La même console de jeu pour Microsoft et Sony ?

 

Cela peut paraître invraisemblable mais il faut bien admettre que l'idée est logique. Avec la récente rumeur indiquant un éventuel retrait d'un constructeur pour la prochaine génération de console, le futur serait-il une console créée par Sony et Microsoft ?

 

Imaginons un peu au lieu d'être totalement fermé à l'idée d'une Xbox 720 estampillée Sony... Qui dit une seule console next-gen (sans parler de la Wii-U qui, des paroles même de son créateur, ne joue pas dans la même cour) dit que des exclusivités... Et de très nombreuses équipes totalement dévouées à l'Unique.

 

Cet article est le fruit d'une déconnection de mon cerveau. Il ne sera pas poursuivi, quoique.

 

 

Incroyable, nous sommes en 2012

 

Chose étonnante, j'ai complètement zappé le changement de mois sur Critikale et nous étions encore, sur cette page, en décembre 2011. Preuve de mon étourderie actuelle. Et même si les archives 2011 sont à jour...

 

Rien de bien intéressant ce soir et c'est plutôt avec une lassitude incroyable que j'écris ces lignes. Point d'ennui pour étaler ma vie ô combien géniale sur Critikale mais plutôt de l'emmerdement lorsque je rentre du boulot (et un peu pendant aussi). Malgré tous les jeux à finir, tous les articles à écrire (dont Critikale Mag #12), et tous les projets que j'ai en tête, je n'arrive pas à me concentrer sur une seule chose, la finir, et passer à la suivante. Pourtant ce n'est pas mon style. Comme annoncé il y a peu, je vais faire de Critikale ce qu'il doit être, un site qu'il sera bon de fuir pour toute personne étrangère aux mots comprendre et respect. Cette semaine, je vais essayer de trouver un truc à faire, en dehors du boulot j'entends. Et pour cela, je vais devoir me concentrer.

 

Tout d'abord, sachez une chose, les spermatozoïdes vont revenir hantés Critikale. Si cette phrase vous parait bizarre, voyez plutôt ces quelques dessins :

- C'est lancé !

- À lire absolument : Analyse d'un gâteau

- Une histoire de spermatozoïdes

- Toujours pas

- GOJI !

- Un vrai pet de mouche

- Sous-homme or not sous-homme ?

 

(ne vous fiez pas à quelques interfaces déconnantes par rapport à la page d'accueil, Critikale étant en mini maintenance artistique...)

 

 

Megaupload brisé ! Mais Anonymous libéré !

 

Si le nombre de news en jeux vidéo diminue étonnamment, c'est qu'il n'y a que de daube. Si le nombre de news sur Critikale, en général, diminue lui aussi, c'est que je ne croise que des cons et il faudrait un journal pour disperser en ces pages toute la connerie rencontrée. Pas de généralité voulez-vous et parlons plutôt de Megaupload. Tiens, derrière moi ils en parlent même au Grand Journal...

 

 

J'ai réfléchi avant d'écrire cet article car il est toujours difficile de parler de piratage et du bien ou du mal sur ce style de téléchargement. Soyons clairs, et j'en ai déjà parlé sur Critikale, tout ceci est un grand n'importe quoi. Je crois ne connaître personne qui, aussi con que moi, ne télécharge pas (à part des vidéos porno pour mes spermogrammes, ben quoi ?). PERSONNE dit clairement ne pas télécharger. PERSONNE ne souhaite payer un CD 15 €, un film 20 € ou un jeu 70 € alors qu'il est tellement simple de le télécharger gratuitement. Autrefois, j'avais même envoyé un mail chez Adobe en leur demandant ce qu'ils pouvaient faire pour les bons acheteurs (les pigeons certainement). Microsoft Office 2010 à 49 € se vendrait-il bien plus qu'à 99 € voire 119/139 € ? Est-ce que Photoshop CS5 à 900 € se vendrait plus à 300 € ? La liste est très longue, quel est le prix idéal d'un média pour qu'il soit acheté sans crier au scandale ? Acheteriez-vous le nouvel album de votre artiste préféré s'il était à 5 € ? À un tel prix, serait-il utile de se faire chier à trouver un lien illégal pour le posséder ?

