En route pour le mois de juin

 

Pendant que je remplissais mon bide de bonne nourriture, ma Xbox 360 bossait un peu et me téléchargeait la démo de Fight Night Round 4. Jeu situé dans ma liste d'achats. Plutôt pessimiste ou disons méfiant, j'ai lancé la démo sans trop y croire, bien qu'ayant adoré le 3. Et bien je suis ravi et contrairement à Terminator Salvation, Fight Night Round 4 reste dans mes souhaits. La jouabilité est excellente, les coups sortent très rapidement et la difficulté est plutôt bien dosée. Je n'ai pas encore compris les techniques plus évoluées mais le jeu est franchement bon.

 

 

Graphiquement très propre, les déformations du visages et du corps en général sont bien rendues (un peu trop exagérées pour la tête, je suis bien placé pour le savoir...). Mention spécial pour les shorts qui, pour une fois, bougent avec réalisme. Les ralentis permettent d'apprécier pleinement nos meilleurs coups et les menus sont fidèles à EA, c'est à dire excellents et bien conçus. Pas comme chez 2K Sports... Je suis impatient de voir NHL 10 et FIFA 10 qui s'annoncent grandioses.

 

Continuons cette mise à jour de ma vie avec Plants vs Zombies, encore lui !

 

 

J'ai fini le mode Survival et je peux m'attaquer maintenant au Survival : Endless. Si je suis logique, ce mode ne doit pas avoir de fin ou dans de très hautes vagues (ça me fait penser à Gear of War). Je vais attaquer ça après l'envoi de cette page sur le Web...

 

 

J'ai dévérouillé la totalité des plantes et autres gadgets. En bas, sur fond violet, vous voyez les transformations des plantes. Tout à gauche par exemple, vous pouvez faire en sorte que le lanceur de graines (2 par 2) en envoie 5 par 5. Juste à côté, vous pouvez doubler une plante pour qu'elle produise deux soleils. Ainsi de suite. L'option tout en bas à droite est expliquée plus bas et son tarif (500 points soleil) est justifié...

 

 

Je n'ai pas dévérouillé tous les zombis. Il me manque un débile à droite. Je pense que celui-ci s'active lorsqu'on refait le mode Aventure (chose que je vais entreprendre bientôt). En effet, vous pouvez recommencer le mode Aventure en ayant des plantes imposées. J'attends d'avoir $80.000 pour acheter mon 10e emplacement.

 

 

Voilà l'explication de la plante tout en bas à droite. Soyons clairs, cette arme est tout simplement géniale ! Elle envoie un épis de maïs là où vous souhaitez. Sur l'exemple ci-dessus, j'ai envoyé deux épis (en cliquant à l'endroit souhaité) au dessus et en bas. Inutile de dire que les zombis se transforment direct en cendres... Il faut deux lanceurs d'épis de maïs pour obtenir le lance-missile (avec excellente visée manuelle). Je vous laisse, ça me donne envie d'y rerererererejouer...

 

 

Encore ce merveilleux jeu...

 

Avant une petite partie de UFC 2009 histoire de me détendre (et me venger de ma défaite hier au premier round en moins de 3 minutes...), j'ai continué Plants vs Zombies. Jeu qui se situe toujours dans le nouveau TOP 5 de mon classement des meilleurs titres (que j'avais oublié de remettre en ligne). Voici un petit aperçu de ma partie en ayant un peu plus de technique qu'autrefois.

 

 

Nouveautés non négligeable, les captures d'écran seront dorénavant en 700 px (mais à 40% de qualité et non à 60% comme avant). Les images sont de nouveau centrées. Petite explication de gauche à droite en partant de la première ligne de gazon à la dernière.

 

Ligne 1 : Des fleurs en double pour obtenir à chaque fois 50 points en soleil (le score au dessus à gauche).

Ligne 2 : Une autre ligne de fleurs pour acheter des plantes très rapidement.

Ligne 3 : Des lanceurs de pastèques qui coûtent 300 points mais restent les plus destructeurs du jeu (hélas un peu lents).

Ligne 4 : Des plantes tirant 5 graines d'un coup, elles valent 250 points. Facile avec les lignes 1 et 2.

Ligne 5 : Des cactus qui lancent des pics à hauteur de zombi et en l'air pour faire exploser ceux munis d'un ballon...

Ligne 6 : Une autre ligne de plantes tirant 5 graines, pour la rigolade...

Ligne 7 : Des grosses patates protégées par des citrouilles qui augmentent considérablement leur solidité (déjà grande !).

Ligne 8 : Des espèces de pics au sol qui sont en métal (contrairement à ceux en herbes).

Ligne 9 : La même chose car il est rare que des zombis passent les deux premières lignes en partant de la droite.

 

Cette technique (parmi tant d'autres !) vaut lorsqu'il fait soleil. Une autre sera présentée pendant la nuit, l'orage et la piscine. Vous pouvez remarquer une échelle sur une pomme de terre mais elle n'est pas efficace vu mon attaque... Les zombis meurent avant de redescendre...

 

Ce jeu est toujours aussi démentiel et je suis bluffé par tant d'ingéniosité. Sans nul doute ma révélation de cette année.

 

 

Ça va saigner Cash !

