Plusieurs pages de nouveau en ligne

 

Légère mise à jour sur Critikale.

 

Trois pages sont de nouveau présentes sur le menu à droite : Comprendre, Quelques Nuages et Pensées Actuelles. La page Comprendre est en ligne depuis quelques jours mais n'avait pas été clairement annoncée (c'est dommage non ?). Quelques Nuages ou la page où j'affirme mon incapaciter à dessiner est elle-aussi de retour. Ces deux pages seront modifiées sous peu. La page Pensées Actuelles a souffert mais est de nouveau en ligne, elle sera elle aussi modifiée, ou supprimée définitivement. Les pages GI. Joes sont combinées au site lui-même (dans les news "normales") et ne font plus parti de pages annexes. Les pages d'explications sur cette collection seront de retour, sous peu là aussi...

 

Les Critikale Mags feront leur apparition sur le menu de droite. Ils seront accessibles depuis là, aucunement sur une page dédiée... J'ai, pour le moment, juste ouvert la page principale de Critikale Mag.

 

 

Dirt Rally est bluffant, admirable !

 

Il est tard mais même rentré depuis 3 minutes je me lance direct une course à Dirt Rally, pour le plaisir, pour les plaisirs...

 

Quelques captures à bord de ma nouvelle Ford Sierra Cosworth RS500 achetée 110.000 € depuis peu, histoire d'essayer autre chose que ma veille BMW, sévissant dans la même catégorie. Ici bas, juste une session du replay, rallye où je suis arrivé 3e. J'aurai pu viser la 2e place si seulement j'étais moins frileux dans les virages... Et si j'avais moins les boules du comportement tout à fait particulier de cette Sierra.

 

 

 

 

 

 

Que penser de Dirt Rally après 6 heures de jeu (déjà !) ? De l'excellence ! Juste de l'exceptionnel. Un putain de bon jeu !! Superbe, ultra jouable, intéressant, complet mais pourtant en version 0.8 pour le moment (0.9 en novembre logiquement), en un mot : ADMIRABLE ! Le titre de Codemasters, décidément très fort, est un bijou, un vrai joyau automobile. Je suis scié, vraiment...

 

 

Promenade d'ivresse

 

Aujourd'hui, ce sont quelques photos d'une balade à pied, et d'autres d'une balade en voiture... de rallye.

 

Pas de commentaire pour tout ceci. Juste des clichés.

 

 

 

 

 

 

 

Et maintenant l'exceptionnel Dirt Rally (prochaine mise à jour du jeu en novembre).

 

 

 

 

 

 

 

J'aime me balader.

 

 

Downwell : des chutes qui font vivre !

 

Profitant d'une semaine de repos bien méritée, j'en profite pour jouer un peu et me promener. Mais assez parler de moi, place aux captures devenues de Critikale devenues une référence dans le monde du Web ! Ben quoi ?

 

Toujours dans l'impossibilité de faire une capture correcte avec Steam sur Downwell (site officiel bien original), me voilà obligé d'utiliser la veille touche Impr. écran.

 

 

Qu'avons-nous à l'écran ? En vert, bien sûr, notre héros, muni de bottes laser. Un bouton pour sauter, le même pour tirer (comme pour effectuer un double-saut sauf que non, il tire). Excellente jouabilité je le redis. Droite-gauche pour déplacer le bonhomme et voilà qui est tout... En bleu laid, des lampes torches un peu partout dans les niveaux (grotte oblige !). Les lampes contiennent des joyaux... En orange du coup, le compteur de joyaux à droite et votre vie à gauche. La grande barre encadrée en orange est votre jauge de tir, j'ai ici 15 coups. En rose en bas à gauche, les bonus. Des bonus originaux qui font la différence en tombant... En jaune, deux types d'ennemis et les éternelles caisses destructibles. Je suis au niveau 2 (seulement). L'ennemi à gauche est pénible (une simple chauve-souris pourtant), ses slaloms sont bien marrants... Voilà, c'est à peu près tout. Les deux blocs rouges de chaque coté du joueur sont dangereux (d'où leur couleur !). Des pics apparaissent si vous sautez dessus (avec un petit temps de répis). Downwell est franchement génial ! Tout ce que j'attends d'un jeu, le challenge est là sans rebuter, on apprend des ses erreurs et la jouabilité et la fluidité sont au top. Quelques ralentissements lors des chocs violents mais ça ajoute un peu à l'ambiance old-school.

