vais essayer de noter des cas demain, je vais m'amuser. C'est pour une livre je vais leur dire. Le Manuel du Con Moyen.

 

3e drôlerie ce jour (merci de ne plus jamais écrire 3ème, ras-le cigare de cette faute), mes chattes. Ce matin, alors que j'étais forcément pressé d'aller marche sous un beau soleil (car oui, il faisait un beau soleil ce matin), je n'ai pas correctement fermé la porte de mon bureau. Vu que j'ai une belle collection de peluches avec des tronches bizarres, mes chattes se sont amusés à toutes les dégommer au dessus des étagères... Un foutoir pas possible quand je suis rentré. Comme toujours, devant l'absence de mes montres poilus pour me dire bonjour lorsque je rentre, je me suis douté d'un drame. J'avais raison. Elles se sont cachés dès que je suis monté voir si l'une d'elles n'avait pas vomi des boules de poils (une horreur ces temps-ci, et sur ma couette, sympa). J'ai remis de l'ordre, leur ait montré leur bordel et après une claque... et un bisou, elles me suivent partout depuis 3 heures. D'ailleurs, elles dovient avoir faim...

 

Dernière chose rigolote et funny groove, mes voisins. C'est soir de match visiblement (quelle chaîne, j'en sais rien) et ils foutent bien sûr le bordel. Un bordel maîtrisé tout de même depuis mes descentes régulières. Et vu que mon patch anti-violence mais laissé comme une crotte de gnou moisi (le gnou donc), va pas falloir me faire chiiiier (remarquez les i).

 

Je vous laisse ici (ne pleurez pas). Ah si ! J'ai enfin terminé Dead Island. Je vais y jouer un peu pour atteindre le niveau 50 et enfin commencer le Riptide.

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01