 

Mon Dieu, vais-je avoir de la chance un jour ? Ma burne (sympa ce début de blog...) m'appelle au boulot pour m'informer d'un truc assez cool. La présence, relativement rare, du Nintendo Scope au Cash Converters du coin. Ni une ni deux, sortant du boulot assez tôt (pour une fois...), je file dans mon magasin d'occase favori (le seul aussi) et je me rends directement au rayon Jeux. Le Nintendo Scope m'attendait sagement.

 

 

Chouette, en plus, avec ceci, je vois comme par magie une Sega Master System. Console que je n'ai jamais eu (20 €).

 

 

Visiblement, je crois qu'on s'est payé ma tête. Non seulement, la manette est dénudée (le truc que je ne supporte pas) mais en plus, c'est une manette Megadrive pourrie. Compatible à 90% avec les Master System, il faut le savoir. Et quand je dis 90%, c'est que le bouton START n'est pas toujours reconnu. Là, c'était aussi le cas, comme par hasard. La console n'était pas dans un piteux état et les autres câbles non plus (quoi que j'ai déjà rêvé mieux pour l'adaptateur secteur). Pour le Nintendo Scope, il fonctionne parfaitement, même si les jeux proposés sont trop court et peu amusants. Une fois nettoyé, le Nintendo Scope est accepté dans mon meuble prévu pour les vieux machins pour nostalgiques endurcis... Je suis vraiment très déçu pour la Master System mais content pour le Nintendo Scope. Surtout que ma dulcinée, dans un éclair de génie, m'a dit que mon écran plat pouvait être le problème dans le disfonctionnement du joujou. En effet, mon téléviseur Samsung qui me sert uniquement pour mes vieilles consoles, n'était pas compatible avec le jouet de Nintendo. J'aurais dû m'en douter.

 

 

Service Pack 2 sans le son

 

Chose bizarre, dès que j'installe un Service Pack, quel qu'il soit, j'ai des soucis monstrueux juste après. Étonnant. Pour ce soir, j'ai téléchargé et forcément installé le SP2 de Windows Vista. Pour le moment, j'ai des choses bizarres qui se passent à l'écran, absence des icônes (!), menus trop contrastés (!) et pour couronner le tout, plus de son... Ça encore ça passe car j'ai toujours eu des problèmes sonores avec mon Dell, que ce soit des pauvres enceintes Trust ou des trucs un peu plus sympa chez Hercules, c'est toujours pareil. Plus de son pendant quelques temps puis il revient comme par magie. Là, c'est la même chose.

 

 

J'ai quand même rendu visite à mon magasin pour pâtés-croûte ce lundi, Cash Converters. Le magasin où l'on rencontre plein de gens tel que le monolythe d'hier qui souhaitait une estimation d'un bijou qui valait selon elle, 2.000 francs (notez bien l'emploi du franc). Pas de bol, ça valait tout juste 5 euros. J'ai quand même trouvé un truc sympa.

 

 

Le pack bundle (interdit à la vente donc...) de LEGO Indiana Jones et de Kung-Fu Panda, au prix plutôt sympa de 9.99 €. Deux jeux rigolos à ce prix, c'est plutôt classe. LEGO Indiana Jones est vraiment bien (je l'ai pris pour jouer avec ma dulcinée mais nous sommes nuls aux jeux de LEGO...) et Kung-Fu Panda est rigolo mais un peu brouillon. Quant-à Alone in the Dark (ne riez pas merci), je l'ai eu à £4.95 sur Zavvi (ma première commande ça se fête !). Plutôt rapide, le site a l'air sérieux et les prix pratiqués sont moins élevés que ceux de Play.com, surtout que Zavvi (avec deux v) ne pratiquent pas une conversion étonnante de la livre à l'euro.

 

Finissons cette mise à jour de Critikale (vous l'avez su en vous abonnant aux RSS certainement...), par un autre jeu mais arrivé aujourd'hui de la part de Videogamesplus. J'avais déjà commandé il y a fort longtemps Condemned 2 et ils sont toujours aussi rapides ces canadiens ! Je viens de remarquer que la totalité des archives autrefois disponibles dans la partie Jeux vidéo du site, n'est pas mise en ligne... Ainsi, toutes les news relatives aux jeux vidéo sont restées offline. Je vais m'y mettre prochainement. Le jeu dont je parle est UFC 2009 Undisputed.

 

 

Comme la plupart du temps avec les commandes sur Videogamesplus, le jeu comporte une seconde notice en français et la jaquette du jeu compte aussi les deux langues (amércaine et française). Idéal pour comprendre quelques coups avec de se plonger dans le mode Tutorial. Je n'ai pas encore essayé ce titre mais j'espère ne pas être déçu. Je vais déjà déjà l'installé sur le disque dur (avec Alone in the Dark) car entendre le bruit de tondeuse à gazon de la Xbox 360, très peu pour moi... Pas besoin de faire une telle manip pour des jeux tels que Kung-Fu Panda ou LEGO Indiana Jones mais je me demande s'ils ne vont pas, eux aussi, y passer.

 

 

Critikale Mag #9 disponible !

 

Le nouveau Critikale Mag est téléchargeable à la même adresse. Les changements commencent...

 

 

Gears of War (T1) et encores des plantes...

 

Sortir du boulot un jour férié et voir que ma moitié m'a acheté le premier tome des aventures de Marcus Fénix, ça fait plaisir ! Un plaisir multiplié lorsque j'ai fini de lire ce premier volume. En effet, mes craintes se sont envolées. C'est plutôt bien écrit (à par certaines phrases certainement mal traduites) et l'ambiance est au rendez-vous. Pour qui aime les jeux éponymes, c'est que du bonheur !