 

Hop, on passe à Dirt Rally, toujours excellent, maintenant bluffant...

 

 

4 étapes par championnat. Débuter une course est toujours un grand moment car on retient sa respiration et on y va !

 

 

Jeu vraiment superbe (PC oblige). Rouler à 142 km/h avec la Mini est grisant, et flippant...

 

 

Je ne suis pas encore allé dans les réglages de mon équipe (recrutement d'ingénieurs et autres).

 

 

Lamentable 2e épreuve pour moi (6e). Heureusement je suis arrivé 3e à la... 3e épreuve. Je n'ai pas encore trop de retard.

Il faut simplement que je me concentre plus car les erreurs sont dues à moi, non au jeu ou à la jouabilité.

 

Pas de capture avant quelques jours je pense et d'autres news bientôt.

 

 

Halo 5 contre Dirt Rally et l'homme qui tombe bien

 

Steam a encore frappé... Souhaitant me prendre Halo 5 cette semaine j'ai été refroidi par les vidéos de gameplay (rien à carrer des tests). Du coup, j'ai investi ailleurs, pour moins cher.

 

Dirt Rally n'arrête pas de s'améliorer et avec lui son prix (comme indiqué dans l'intro du jeu sur Steam). Normal, le contenu est meilleur chaque mois environ. Ayant fait l'impasse sur ce titre de Codemasters lors de son lancement, et lors des différentes promotions, j'ai franchi le cap aujourd'hui pour les 30 € demandés. Promotion actuelle sur Steam (foncez !). Mais avant lui, j'ai acquis un titre que je ne connaissais pas du tout et dont je ne me rappelle plus sa découverte, d'ailleurs... Downwell. Et bien, les deux jeux sont excellents... Explications plus bas.

 

 

Dans les options graphiques, vous pouvez choisir de lancer un test de performance de votre ordinateur.

Il prend les options au lancement (les bonnes normalement) et teste votre machine.

Notons que j'ai certes un processeur i7 (de 2e génération) et 12 Go de RAM mais j'ai une carte graphique assez ancienne (HD 5800).

 

 

Le jeu est très beau, très réaliste (je tourne en 1920 x 1200, ma résolution native).

Quelques imperfections bien sûr dues à ma carte vidéo mais tout est nickel et le jeu ultra agréable à jouer.

 

 

Le jeu n'est pas réellement difficile (pour le moment), il faut juste éviter de sortir de la piste (comme moi)

pour ne pas se ramasser des secondes de pénalités (souvent 14 seconde, ce qui est énorme !).

 

 

Malgré ma conduite à deux balles (rien à voir avec le jeu, la jouabilité est excellente), je suis arrivé deuxième. 18 points récoltés pour moi.

Notons quand même que j'ai presque 2 minutes de retard sur le premier (ici H. Kinley).

Je n'ai pas trouvé de championnat à plusieurs sur le même ordi (comme au bon vieux temps), chacun son tour donc... Dommage.

Peut-être une mise à jour avant la sortie (actuellement en version 0.8).

 

Un achat que je ne regrette pas ! (en attendant d'être happé par Fallout 4). Le seul regret actuellement vient de la voix féminine (!) du copilote. Qu'elle soit féminine pour un pilote féminin ok mais j'ai sélectionné un mâle... Bizarre. Surtout que la voix n'est pas très agréable, loin de là.

 

Passons très rapidement à Downwell car impossible pour Steam d'utiliser le connu raccourci F12 pour les captures. J'ai bidouillé selon certains tutoriels mais rien n'y fait, ça ne marche pas. Alors voici juste une capture avec la touche Impr. écran... Flute.