 

Parlons d'un exemple très simple. Mass Effect 3 arrive très bientôt (9 mars 2012). J'adore le premier, j'adore le 2e. Me viendrait-il à l'esprit de le prendre en téléchargement (illégal j'entend) sur le Net ? Non. Mais pourquoi, pourquoi suis-je aussi con ? Je vais rechercher le prix idéal sur Internet (moins de 55 €) et si je ne trouve pas ce prix, j'attendrai 2 semaines, 1 mois, 2 mois afin de me procurer le jeu (comme ça j'aurai encore le temps de finir le 2). C'est quoi le plaisir d'avoir un fichier, de le foutre sur un DVD ? Matérialiste ? Non, logique.

 

De l'autre côté, il est tout à fait normal que les gens pirates. Bien sûr, est-ce que le prix du divertissement à baisser ? Certainement pas. Les plus gros éditeurs sont toujours à la recherche de thune en virant des gens, même les agences de crédit virent leurs employés... le comble. Que ce soit clair, la fermeture de Megaupload est ridicule.

C'est comme mettre perpétuité à un voleur de pommes et laissez les tueurs, les violeurs et les choux de Bruxelles en liberté.

 

 

AAA, faut-il en rire ?

 

Depuis le temps que les lettres de la France tremblaient, depuis le temps que la fange approchait à grand coup de 20H et de bave médiatique, il fallait que ça arrive, qu'on la perdre cette fameuse lettre A, mais que veut-elle dire ?

 

 

Je me suis intéressé il y a peu aux fameuses lettres de notation qu'on décerne aux pays mais aussi aux entreprises (faut-il le savoir). Je vais essayé d'expliquer rapidement ce triple A, avec mes mots...

 

Comme pour un examen, il y a quatre professeurs (ici des agences) : Moody's, Standard & Poor's, Dagong et Flitch. Ces quatre professeurs donnent des notes allant de D à AAA aux pays et autres trucs à noter pour le style. Cette note correspond à la qualité financière du pays, mais aussi à ses qualités économiques globales. Pour nous, ça change que dalle. En gros, on va certainement payé plus de taux, plus de taxe, plus de tout. Mais rien ne change en fin de compte. Si la France devait remboursé une dette de 1.000 € (la blague...) avant la perte d'un A, elle devait en définitive remboursé 1.050 €. Après la perte du A, elle doit remboursé 1.150 €. Très simple, et très con à la fois. C'est comme lorsque vous êtes à découvert et qu'il faut payer des agios trois fois plus élevés... C'est l'habituel cercle vicieux, mais toute la politique s'en cogne. Un pays peut refuser qu'une agence dégaigne sa note si il n'a pas sollicité explicitement une telle enquête (c'est le cas de Standard & Poor's). C'est pourtant cette même agence qui est à l'origine de la baisse de la note de la France (de AAA à AA+). Les deux autres agences citées plus haut (Moody's et Flitch) n'ont pas modifié cette note.

 

Pour résumé, chaque entreprise peut être notée. Cette note influe sur la capacité de remboursement. Plus un pays ou une entreprise est bien notée, meilleurs seront les conséquences pour emprunter, et plus simplement pour grandir. Une ville peut aussi être notée, au même titre qu'un pays, tout organisme est considéré comme une entreprise. En France, 30 villes ont accepté une notation (dont, bien sûr, Paris, notée AAA).

 

Ce que j'en pense être très simple, c'est une fumisterie vu que ce genre de notation n'est pas objectif et reste une lettre, plusieurs peut-être, ou un simple chiffre, voire un symbole. Que la France soit dorénavant notée AA+ change une chose, que les français et françaises devraient bien comprendre ce qu'on leur dit au lieu de savoir l'info, juste par un média. Qu'il soit merdique ou mauvais (ou c'est la même chose).

 

 

Free, fallait-il attendre des prix ou une révolution ?

 

Attendus comme le messie de la téléphonie mobile, Free a enfin proposé ses propres forfaits. Des forfaits qui doivent apporter honte et discorde au sein des autres opérateurs. Mais aussi, de la joie chez les particuliers. Analyse de Critikale ci-dessous...

 

Je ne suis pas chez Free. Je me fais chier avec un forfait super cher chez Orange alors que je suis chez eux depuis Wanadoo, vers 1996 ou très peu après soit 15 ans. Malgré cela, je paie un forfait ultra cher dans les 45 € (18 megas + des chaines de daube et un décodeur analogique qui marche 1 fois sur 3000, j'ai compté). Le tableau est dressé, je suis un abruti. Disons que je privilégie la stabilité et la rapidité du réseau, et là je n'ai pas à me plaindre. Même si niveau stabilité je ne suis pas forcément content car je relance la Livebox de nombreuses fois et encore heureux que je commence à connaître la bestiole. D'ailleurs, le PDG de Iliad l'a bien dit, nous sommes tous des pigeons, ceux de l'autre camp bien sûr.