 

 

Les dessins sont superbes et même s'ils auraient pu être plus précis, ils sont assez colorés et diversifiés pour être agréables. Les personnages sont bien présents et l'histoire se situe entre le premier et le deuxième.

 

Finissons par le jeu Plants vs Zombies que je possède dorénavant. J'espère que mes explications vous feront acheter ce jeu démentiel et l'un des meilleurs que j'ai jamais joué... Carrément.

 

 

Je suis au niveau 3-6, le jeu est plus facile dans les premiers niveau des "mondes". Par exemple, le niveau 3-2 est bien plus facile que le 2-8. Dès qu'il fait nuit, c'est la cata ! Les soleils n'apparaissent plus et il faut compter seulement sur les fleurs pour produire l'argent qui sert à acheter d'autres plantes... Les champignons aussi mais n'apportent que 15 points lorsqu'ils sont jeunes, 25 lorsqu'ils grandissent (lentement...). Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir que j'ai débloqué les mini-jeux et que j'ai accès au Shop ainsi qu'à l'Almanach. Le magasin est peut fourni pour l'instant (j'ai juste acheté un rateau histoire de faire la blaque aux zombis...) car les autres objets restent chers (vers $10.000). On peut gagné de l'argent en ramassant quelque fois les pièces que laissent les zombis (assez régulièrement).

 

Continuons les captures et les explications avec l'image ci-dessous.

 

 

Voici une partie type. Maintenant, j'ai une petite piscine au centre. Je plante le plus souvent des fleurs tout à gauche du jardin afin que les zombis, assez lents, n'arrivent pas sufisamment à temps pour les bouffer... Elles ont ainsi le temps de produire des soleils et ainsi créer d'autres plantes (fleurs, plantes qui tirent ou des patates pour se protéger). Je plante ensuite des plantes d'attaque (toute une ligne) pour protéger mes fleurs et sécuriser la zone. Une nouvelle ligne fleurs, puis de plantes d'attaque et des patates (murs) pour me protéger efficacement. Sur la photo, vous pouvez apercevoir des zombis crâmés grâce à une bombe-cerise, un zombi avec une bouée qui est plus résistant car casqué et une tête de zombi qui vole au dessus car il s'est fait toucher par mes triples plantes d'attaques (325 points tout de même, soit 13 fleurs !!). Il faisait beau alors les soleils tombaient quelque fois sur mon jardin, cool. La nuit, le jeu est beaucoup plus difficile. La plante bizarre qui se trouve être dans l'eau mange les zombis en les attirant vers le bas... Plouf...

 

Continuons pour ce dernier paragraphe dédié à Plants vs Zombies afin de vous présenter différents éléments.

 

 

Les fleurs sont les plantes les plus importantes du jeu. Elle produisent un soleil donnant 25 points. Avec ces points, vous pouvez acheter d'autres plantes et ainsi défendre votre jardin. Très simple. Les plantes ne sont pas résistantes et seront mangés par n'importe quel zombi en 3 secondes. Vous pouvez acheter des doubles fleurs (je ne l'ai pas encore fait car elles coûtent très cher... $40.000 il me semble !

 

 

Les plantes d'attaque (j'ignore leur nom exact et je n'ai pas regardé dans l'Almanach) sont elles aussi extrêmement utiles (forcément !). La première à gauche est celle de base, qui ne tire qu'une graine toutes les deux secondes environ (de n'impote quelle distance). La deuxième, à droite donc, tire 3 graines dont deux en diagonale. Les plantes d'attaque ne sont pas résistantes non plus et se feront manger en un éclair.

 

 

Les pommes de terre sont d'une utilité rare. Elles sont extrêmement résistantes et ne coûtent pas cher (50 points). Vous voyez aisément dans l'image au-dessus qu'une ligne de pomme de terre est primordiale pour la survie de votre jardin... Les pommes de terre peuvent être éviter par les zombis athlète (avec un javelot (!)). Mais mettre un piège juste derrière elle est hilarant.

 

 

Ces plantes assez inquiétantes attrappent les zombis pour les attirer au fond de l'eau. Même si elle ne se placent que sur l'eau (bah oui...), elles sont suffisamment efficaces pour être obligatoires ! Les animations sont toujours excellentes et rigolotes mais méritraient d'être plus fluides, avec plus d'étapes d'animation. Vivement un Plants vs Zombies avec le moteur Euphoria !

 

 

À chaque fois que vous finissez un niveau, vous gagnez une récompense. Ici, la clef de la boutique. À droite, la tondeuse à gazon se révèle importante lorsqu'un zombi atteint votre maison. Il est piétiné lui et toute la ligne de zombis en face la tondeuse... Tordant de rire... Elle ne sert bien sûr qu'une fois pour chaque ligne.

 

 

Le bandeau situé en bas à droite de l'écran montre le niveau actuel, trois drapeaux rouges terminants là où sont placées les vagues de zombis et une tête de bonhomme verdâtre qui avance de droite à gauche pour identifier votre progression. Ici, la partie était terminée suite à la 3e et dernière vague "importante".