 

 

Normalement, le jeu est noir et rouge, ici j'ai gagné une couleur différente alors j'ai essayé (mais je vais le remettre en rouge). Vous voyez le petit bonhomme qui doit tomber dans le puit à côté de lui. Et commencez son aventure ! Jouabilité parfaite, bruitages excellents, ennemis rigolos et multiples, magasin pour des améliorations... Plein de belles choses ! Un jeu indé à 2.99 € (dispo sur iPhone et bientôt sur Android) qui vaut absolument d'être acheté. Je n'aime pas jouer sur smartphone ou tablette (à part les rigolos Candy Crush) mais sur ordi/Steam, c'est autre chose...

 

Dernière chose, pour les deux titres (Dirt Rally et Downwell), j'utilise la manette Xbox One cablé en Micro USB. Au poil.

 

 

Windows Phone 10 installé

 

Des mises à jour comme celle-ci, j'en veux tous les jours ! Heureux possesseur d'un Nokia Lumia 735 depuis quelques temps, j'ai téléchargé l'application qui va bien pour installer la version Preview de Windows 10 pour smartphones.

 

J'ai corrigé quelques ignobles fautes dans l'article précédent (pour une fois que je me relis je vois des trucs incroyables...). Mais là n'est pas la question. Je viens d'installer l'app Preview pour Windows Phone disponible à cette adresse. Voilà en gros ce que ça donne...

 

 

Tout est plutôt bien amélioré. On sent une très légère lenteur dans les débuts. En fait, il faut lancer plusieurs applications évidentes pour qu'elles se mettent d'elles-même à jour. Le smartphone ira mieux après ces quelques octets téléchargés. Le calendrier est bien meilleur, l'application Météo est top, le menu général (avec possibilité d'effet de fondu) est excellent, les SMS et Contacts deviennent enfin agréables (ils l'étaient mais manquait de "design"). Le Store ainsi que les Paramètres généraux sont plus lisibles. Windows Phone 10 est vraiment bon, comme je le dis toujours, pour le moment... J'attends encore un peu avant de me prononcer forcément mais ce que je vois me plait beaucoup. Notons tout de même un plantage qui m'a obligé à enlever la batterie pour redémarrer le téléphone, attention donc, c'est une Preview.

 

 

Rock'n'Roll Racing Off-Road DX, pourquoi tant de haine ?

 

Comment un jeu pourtant sympa et bien foutu peu, en fin de compte, se révéler complètement à chier...

 

Rock'n'Roll Racing Off-Road DX est un jeu disponible sur le store de Microsoft pour la modique somme de 6.39 € pour les abonnés Gold ou 7.99 € pour les autres scélérats. Hélas, le jeu souffre de deux défauts qui le rendent inutile, en tout cas dans l'état, mais ce genre de défauts se résout facilement avec un patch... Un gros quand même.

 

 

Modes de jeu basiques (Championnat, Time Trial, multijoueurs et entrainement (bidon l'entrainement...).

5 championnats au programme, la difficulté de ces derniers réside dans le choix du véhicule, aucunement dans les courses composant les championnats. Il y a le même nombre de véhicules à débloquer (5, jusqu'à la voiture rapide, qui n'a rien à faire ici d'ailleurs...).

 

 

8 voitures en piste. C'est pas mal, 12 serait peut-être trop de toute façon pour l'énorme problème du jeu. Les pistes ne sont pas extraordinaires mais plutôt intéressantes, les bosses sont bien placées par exemple et le jeu est globalement joli.

 

 

LE point noir du jeu : l'intelligence artificielle. Elle est déplorable, carrément... Les deux voitures entourées en rouge sont à l'arrêt.

L'IA bloque complètement lorsqu'il y a des accrochages (un peu souvent quand même !) et impossible au pilote virtuel de redémarrer

ou en catastrophe en marche arrière (!!). Le véhicule blanc redémarrera timidement car je vais le pousser dans peu de temps.

Le véhicule bleu restera à l'arrêt pendant toute la course...

 

 

Là encore, choc entre les voitures... et arrêt de celle-ci ou nos adversaires s'obstinent ici à avancer

ensemble provoquant un bloc de voitures qui roule à 2 km/h.