 

Free Mobile propose dorénavant (alléluia) un forfait tout illimité à 19.99 € pour les non-abonnés (les pigeons) et à 15.99 € pour les abonnés. En plus de cette offre "smartphone" dirions-nous, Free lance aussi un forfait étonnant à 2 €, pour ce mini prix (car il faut bien le dire, c'est un tout petit prix, presque ridicule), on peut avoir 60 minutes de communication et 60 SMS (soit tout de même 2 par jour ce qui est plutôt bien). Je paie actuellement (chez Bouygues Telecom cette fois-ci) un immonde forfait iPhone de 42.99 €/mois. Free me ferait économiser (sans même parler de leur forfait Internet) la belle somme de 23 €.

 

Dans ces 23 €, est-ce que je pourrais enfin avoir une hotline digne de ce nom, une reconnaissance de ma fidelité et bien sûr un renouvellement de portable attractif et donc intéressant ? Certainement pas repondrai-je sans réfléchir. Les forfaits de Free débutent, mais à part le prix, que cela change t-il des rapports entre le client et l'opérateur ? Les autres vont certainement s'aligner ou plutôt proposer des réductions drastiques sur leur forfait dans un premier temps, frapper un grand coup avec je ne sais quelle offre...


Changer un prix après tout ce n'est qu'un nombre, qu'un chiffre, mais changer l'idée du forfait, c'est quoi ? Xaviel Niel, le fameux PDG d'Iliad conclut son communiqué par un joli "on espère que rien ne sera jamais plus comme avant". C'est sûr les tarifs vont changer, mais le reste... Je vais attendre un peu pour apprécier de l'extérieur pour peut-être, un même certainement, souscrire à une offre Free, payer moins pour la même chose c'est après tout déjà ça.

 

 

Bonne année !

 

C'est complètement fou, voici de nouveau Critikale ! Absent depuis le 23 décembre, je reviens plus en forme que jamais. Non, je n'ai pas profité des fêtes qui étaient bien maussades mais je réserve quelques surprises. Tout d'abord, place aux changements les plus marquants et les autres, qui vont arriver bientôt.

 

Changement de header (de coutume pour les nouvelles interfaces et tous les 3 mois minimum).

Faux nouveau logo. En fait, j'ai viré le nom du site. Je suis bien assez connu...

Exit aussi le menu, oui carrément. Plus de pages annexes car la suite de Critikale sera grandement recentrée.

Les seules pages accessibles seront la page d'accueil (et bien oui c'est tout à fait incroyable) et l'explication du site.

Les archives 2011 sont refaites avec la nouvelle interface mais pas les autres années, ce sera fait cette semaine.

Couleur vert dominante car je n'aime pas cette couleur... En effet, j'aime énormément les paysages verts mais je trouve cette couleur bien trop naturel pour la mettre sur un site ou quoi que ce soit. Alors ne suis-je pas fou ? Un peu certainement c'est surtout que j'aime bien le côté naturel et chaleureux que cela rend sur un site.

Les classements Trials HD et Trials Evolution seront accessibles via un site spécialisé, le reste des pages sera abandonné. Mon photoblog n'existe plus, la page Quelques Nuages commence à être repensée et les autres sont en cours de négociation...

 

À part le nouveau design, des mises au point s'imposent. Critikale est, à la base, un site de critiques et pas un site à la con où je raconte tout et n'importe quoi de mon incroyable vie. Celui-ci va se tourner grandement sur sa vocation première au fil de l'année. Les jeux vidéo auront encore une place très importante mais l'actu diverse aussi. Les tags "thème des billets" sont virés car ils ne servaient à rien. Sous exploités en tout cas.

 

Niveau jeux vidéo, c'est la mort. Je ne joue plus à rien. Même l'excellent NHL 12 (Xbox 360) est passé à la trappe. Je n'ai pas fini Uncharted 3, à peine commencer Rayman Origins... Je n'attends que Trials Evolution (février certainement) et Mass Effect 3 (sa sortie va "m'obliger" à finir le 2...). Bien sûr, j'attend aussi beaucoup de GTA V même si une date pour 2012 me semble impossible, pourquoi pas en octobre de cette année, quand même.

 

Quelques petites retouches sont encore à faire et que ceux qui pensaient à un changement radical de Critikale ne soient pas trop déçus, patience...

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01