 

 

Fabuleusement pratique, le menu de sélection des plantes est un modèle du genre. À gauche, le nombre de points "soleil" que vous possédez, ici 550 points utiles pour acheter n'importe quoi. Une jauge se remplit progressivement pour la cerise-bombe et la patate pour pouvoir les sélectionner de nouveau (procédé très connu des joueurs). La pelle à droite est très impotante pour enlever une plante afin de la remplacer pour une autre peut-être plus idoine. L'espèce de potiron à 50 points sert à écraser les ennemis, très efficace mais ne s'utilise bien sûr qu'une seule fois.

Je termine ce long billet par l'essai de la démo de
Tiger Woods PGA Tour 10 par EA Sports. Cette démo de 1.5 Go ne m'a pas convaincu, loin de là. Je n'étais pas dans le trip golf de toute façon.

 

 

Des plantes et des zombis pour Critikale #9 !

 

J'ai déjà un article pour mon neuvième numéro de Critikale Mag (25 mai) avec l'hallucinant Plants vs Zombies, un jeu PC de PopCap Games. Direct dans ma rubrique Coup de Coeur (absente du numéro 8). Un jeu franchement dément qui mérite sans aucun doute possible son achat (19.95 €). Je vais craquer bientôt (fin de mois) et installé mon premier jeu sur PC (!) avec World of Warcraft que je n'ai jamais lancé (les boules d'y rester peut-être).

 

 

La démo était minutée (les malins !). Je me suis rendu sur le site et j'en ai profité pour télécharger un fond d'écran en 1920x1200.

 

 

Il est beau le bougre hein ? Je vais quand même vous parler du jeu... C'est très simple, vous devez défendre votre maison contre une invasion montante de zombis. Pour cela, il faut placer des plantes de toutes sortes afin d'empêcher les bonshommes verts d'approcher. En dernier recours, vous avez toujours les tondeuses à gazon idéalement placées afin d'éradiquer la menace gluante. Une partie se déroule très simplement. Vous pouvez planter des fleurs afin que celles-ci produisent des soleils. Ces soleils, d'une valeur de 25 points, vous permettent d'acheter d'autres objets. Comme par exemple les plantes pistolets qui envoient des graines sur les zombis. Ces mêmes plantes coûtent 100 points et vous devez absolument planter d'autres fleurs pour avoir d'autres soleils... D'autres plantes peuvent tirer deux graines à chaque salve (200 points) ou geler les zombis (150 points). Vous avez aussi les plantes carnivores dévoreuses de viandes peu fraîche, les cérises-bombes ou encore les mines qui ne s'activent qu'au bout de quelques secondes (attention donc qu'elles ne soient pas bouffées par les zombis !). L'idée est simple, votre mission est de planter de nombreuses fleurs pour récolter des points et attaquer les zombis tout en achetant des murs (50 points) pour défendre votre jardin protecteur. Un jeu franchement génial où la jouabilité, les graphismes et l'humour envoient à l'autre bout du monde n'impote quel jeu next-gen. Inutile je pense de l'attendre sur Xbox Live Arcade vu que la jouabilité à la manette devrait être lamentable. Peut-être sur PS3 et un souris...

 

Les archives de 2009 sont maintenant complètes, y compris ma collection DS (j'achète très rarement des jeu DS et non, je ne pirate pas non plus).

 

 

Critikale Mag #8 dispo !

 

Téléchargeable ici-même, Critikale Mag #8 vient d'être terminé. Je me lève demain à 7 heures alors je me sauve (il est minuit passé...), pas de Mass Effect ce soir, diantre ! Ma ludothèque refait son apparition dans le menu (ou écorce). Après des tests et quelques retours d'internautes, le flux RSS restera comme tel.

 

 

Mots à mots... et vivement le 23 !

 

Je continue la renaissance de mes anciennes pages avec celle qui était le plus visité (après l'index bien sûr). Mots à mots fait son retour et j'ai opté pour une refonte intelligente. En gros, j'utilise enfin les ancres (ou signets) afin de cliquer sur le mot et d'y aller directement, comme sur n'impote quel site en gros. Je ne me suis jamais penché sur la question. C'est chose faite. Vivement le 23 car j'ai souhaité une certaine réconciliation avec mon ami d'enfance. Ainsi, samedi soir (le 23 mai donc), nous allons se faire une petite bouffe devant le match de NHL opposant les Red Wings de Detroit aux Penguins de Pittsburg (21h15 sur Sport+) suivi bien sûr par de la console, des chips et du Coca. Logiquement, Critikale Mag arrivera demain soir, pas grand chose à dire pour ce numéro. Les prochaines pages ouvertes seront : Vidéothèque et ludothèque ainsi que Préférences.

 

 

À propos de Critikale

 

Critikale continue sa modification. Encore une fois, de simples petites retouches histoire de coller à la nouvelle interface verte (couleur que je déteste... de moins en moins). J'ai remis le menu sur le bandeau de droite (l'écorce). La page À propos de Critikale est de nouveau accessible. Je vous invite à la consulter (qui est d'ailleurs mise à jour). J'ai modifié le logo RSS pour qui colle aux couleurs employées. La prochaine page a devenir cliquable sera Mots à mots (anciennement Culture). Je l'ignorais en l'abandonnant stupidement, c'était une des pages les plus consultées... Les archives sont renommées en Racines. Si vous avez une idée pour remplacer copyright, je suis preneur. Pas d'inquiétude, Critikale Mag #8 arrive...