Je suis entouré en rouge, à l'arrêt, tranquille, pour rigoler, un peu jaune il est vrai.

 

J'ai parlé d'un autre problème, le moteur physique... Les voitures sont agréables à conduire (certaines glissent bizarrement) mais globalement, le moteur physique peut être amélioré par patch (pour le rendre plus réaliste, et ajouter du poids aux voitures). Bref, le jeu DOIT se jouer absolument en local entre potes (ou en ligne du coup, pas essayé). Pas essayé non plus le mode Time Trial.


Comment peut t-on avoir de bons atouts (le jeu quand même plaisant) et saboter ainsi son travail par des tares facile à corriger ?? Incompréhensible...

 

 

Le Petit Article

 

Critikale est ouvert. Critikale propose une nouvelle fois l'intégralité de ses archives (2005 à 2015).

 

Tout d'abord, expliquons la réapparition des archives... Très simple, selon Google Analytics, les pages archivées rencontrent bien plus de succès que le site lui même (la page d'accueil en gros). Chose tout à fait lamentable et qui prouve que tout le monde s'en branle, de ce site. Et justement, qui dit que tout le monde s'en branle, dit aussi que tout le monde s'en branle de ma gueule. Alors ce raccourci est un peu pitoyable mais après tout, je l'accepte et par extension c'est la dernière fois que je parlerai de moi ici, sinon cette page est réouverte. Ainsi, il était préférable que les archives soient de nouveau lisibles et il en sera de même pour la page Comprendre (les Mots), elle aussi très visitées. Les pages GIJoes referont surface car elles-aussi sont "demandées". Les pays cibles sont bien sûr le Canada et les États-Unis mais c'est toujours ça. Le taux de rebond du site et de 75 % ce qui est mauvais (75 % des visiteurs uniques reviennent sur le site après avoir visité une première page). Je mettrai les statistiques complètes de l'année vers le 31 décembre si j'y pense et si mes soucis de santé actuelle (je n'ai quasiment plus de globules blancs) disparaissent. Je le prends à la rigolade car au moins je me dis qu'il faut vraiment que je change quelque chose...


Et bien ce sera tout. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un article sur le moyen mais intéressant Rock'n'Roll Racing Off-Road DX (initialement prévu sur Wii U). J'ai acheté le jeu (oui oui !) à 6.39 € (pour les abonnés Gold). Avant le fameux mini test, sachez juste que le jeu n'est pas mauvais, il comporte juste deux défauts un peu penible (une mise à jour est possible à condition que l'éditeur ne soit pas débile, et là...). Sinon la sortie de Halo 5 approche et ce jeu fera "bien évidemment" parti de mes acquisitions, ainsi que Fallout 4. Deux uniques jeux avant 2016 (voyez comme je parle déjà de 2016, quel positivisme !). Je compte aussi acheter deux titres sur Steam, j'en parlerai plus tard.

 

 

Excellent anniversaire, mais aussi...

 

Je souhaite un incroyable et merveilleux anniversaire à mon ami de toujours Fav ! Avec tes 20 kilos perdus, ton nouveau boulot, ton nouvel appart le 25 octobre, tout est fait pour que la vie te soit enfin plus douce...

 

Sinon les archives de 2009 à 2014 sont de nouveau en ligne avec la nouvelle interface. Les années 2005 à 2008 suivront ce soir juste avant le premier article de Critikale, histoire d'expliquer tout ce bordel depuis quelques mois.

 

 

Broyés

 

Tout content de regarder le match ce soir entre la Nouvelle-Zélande et la France, me voilà comme un con à ruminer après cette déroute intégrale.

 

Il faut bien l'avouer, cette équipe des All-Blacks est forte.

