Le chauve revient sur Critikale grâce à Surcouf

 

J'avais bel et bien prévu un article pour "demain soir ou vendredi" (dixit mon dernier article) mais je n'ai pas eu le temps, bien trop de trucs à régler. Merci aux magasins Surcouf de m'avoir éclairé ma semaine.


Actuellement, pour la sortie du dernier Batman, très attendu, et ce jusqu'au 25 juillet, Surcouf offre une souris de merde à tous les chauves qui se présenteront dans leurs boutiques.

 

Je suis chauve, et analysons si vous le voulez bien ce que produit la pub... Non pas sur mon crâne, une belle aire d'atterissage pour gros avions, mais à l'intérieur de celui-ci, dans mon cerveau déjà bien atteint par cette calvitie soudaine. Petit rappel des faits ci-dessous.

 

 

Déjà, avouons la relative originalité de cette publicité. Lisons là ensemble voulez-vous, histoire de se marrer avant ma critique... Si je n'ai pas de souci avec le gel ou la laque, si je n'ai pas de problème en conduisant une décapotable et si je trouve les blagues des chauves un peu trop tirées par les cheveux (ha ha !), et si on m'a déjà appelé crâne d'oeuf, alors, oui, j'ai gagné une magnifique souris à 1.000 dpi (précision optique grand public et sommaire), plug and play (comme toutes les souris actuelles) et compatible PC et Mac (comme toutes les souris actuelles), et attention, avec un câble rétractable qui se casse en deux mois, au mieux. Et vu qu'ils sont super intelligents chez Surcouf, ils ont mis la référence de la souris (9689385) et là, on peut dire qu'elle est magnifique.

 

 

En soldes bien sûr (8.50 € au lieu de 9.99 €) et en stock, encore heureux, mais là encore attention, à seulement 306 exemplaires (306 chauves pourront avoir leur souris).

 

Analysons maintenant la pub, c'est parti ?

 

J'ai bien sûr déjà subi les moqueries de base car évidemment, lorsqu'on est chauve, cette pub fait bien rire tous les autres, ceux avec des cheveux qui ne sont pas tombés inopinément (même si cela veut dire la même chose, "à l'improviste" aurait été plus rigolo). Le problème est toujours le même, si on croise quelqu'un dans la rue et qu'on lui dit "salut le chauve !", il ne peut guère répondre. Si on dit à une autre personne "salut le gros !", là c'est une insulte... On peut dire à quelqu'un "tu vas être chauve" mais pas "tu vas être gros"... ou "tu vas être con", "un gros con même". Perso, je trouve ça aberrant de se moquer ainsi. Pour ma part, c'est un très gros complexe, que j'essaie tant bien que mal de corriger mais des personnes certainement un peu bête, ou niaise, me rappelle tous les jours qu'il est difficile de rester zen et d'oublier cette saloperie de calvitie.

 

La pub montre le joker (visiblement) en train de se raser le crâne avec une souris. Et là encore, même s'il faut saluer l'originalité et même l'excellence du design, se foutre de la gueule d'un problème physique est bien triste et je sens que je vais me prendre des reflexions dès demain au boulot. Je ne suis pas spécialement serein ces temps-ci alors je vais, peut-être, cogner pour me détendre. Mes vacances, qui commencent samedi soir, vont être instructives et diaboliquement bonnes.

 

 

Quelle précision !

 

Le mois dernier, Criitkale annonçait son retour le 11 juillet. Et c'est bien ce jour-là que je suis de nouveau en ligne.


La mise en ligne de cet article aurait pu être effecutée bien plus rapidement (vers le 4 juillet) mais bien des soucis se sont insérés ignoblement dans l'engrenage déjà bien cranté et peu huilé il faut l'avouer. Hé hé (c'était pour la rime).

 

Je ne vais pas m'étendre ici, du moins pas aujourd'hui car bien des choses restent à régler. Ma ligne a bien été "fabriquée" le 3 juillet et donc un article aurait pu être pondu le 4 mais un tableau DTI que je ne maîtrisais point à perturber ma volonté d'être connecté. Là, un bruit infâme sévit dans mon bureau mais j'espère trouver la source... À part ça et comme vous le savez tous maintenant, j'ai déménagé de mon ancien appartement que j'occupais depuis 5 ans (environ) pour venir dans un endroit plus calme. Et malgré ce problème de bruit dans mon nouveau bureau (une VMC certainement), j'avoue être bien. Tout simplement bien. Pas de bruit pénible, pas d'escalier, pas de porte d'entrée en papier mâché, pas de voisins idiots (pas croisé encore...), pas de voix le soir après minuit ou même avant. Le calme quoi. Une terrasse (ou plutôt balcon ?) plutôt grande et des chattes (2 monstres) qui sévissent maintenant dans un plus grand espace... Et qui font des bêtises, ça se réglera vite...

 

Bref, je reposterai un article très bientôt (demain soir ou vendredi soir) pour détailler mes occupations de ces derniers jours. Je vais vous laisser ici, le temps d'essuyer vos larmes de joies, de m'avoir retrouvé bien sûr, et vous donne rendez-vous plus tard, pour recommencer l'aventure Critikale.

 

Les archives de juin 2012 sont bien sûr accessibles sur la page adéquate.

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01