 

 

Deux démos 360 essayées

 

Hier soir ou très tôt ce matin au choix, j'ai téléchargé rapidement deux démos sur Xbox 360 (non non sur Megadrive...). La première, X-Men Origins - Wolverine. Testé assez rapidement jusqu'à la fin de la démo (courte), j'ai pu reconnaître le bon boulot de Raven Software. Je pense prendre le jeu d'ici peu mais il faut bien sûr que je trouve un prix correct (moins de 40 € si possible, avec frais de port bien sûr...). La deuxième démo a été essayé deux secondes, il s'agit de Tales of Vesperia. Grand adorateur de ce genre de jeu avec mes préférences qui sont Final Fantasy III, VI et VIII (je n'ai jamais joué aux autres), je me suis dit que l'achat futur d'un tel titre était une bonne idée. J'ai bien aimé mais pas suffisamment pour sortir mes euros. Surtout que la démo est en anglais et même si les dialogues sont très simples, ça reste moins fluide pour la compréhension. Dommage, merci Namco ! La future démo que je téléchargerai sera celle de Fight Night Round 4, impossible de me procurer la démo dispo aux États-Unis, presque normal. Au mois de mai tout est laid mais avec l'arrivée de UFC 2009 (Region Free comme la plupart des jeux THQ) sera plutôt gaie.

 

 

Test des RSS

 

Je teste les RSS pendant deux semaines, le lien est sur le menu de droite (assez visible non ?). Merci de m'avertir de tous bugs pénibles.

 

 

Pour adulte, le retour des tomates tueuses

 

Mais dans quel monde vivons-nous ? Autrefois, lorsque ma môman allait chercher des fruits et des légumes au marché (ce qu'elle n'a jamais fait car elle n'avait pas que ça à foutre non plus, ni l'argent d'ailleurs), elle nous rapportait, à mon frère et moi, des fruits frais et des succulents légumes (ou l'inverse). Rigolard comme pas deux, votre Xiandt préféré optait pour la fermeture des portes lorsqu'une bouchée d'artichaut ou de pamplemousse arrivait à lui. Ma môman, furibonde, remettait ses délicieux mets dans le réfrigérateur. En fait non, je me les tapais dans un pot de yaourt mais ça, j'en garde des souvenirs courroucés. Cependant, si ma môman (insistez bien sur le ô) avait mis ces quelques aliments dans ce bon vieux frigo Brandt, ils seraient restés tels quels pendant 1 semaine, voire deux... Hélas, ces temps heureux sont révolus et les fruits et légumes ne se gardent pas plus de 4 jours, même dans le bac prévu à cet effet.

 

 

Ce que vous voyez ci-dessus est un reste de tomates. J'avais gardé ces dernières car je ne les avais pas toutes utilisées pour mes hamburgers de la semaine dernière. Dans mon ignorance (et pourtant je n'ai pas de frigo depuis hier), je ne me doutais pas qu'elles ressortissent en barbe à papa (sans tiret, attention !). J'ai quand même un doute sur la fraîcheur de mon frigo, aussi joli soit-il.

 

On finit par une capture d'écran banale.

 

 

Je n'étais pas bourré en prenant cette photo et pourtant elle n'est pas droite du tout... J'ai trouvé une nouvelle méthode pour faire des captures d'écran, elles devraient être largement meilleures. Ici, je suis fier d'avoir enfin réussi à installer mon coin old-gaming à savoir quelques dizaines de consoles sur un même téléviseur. Le jeu que vous voyez à l'écran est King of Fighters '96 sur Sega Saturn. Je vais pouvoir rejouer facilement à la Super Nintendo, Megadrive et Gamecube (les autres sont branchées pour le fun). Peut-être aussi la Nes, un petit Tortues Ninja ne se refuse pas. Je vous laisse, la première photo m'a donné envie de vomir...

 

 

Quand le naturel ne tue pas

 

En temps normal, lorsque Critikale change de couleur assez souvent, c'est qu'il va fermer dans peu de temps... Ici, point de fermeture à l'horizon, simplement une recherche artistique pour trouver la nuancier de couleur idéal pour la suite des événements. En d'autres termes et pour couper court à cette intro pompeuse, Critikale va mûrir, d'un coup d'un seul. Normalement, dans quelques jours, la totalité des archives du site sera téléchargeable en PDF ou dans un format identique. Plus tard, les news se feront rare mais mieux écrites, plus réfléchies. Exit les news sur les jeux vidéo vu qu'un site dédié à la Xbox 360 sera ouvert. Exit aussi les collections, les Gijoes, Quelques Nuages ou encores les dossiers qui ne servent qu'à moi et à m'occuper. Car là est le problème, Critikale sert à m'occuper mais le moment est venu qu'il vous occupe un peu, aussi.

 

 

3 nouveaux arrivants sur Xbox 360

 

J'ai reçu aujourd'hui même, les 3 commandes du mois d'avril. La première ne m'a pas ruiné avec un Kane & Lynch - Dead Men (6.49 € sur Play.com). Le lendemain, il était de nouveau à 12.99 €. Ce jeu n'est pas spécialement bon, loin de là même mais à ce prix, autant tenter l'aventure d'une manière moins rigide et blasée. Pour le moment, ça reste correct à part toujours ce problème d'animation désastreuse et d'antipathie pure et simple des héros. Pour le moment entendons-nous bien... Les deux autres jeux proviennent de Play-Asia qui, à défaut de m'avoir oublié pour la manette officielle Street Fighter IV, ont bien livré Viva Piñata - Trouble in Paradise (11 €) et Too Human (7 €). Too Human est vraiment space et j'ignore si je vais approfondir. C'est désolant de voir un tel univers gâché. Viva Piñata TP est fidèle au premier, rigolo et apaisant. Pour les trois titres reçus, je vais installer Viva Piñata TP sur le disque dur de la 360, son bruit de tondeuse à gazon est insupportable. Intuile de dire que cette option a sauvé la vie de la console pour moi...

