Démo de PES 2016 sur Xbox One

 

Il est peu dire que je ne joue quasi à rien ces temps-ci. En effet, strictement aucun jeu ne m'intéresse. Je surfe sur les marchés Xbox Live et Steam de temps à autre mais rien, la mort quoi.

 

Bien content de pouvoir télécharger cette démo de PES 2016 car comme souvent, un jeu de sport me manque en ce début de fin d'année (je dis ça pour me mettre dans la tête ma période favorite, en attendant cet infect mois de janvier, et je sais de quoi je parle...).

 

Place aux captures réalisées avec la Xbox One (le système devrait être plus rapide).

 

 

Écran-titre basique mais ça fait du bien de le retrouver.

 

 

Sélection sommaire des équipes mais ultra claire. Dès cet écran, on sent un certain travail.

Par exemple, les deux joueurs présentés sont très fins, très propres en fin de compte. Attendons la suite...

 

 

Les amateurs de football pourront voir si les équipes de France et du Brésil sont respectées.

Moi, j'en sais strictement rien, étant une vrai bille en foot.

 

 

L'arrivée des joueurs est sympatique et on peut déjà noter le boulot accompli par Konami.

Le jeu affiche une résolution assez bluffante car tout est hyper fin.

 

 

Les cut-scènes et autres joyeusetés montrent un jeu carrément remanié niveau graphismes.

Les visages sont justes bluffants ! La physique des joueurs (moteur un peu et surtout les corps) est très juste !

 

 

Retrouver petit à petit PES 5 et PES 6 sur PlayStation 2 est franchement agréable !

L'animation des joueurs est tout aussi excellente. Leur "lourdeur" est réaliste...

 

 

Quelques stats de fin de match. 0-0 contre le Brésil avec la France.

Un match sympa avec de nombreuses actions lentes mais complètes.

 

Alors quoi penser ? Simple, excellent ! Graphiquement très propre et d'une finesse franchement étonnante (les couleurs sont aussi superbes), le jeu est jouable et on ressent vraiment les actions, que ce soit les passes, les tirs ou tout autre accrobaties footballistiques. Toujours cet éternel problème d'ambiance qui fait de PES 2016 un jeu assez terne dans son ensemble, qui ne va plus du tout avec le côté chatoyant des matchs... Bizarre. Quelques chants de-ci de-là mais rien de folichon. Idem pour les menus qui devraient maintenant changer, les nouveaux (du 2015) sont pas mal, espérons qu'ils soient juste améliorés, pas comme les menus infects de la série NHL, lents au possible.


J'attends maintenant de voir FIFA 16 et décider quel sera mon  jeu de foot de cette fin d'année (j'insiste...). En l'état, PES 2016 a marqué des points précieux. Je metterai en ligne, forcément, un avis plus complet bientôt.

 

Je suis fatigué, salut.

 

 

Page Archives totalement remaniée

 

Annoncé il y a peu, la refonte de la page Archives est en ligne. Bien plus clair je pense que l'ancienne, et peut-être aussi plus gaie. Et sinon quoi de neuf ?

 

Très longue balade ce jour sous la pluie (ça détend fortement) et gâteau au yaourt raté car telle une buse j'avais oublié d'acheter de la levure, mais j'ai quand même voulu le tenter... Délicieux (forcément !) par le goût, bizarre par la consistance, glurps...

 

Plus beaucoup de corrections de design à faire sur Critikale, à part la page Culture. La page Archives était un gros dossier. La page Culture le sera aussi mail il faut finir quelques trucs avant. Peut-être que la page Pensées actuelles sera de retour vu qu'elle est à l'abandon depuis des lustres... Je file jouer à Gears of War premier du nom sur Xbox One... À plus !

 

 

Gears of War se lance sur Xbox One

 

Faisant parti de mes séries ludiques préférées, les Gears of War arrivent sur Xbox One. Mais c'est tout d'abord le premier qui tourne actuellement dans ma console affamée.

 

Depuis les débuts, je suis inscrit au Xbox Preview Program. Plutôt connu, je reçois simplement les mises à jour de la console de Microsoft 15 jours à l'avance et je peux, aussi, jouer à Gears of War premier du nom.