 

C'est surtout que ses joueurs jouent précisément comme il faut. Méticuleusement ils appliquent les règles du rugby moderne et retranscrivent toute l'intensité de ce sport à chaque action. Nos français ne sont pas mauvais, PSA alias Philippe Saint-André n'est pas mauvais, le staff en général n'est pas mauvais. Car oui, comment peut-on dire que telle ou telle personne n'exerce pas correctement son job ? Le match de ce soir prouve une chose très grave, une chose qui devra changer, réécrite : le rugby français. Je trouve qu'il est plutôt agaçant de se dire qu'on accorde tout le mérite à des sports plus grand public et laisser les sports ultra collectif et exceptionnels comme le rugby ou le hockey sur glace par exemple, sur la touche. Et vu qu'en plus, l'équipe de France est des plus pitoyables en touche, c'est dire que nous avons besoin d'un recadrage total du rugby en général dans notre pays.

 

Ce sont des joueurs comme Scott Spedding ou Louis Picamoles qui poussent l'équipe, qui montre la voie en percutant les adversaires, en allant de l'avant sans baisser la tête. Comme l'a souligné l'excellent Bernard Laporte ce soir lors du match, pour gagner il faut le ballon ! Mais surtout pour marquer, il faut aussi le garder.

 

Les imprécisions de cette équipe témoigne bien du mal-être de ce sport, rien ne changera, car la France n'est pas prête de changer.

 

 

Êtes-vous vraiment prêts ?

 

Critikale sera remis en ligne ce week-end, avec le premier article.

 

Faisant face à quelques problèmes de santé, je suis comme une fiente dans son bocal (!) et ne profite de mon RTT... La reprise va être difficile sachant que je suis d'une incroyable faiblesse. Décidément, les mois d'octobre sont rigolos.


Voici donc la nouvelle interface de Critikale, terminée depuis quelques jours mais des détails colorimétrique ne me plaisait pas. Comme je me la joue le mec qui sait mais qui ne sait rien, excellent. Premier article donc dès demain sans parler de moi, Dieu dans son grand sens de l'humour doit en avoir marre que je parle de ma petite gueule alors il m'envoit plein de problèmes particulièrement marrants. Voyez comme je reste parfaitement heureux de vivre...

 

 

Ça va couper

 

Les archives seront bientôt totalement en ligne (avec la fausse nouvelle interface) dans quelques jours.

 

Travail compliqué ces temps-ci mais tout va bien... (j'aime dire "tout va bien" avec le sourire). Vu que mon émission du mardi a été sabrée par un vomi sur la coiffure, je dois attendre 22 h 45 avant d'apprécier mon Philippe Etchebest préféré. Oui, mes soirées du mardi sont belles. Quelques petits messages (sympas) pour me dire que je parle encore de ma gueule et que Critikale devait prendre son envol. Pas de panique, ce sera le cas quand le site sera en ligne à 100 % (de nombreuses pages sont encore merdiques, comme celle que vous lisez d'ailleurs).

 

À très vite. Comme dirait un boomerang.

 

 

Années 2014 et 2015 en ligne

 

Toujours dans la préparation de Critikale, la remise en ligne des archives me prend toujours un max de temps (que je n'ai pas pourtant).

 

À jeu gratuit, téléchargement obligatoire ou presque... De nombreux jeux disponibles gratuitement sur Xbox One ne sont pas passés par mon disque dur, normal, ils étaient soient mauvais soient mauvais. Pour nos soldats inconnus, c'est un peu différent.

 

 

De l'histoire au jeu vidéo

 

Rapidement avant de me barrer de mon écran, voici quelques captures de soldats inconnus mais qui devraient l'être.

 

À jeu gratuit, téléchargement obligatoire ou presque... De nombreux jeux disponibles gratuitement sur Xbox One ne sont pas passés par mon disque dur, normal, ils étaient soit mauvais soit mauvais. Pour nos soldats inconnus, c'est un peu différent.

 

 

Écran-titre sobre avec une musique juste sublime.

 

 

Les "faits" de la Grande Guerre sont relatés d'une manière simple mais intéressante, surtout étant moi-même une buse en histoire

(on me l'a souvent fait comprendre). Tout est à lire absolument, merci Ubi.

 

 

Les énigmes sont très simples (simplistes même) mais le jeu se veut surtout être une narration historique. Du fictif et du réel.