 

 

Un arrivage peu onéreux mais pas glorieux non plus.

 

On finit par Rock Band 2 et le fait que ma dulcinée s'améliore grandement. Étant parti de piètre 50 % à la quasi totalité des chansons, dorénavant elle fait bien mieux. Comme quoi, un peu d'entraînement et hop...

 

 

Notons que les couleurs de Critikale ont changé mais que je n'aime pas du tout. Je vais trouver les couleurs idéales et je remettrai sur pied le site (avec les archives qui vont bien et les pages annexes). Logiquement, la version finale (niveau couleur) sera "présentée" dimanche prochain, le header sera une photo prise avec mon nouvel appareil (enfin !) que je dévoilerai bientôt. Pour Rock Band 2 et nos 99 et 97 %, Headphones On (que je vous laisse découvrir sur Deezer) est une chanson facile mais quand même !

 

 

Capture improbable de PES 2010

 

Chaque année, Konami arrive à nous faire croire n'importe quoi, moi le premier. En effet, grand fan de PES avant le numéro 6, j'ai toujours eu un maigre espoir que les dires des messieurs de Konami étaient réels. Cette année, ils ont décidé de frapper un grand coup, peut-être un peu trop grand d'ailleurs...

 

 

Certains sites parlent de photo in-game, en gros, c'est le jeu qui est en train de tourner devant nous. Montrant un Lionel Messi au mieux de sa forme virtuelle. C'est vrai que ça en jette mais je me demande si on joue à cette distance, ça doit pas être simple. C'est couille mise à part, si le jeu est ainsi et propose des joueurs aussi solides graphiquement, alors PES sera bien plus beau qu'un FIFA 09 (en attendant de voir le 2010 bien sûr...). Plus esthétique certes mais niveau gameplay ?

 

 

3D Realms ferme ses portes

 

C'est très tristement que la nouvelle est confirmée, 3D Realms n'est plus. Fondée en 1994 avec l'explosion que l'on connaît en 1996 et la sortie de Duke Nukem 3D, 3D Realms a toujours été pour moi une entreprise originale et j'attendais énormément Duke Nukem Forever, dont la programmation aura duré plus de 12 ans sans être finie. Certains animateurs postent des vidéos montrant que le jeu était bien avancé et plutôt sympa d'ailleurs. Duken Nukem Forever fut annoncé en 1997 comme la véritable suite de Duke Nukem 3D Atomic Edition (contrairement aux nombreux add-on de la franchise. Ce genre de news me gonfle car j'y croyais, même si le developpement fut long, je reste persuadé, peut-être naïvement, que DNF sortira bel et bien.

 

 

Critikale Mag' #7 est dispo

 

Il est téléchargeable ici. Bonne lecture.

 

 

Galettes maudites

 

C'est incroyable comme la vie est compliquée lorsque l'on ne possède aucun DVD ou CD vierges. Les personnes qui me connaissent vraiment savent que je ne grave rien, pire, que je ne pirate rien. Or, hier soir, j'ai téléchargé la version gratuite limitée de Windows 7, le fameux nouvel OS de Microsoft qui arrive vers le 23 octobre 2009. Après le téléchargement, je remarque qu'il me faut, bien logiquement, un DVD vierge pour insérer les 2,3 Go de données correctement (format .ISO). Or, votre Xiandt préféré n'a pas de DVD vierge et encore moins de CD vierge. No problemo, je prends mon mal en patience et attends aujourd'hui même (ou plutôt hier vu l'heure et avant-hier pour le téléchargement... vous suivez ?) pour me rendre dans le rayon Multimedia de mon magasin. Là, pas de DVD vierges intéressant niveau prix, pas de Verbatim surtout, la marque que j'achète habituellement (anciennement donc). Je me rends avec ma dulcinée à Carrefour pour acheter un pack de 5 DVD+R Verbatim (pan ! 12.99 €). Chose horrible car 100 DVD vierges Verbatim se trouve à 20 € sur eBay... Cherchez l'erreur. Bref, j'avais besoin de DVD...


Rentrés dans notre ignoble immeuble bruyant (l'appart' est bien mais maintenant c'est l'immeuble qui est horrible...), je fonce sur l'ordi' pour copier Windows 7 (je sens que cette page va ressortir à la fin de l'année après une recherche Google si vous me suivez là encore...). Je lance la démo' de Nero 9 (que j'ai téléchargé après le téléchargement de Windows 7 !) et grave mon DVD. Enfin. Pas de bol, le PC sur lequel je voulais installer Windows 7 n'a pas le Service Pack 1 de Windows XP, diantre ! Je vais télécharger le Service Pack 3 sur le Net et comme il fallait s'en douter, il faut absolument le SP1, au moins (sans blague ?). Ça me gonfle alors je décide d'installer sur mon autre PC (j'en ai 3) qui possède directement Windows XP SP2. Pas de bol une nouvelle fois, j'ai enlevé le disque-dur pour sauvegarder les données pour mon nouveau PC (avec un boitier externe Connectland qui fonctionne ultra bien). Je me demonte pas ou plutôt si mais le disque dur... afin de le mettre sur mon PC sans Service Pack. Oui, je sais. Pas de bol troisième édition, mon disque dur du deuxième ordi' est en SATA et l'ancien en IDE... Ha ha !