 

 

Cela fait plutôt du bien que de lancer un jeu Xbox 360, surtout que, comme une bille verte (oui verte), j'ai vendu mon ancienne Xbox 360 AVEC toute la série des Gears (les trois premiers). Inutile de dire que l'achat de la version Ultimate du premier s'impose, vu que 4 épisodes seront téléchargeables gratuitement ! Sinon je n'aurai pas acheté ayant essayé la moyenne version beta. Moyenne pour moi car impossible de s'essayer au solo, même 5 minutes, et je ne joue pas en ligne, je déteste perdre...

 

 

Pas vraiment d'amélioration graphique (mes souvenirs sont de toute façon trop lointains) mais un jeu propre.

Sans gros pixel monstrueux.

 

 

Les captures d'écran de la Xbox One et l'enregistrement sur OneDrive vont forcément

améliorer le cadrage juste lamentable de mes précédents clichés. Ce locuste sera mort dans 1 seconde.

 

 

Gears of War n'a pas vieilli même si les mécaniques de jeu peuvent déplaire.

De mon côté, une arène de combat tous les 200 mètres j'aime bien.

 

 

Ce bon vieux colonel est de "retour". Je ne me rappelle plus vraiment du jeu alors c'est avec plaisir

que je vais de nouveau le finir. Je me suis mis en Vétéran car il me semble que j'avais déjà galéré

pour finir le mode le plus difficile...

 

Bien content de relancer sur Gears 1. On finit par une petit pub pour le magasin à Quetigny "L'Eau Vive" et leur pain à l'épeautre. Juste trop bon le matin, et surtout parfaitement digeste et aucunement lourd. Faire cuire à 200°C après léger préchauffage et celui-ci dur de 4 jours à 1 semaine dans un torchon ou au frigo. Le bio à du bon... Du très bon. Et mention spéciale pour le personnel du magasin, pour le moment, toujours cordial. Ça changera avec une nouvelle direction.

 

 

 

C'est déjà mieux

 

Suppression de pas mal de choses sur Critikale, et une explication s'impose !

 

Si le nombre de mes visiteurs ne cesse d'augmenter c'est qu'il doit y avoir une explication. Mais tout d'abord, avant celle-ci, voici devant vous le header définitif.

 

Pour commencer, voici les pages supprimées et pourquoi :

 

> page Respect : simple, peu de lien amène sur Critikale à part les recherches Google et le fait de devoir aller sur une page pour visiter d'autres contrées est complètement con. De plus, les sites que j'appréciais le plus ne sont plus à jour, et même ceux plus réguliers ne partage pas un lien vers mon site. À quoi bon se faire chier ?

> page GI Joes : impossible de trouver le temps pour mettre à jour ma collection qui dort dans un carton. De très nombreuses visites sur ces pages me feront peut-être les remettre en ligne mais en l'état, elles restents présentent sur le web avec l'ancienne interface.

> page Quelques Nuages : chose étrange, alors que quelques nouveaux scripts et la refonte graphique de mes bonshommes-bâtons étaient bien préparés, je supprime cette page. Trop peu à jour et je n'ai pas le temps. Je préfère me concentrer sur l'écriture et sur les dessins rapides bientôt...

 

Les pages restantes sont donc : À propos (histoire de comprendre le site et celle-ci sera d'ailleurs refaite en même temps que... Culture, idem, pas refaite bientôt car de nombreuses choses à mettre). Et bien sûr la page merveilleusement bordelique Archives qui va être ultra épurée.

 

Beaucoup de news un peu chiantes sur Critikale ces derniers jours mais c'est normal, je finalise ce bon vieux site avant le grand tournant (!) en septembre. À bientôt tout de même pour des articles plus agréables.

 

 

Le retour du mois d'août, et des liens Amis (respect)

 

Pas de mois d'août en 2014 et pour cause... mais celui-ci est bien de retour en 2015. Et même si la fin du mois de juillet fut pitoyable, attaquons ce mois avec sérénité.

 

Enfin, la page Respect est ouverte ! Il manque de nombreux liens mais les premiers principaux sont là. Et cette page sera améliorée plus tard pour laisser par exemple les 3 liens que je visite le plus souvent comme LaTong en première ligne. Un top 3 ou 10 en somme... Vous pouvez toujours me contacter si vous souhaitez un échange de liens (comme au bon vieux temps !) sur la page À Propos du site.

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01