 

 

La voix-off de Marc Cassot est réellement prenante, une belle lecture, une très belle écriture aussi.

 

 

Premier "QTE" (Quick Time Event) du jeu. Rigolo sans plus, permet de souffle après une série d'énigmes.

 

Bien content d'avoir téléchargé celui-là ! Je vais continuer ce week-end après mon travail qui me détruit petit à petit... J'espère le finir avant le match opposant la France et l'Irlande (ce qui n'a rien à voir mais je voulais le placer). J'attends toujours la rétrocompatibilité de Shadow Complex (un de mes jeux Xbox LIVE Arcade préféré) sur Xbox One.

 

Sinon je n'avais pas parler de mes nombreuses ventes eBay comme FIFA 16, NHL 16 et NBA 2K16. Aucun remord pour ces titres et quelques euros perdus mais très peu. L'idéal étant d'avoir essayé. NHL 16 devrait enfin proposer des menus rapides (ultra chiant, et d'autres trucs pénibles...). FIFA 16 est toujours bon mais je me suis lassé des jeux de foot, en attendant PES 2017 je pense. Ou un réel renouveau graphique. Pour NBA 2K16, je suis décidément une bille à ce jeu. Impossible d'y jouer ! Pourtant ultra riche et plaisant. Dommage.

 

Je finis justement par une capture de ce dernier pour son mode Créatio de tronche virutelle. Un peu meilleur que l'an dernier. Mais sachez qu'il faut ABSOLUMENT être en lumière naturelle pour une résultat plutôt correct.

 

 

Il faut minimum 6.000 points de référence pour avoir une numérisation de qualité. Sachez-le !

 

Je vous laisse. Bisous à certains/certaines, mon poing dans la gueule à certains/certaines.

 

 

Reprise de Critikale dans une semaine

 

Voilà voilà... C'est reparti, l'année 2015 est de nouveau en ligne mais pas le menu principal (après la remise en ligne des archives).

 

Critikale n'était jamais réellement fermé, juste en cours de refonte (encore une fois mais il le fallait pour la suite...). Je n'ai jamais réellement voulu la fermeture du site, c'était surtout pour faire réagir certaines personnes. Vu l'échec cuisant, je dois le remettre en ligne pour aller plus loin, un peu vexé peut-être...

 

Rien à dire à part l'ouverture prochaine et l'essai de plusieurs trucs sur Xbox One. Star Wars Battlefront, la nouvelle interface Xbox One "Windows 10" et Soldats Inconnus - mémoires de la Grande Guerre. Pour Star Wars Battelfront, je n'ai essayé que le mode Solo style "horde" à la Gears of War. C'est sympa, l'ambiance est là mais tout est un peu vide à la Destiny. C'est étrange mais plutôt beau, très jouable et on sent que la licence est apprécié, peut-être pas à 300 % comme on l'espérait...

 

La nouvelle interface ou plutôt le nouveau système de nos Xbox One est aussi agréable que Battlefront mais aussi vide que lui... Très épuré (on sent la volonté de rendre tout ultra réactif...), elle est certes fluide et mieux organisée que la précédente mais manque encore de peps (la très vieille interface Xbox 360 était sympa je trouve.

 

Pour Soldats Inconnus, c'est un jeu gratuit actuellement pour les abonnés Gold sur Xbox LIVE. Je continue l'aventure mais c'est surtout pour la narration car le jeu en lui-même n'est pas réellement plaisant. Après tout, ce n'est pas ce qu'on lui demande... La voix-off est excellente, les textes montre bien l'histoire de la Grande Guerre et c'est un plaisir d'y jouer, malgré tout ! Je vais donc continuer et finir le jeu, c'est rare.

 

Comme indiqué plus haut, l'année 2015 est en ligne avec la nouvelle interface (qui n'est pas nouvelle en fin de compte) mais les archives ne sont plus accessible (à part sur Google). Le site retrouve ses 1.000 points de largeur.

 

Je vous laisse, je vais manger des raisins de "chez" Carrefour. Ça détend car les temps sont très durs, vraiment très durs...

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01