 

Je reste zen mais pas longtemps car je me décide d'installer Ubuntu 9.04 téléchargé il y a quelques jours. Pas de bol 4e édition, il faut absolument un CD (on se foutrait pas de moi là non ?). Je n'ai acheté que des DVD... Je regarde sur le Net un moyen pour installer l'ISO sur DVD mais la pratique me semble bizarre. Je réinstalle donc mon disque dur du 2e ordinateur pour le remettre à sa place. Résumons :

 

• Ordinateur 1 > équipé de Windows XP sans SP et d'un disque dur IDE.

• Ordinateur 2 > équipé de Windows XP avec SP2 et d'un disque dur SATA.

• Ordinateur 3 > équipe de Windows Vista avec SP1 et d'un disque dur SAMEGONFLE.

 

• Ordinateur 1 > resté comme tel.

• Ordinateur 2 > j'avais mis son disque dur sur l'ordinateur 3 afin de sauvegarder avant formatage.

• Ordinateur 3 > hors de question que j'installe Windows 7 sur mon Dell...

 

• Ordinateur 2 > de nouveau équipé de son propre disque dur.

 

Voilou. J'ai donc inséré le DVD fraîchement gravé de Windows 7 sur mon Ordinateur 2. Celui-ci ne boote pas dessus... Pas grave (il est bien réglé pourtant...), je lance l'installation de Windows 7 directement à partir du DVD. Notons que j'ai dû réinstaller deux trois composants de mon Ordinateur 2 vu que celui-ci était quasi vide.

 

 

Même si je suis plutôt ordonné (si si...), mon surplus de câble à tendance à me sortir par les narines... Notons qu'il y a plusieurs autres cartons... Je fouille là-dedans lorsqu'il me faut des câbles "spéciaux" ou d'autres trucs importants.

 

 

Voici le fameux ordinateur 2. J'ai dû réinstaller des trucs vite-fait (ça se voit hein ?) pour qu'il fonctionne correctement. Le truc qui pendouille est un ventilateur. C'est une tour Antec. Ma carte graphique présentait elle-aussi des bugs. J'ai dû refaire des modifications pour qu'elle réagisse un peu...

 

À part ça, l'installation s'est bien passée, ni trop longue ni très courte.

 

 

L'accueil de Windows 7 est normal, comprenez par là que rien saute aux yeux. La barre inférieur est plus sobre mais aucun changement drastique est à remarquer. La corbeille est directement au-dessus à gauche, là où je la pose aussi sur Vista et sur tous mes ordinateurs.

 

 

Les performaces de mon ordinateur avec Windows 7 ne sont pas fameuses. C'est un Pentium 4 à 3.0 GHz, il possède 2 Go de mémoire vive et une Ati Radeo X800 Pro. J'ai un infâme 3.7 en processeur, un étonnant 5.9 en carte graphique et un moyen 4.4 en mémoire vive. La note pour le disque dur me semble bizarre (80 Go).

 

 

Petit clin d'oeil à Anthologik avec le logiciel Paint qui a été remanié, une d'une façon plutôt positive. Dorénavant, nous avons presque un bon logiciel de dessin de base. Je n'ai pas essayé plus que ça mais ça présage du bon.

 

 

Le Panneau de Configuration est identique à Vista mais il est centré (!). Vous pouvez encore le mettre dans une forme très proche de Windows XP. Ouf. L'écran est un peu vide par contre, Microsoft aurait dû penser aux résolutions d'écran actuelles.

 

 

Je trouve la calculatrice magnifique, chose stupide mais j'assume. La navigation dans l'ordinateur est identique. Mon disque dur principal (partionné en 3) a donné 15 Go pour l'installation de Windows 7, ce qui est beaucoup par rapport à ce qui avait été dit. Microsoft joue aux hommes politiques, ou pire, aux femmes politiques.

 

 

Windows 7 est muni par défaut d'un outil de capture d'écran, assez intéressant. Je ne l'ai pas exploité à fond pour voir s'il possédait un paramétrage particulier. L'utilisation de l'outil capture est très simple et agréable. Vous voyez en encart une version améliorée du Solitaire. Sympa. Tous les jeux de base bénéficient ainsi d'une refonte graphique. L'intention est louable.

 

 

En bas à droite, la recherche est toujours ridicule face au Spotlight de Apple. Il y a tout de même une amélioration de rapidité et de tri automatique. En haut à droite, vous pouvez apercevoir d'un trait les documents récemment créés pour chaque logiciel. Ici, Paint et mes captures d'écran. En petit encart en haut à gauche, les messages d'erreur sont plus discrets que Vista et fonctionnent parfaitement en tâche de fond. Les deux messages correspondent aux enregistrements sur le Net de cette version et l'éternel et chiant Windows Update.


C'est tout pour Windows 7, alors quoi penser ? Microsoft tient là le meilleur Windows certainement plus léger et plus fonctionnel que Vista (que je trouve très bien). Malgré tout, je reste sceptique quant-aux améliorations effectives lors de la sortie programmée à cette toute fin d'année. Tel qu'il est, il possède un charme certain mais pas suffisamment au point de m'enlever l'idée d'acquérir un Macbook dans le courant de l'année. On sent que Microsoft possède les idées pour réaliser quelque chose d'excellent et le meilleur OS qui soit. Hélas, des tares sont toujours à déplorer...

 

 

Lorsque vous connectez une clef USB, encore l'éternelle bulle pour l'installation et l'icône n'apparait pas sur le bureau comme sur Mac. C'est chiant mine de rien... Les icônes sont plus belles (merci Apple) mais c'est toujours une évolution est non une révolution. Attendons de voir mais pour l'instant, je quitte le monde Windows.

 

Petite parenthèse avant de publier mon site on ze Web, le titre d'hier "Plus de quarante mille fans" ne servait à rien vu que je n'ai pas parlé de Rock Band 2. Car c'est bien à ce jeu que nous avons, ma moitié et moi, 42.206 fans pour notre groupe. Pas top pour l'instant mais je suis content d'avoir trouvé un jeu où elle peut m'accompagner. Chouette... Et désolé pour les très petites captures pour Windows 7 mais je forme mes images automatiquement (500x375 sans l'encadrement géré par NamoWeb Editor).

 

 

Plus de quarante mille fans

 

Ce n'est pas trop la forme ces temps derniers et les mises à jour de Critikale s'en ressentent. Pourtant, en ce 6 mai 2009, je devrais être plutôt content. Le mois de juin approche et avec ce dernier mes 32 ans. Un bel âge je trouve. Ça fait class vous trouvez pas ? Le mois de mai est placé sous le signe des économies avec des indemnités lamentables pour ma chérie devant sa bataille contre les ASSEDIC. Après deux ans de boulot, voilà comment elle est remerciée...

 

 

Pas de Mass Effect, Fallout 3 ou Oblivion ce soir mais un infâme Rainbow Six Vegas 2. Infâme parce que le jeu n'est pas terrible, loin de là. Même si les parties avec Valfarr sont toujours intéressantes, là c'était trop bourrin et je m'ennuyais vraiment. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, les bugs sont légion(s) (faut-il mettre un s à légion ?). L'otage à la tête dans les épaules en regardant comme un con derrière lui alors que je suis à côté... Minable. Je ne pense pas que le jeu va faire long-feu dans ma ludothèque. Au prix où je l'ai payé, ce n'est pas grave.

 

 

J'ai reçu Banjo-Kazooie - Nuts & Bolts il y a peu (Amazon.co.uk) à très petit prix. C'est un peu le bordel ce jeu mais c'est rigolo. Je pense le continuer en même temps que Mass Effect, pour la rigolade. Vous apercevez un gros Banjo (en haut à droite) qui débute l'aventure (il n'a pas fait d'exercices depuis longtemps). Les deux photos du bas témoignent comme elles peuvent de la qualité des graphismes et la pâte de Rare.

 

 

C'est ma moitié qui m'a offert ce petit personnage issu des aventures des Bonshommes. Les petits livres pour enfant et dont j'étais grand fan étant petit. Il est posé à côté du pied de Marcus Fénix... Le truc mauve à droite est un stylo Bob l'Éponge. À part ça rien d'important. Les mises à jour de Critikale vont se faire rare pendant le mois de mai. Critikale Mag' #7 sera là pour donner un peu de vie à mon site. J'ai ajouté le lien vers le championnat du monde de hockey sur glace, histoire de.

 

 

Critkale Mag' #6 disponible !

 

D'une ponctualité extrême, Critikale Mag' #6 est téléchargeable ici ou régulièrement dans le menu de droite. Les fautes ne sont pas corrigées (comme toujours) car je vais vérifier les magazines dans quelques jours afin de proposer des versions définitives (corrigées donc). Pas de news importante aujourd'hui mis à part l'excellent Mass Effect qui continue à envahir mes soirées.

 

 

Le jeu propose des graphismes corrects. Corrects seulement car même si le jeu est grandiose, les ralentissements fréquents (même étant installé sur le disque dur de la Xbox 360) nuisent à la qualité esthétique du jeu, bien présente. Les niveaux paraissent assez froids mais l'intelligence et la profondeur des dialogues donnent un aspect très chaleureux au titre. Il est aussi évident que le jeu est largement plus beau que certains et que l'ambiance globale ne pouvait pas accueillir des couleurs vives et contrastées à la Viking.

 

 

La sélection de votre équipe se fait très simplement à chaque fois qu'un membre est recruté. Actuellement, le personnage féminin de droite (qui ne sera pas dévoilé pour ne pas spoiler) fait partie de mon équipe (avec Urdnot Wrex).

 

 

Urdnot Wrex, justement, parlons-en. Vous voyez ici qu'il est au niveau 7 avec des compétences qui grandissent sans cesse à droite. Bien structuré, les menus sont très agréable à utiliser malgré une approche assez difficile en début de partie. Peut-être que c'est exactement ça qui m'a fait lâché le jeu une première fois à sa sortie en novembre 2007. Wrex est un personnage excellent qui parle souvent au PNJ (Personnage Non Joueur) alors que vous les interrogez. Autant dire que lorsqu'il parle, on l'écoute...

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01