Le futur de Critikale

 

Devant un ras le bol général(isé) de ma petite personne, je vais changer pas mal de choses au fil des semaines, non pas des jours car cette semaine est douloureuse et la semaine prochaine va être chiante, un peu du moins...

 

Certains pourront être rebuté par le style très épuré de Critikale. Ceux-là seront ravis d'apprendre que ça va empirer ! Tout m'énerve en ce moment car je perçois de plus en plus la connerie humaine et ça me gave, je n'y arrive plus. Mon cerveau analyse tout, chaque mot, chaque parole, je n'arrive plus à répondre d'une façon simple, tout me parait trop régulier, trop téléphoné. J'ai beau chercher, je ne vois pas de solution à part me bourrer de médicaments pour calmer mes nerfs et éviter de partir en live d'ici peu. Je me concentre, attends un peu, réfléchis deux minutes et je me calme au bout de 30. Je reviens vers vous au mois de juin, mois du changement...

 

 

La fin du mois de mai approche

 

Tout d'abord, les archives de 2010 et 2011 sont de nouveau accessibles (pour la douzième fois cette année...). Le header change aussi mais temporairement, le temps de me décider pour le menu principal (qui comportera des surprises !).

 

C'est marrant, le mois de mai arrive, normalement je suis tout joyeux à l'idée d'entamer le mois de juin, mon mois... mais là non. Rien. C'est triste quand même. C'est vrai que je me pose pas mal de questions ces temps-ci et elles ne trouvent pas de réponse, c'est bête, c'est idiot même pour parler comme nos politiques, avec une énumération de synonymes pour appuyer des phrases toujours plus vides. Je vous donne rendez-vous fin mai pour un petit topo sur le mois de juin et surtout je vais vite me jeter par la fenêtre car Daredevil tourne derrière moi sur TMC et j'ai rarement vu (et surtout entendu donc) un film aussi pourri. Du grand n'importe quoi ce truc.

 

 

Comment les arrêter ?

 

Quasiment tous les dimanches, je rends visite à ma mère. Bien que je ne sois pas loquace, loin de là, nous parlons suffisamment de la semaine, de l'avenir, et quelque fois du passé. Aujourd'hui, nous n'avons pas entrepris une longue conversation, loin de là, car j'étais ultra énervé.

 

La ville où j'ai passé le plus clair de mon temps, Talant (21240), est devenu une décharge remplie de déchets humains : les jeunes. À chacune de mes visites, je découvre une ville de plus en plus délabrée. Jugez plutôt avec ces photos prises ce jour à côté d'immeubles pourtant en constante rénovation où les portes sont cassées, où les habitants sont enfermés. Le temps est venu pour que ma mère déménage mais il faut croire qu'elle est d'une patience phénoménale...

 

 

À gauche : un petit hall dégagé où vous pouvez apercevoir une porte. Celle-ci était l'ouverture vers le rangement des vélos, autrefois parfaitement sain et surtout ouvert constamment. Maintenant, c'est scellé.

À droite : mégots, paquets de clopes, chewing-gums, de nombreux déchets lorsqu'on s'approche de ce hall. Non visibles sur la photo de gauche (ou presque) mais bel et bien là.

 

 

 

À gauche : en bas du hall, voici ce que les bandes qui squattent, balancent sur le sol.

À droite : le parking (sécurisé depuis 3 mois...) est dans un état improbable, de pire en pire chaque semaine.

 

 

À gauche : retour dans le hall avec cette incroyable amas de détritus à chaque ouverture. Ouvertures qui donnent sur des propriétés faussement privées et des résidences autrefois de standing (et très prisée).

À droite : les quatre bacs individuels du hall sont remplis de toutes sortes d'objets aussi pitoresques les uns que les autres. Croyez-moi, il faut y être pour le croire.

 

Déplorable n'est-ce pas ? C'est toujours la même chose, impossible de traverser cette décharge, où l'on se réunissait avec des amis pour papoter tranquillement, tant des bandes squattent les lieux. Aux regards de caïds qui devraient véritablement se méfier, succèdent les sourires niais de ces infects déchets... Il ne faut juste qu'une parole ou qu'un geste malheureux pour que je saute sur l'un d'entre eux pour lui casser les deux jambes et que j'égorge le restant.

 

Un nettoyage par la haine, mais la haine n'est jamais innée. Quoi qu'on puisse en dire.

 

 

Archives 2012 de nouveau accessibles

 

Les mois de janvier à avril sont de nouveau en ligne pour votre plus grand plaisir. Je galère un peu pour les archives et je pense d'ailleurs les remettre sur la page principale.

 

Vous pouvez vous rendre à ces adresses pour faire un retour dans le passé : Janvier 2012, Février 2012, Mars 2012 et Avril 2012. Le mois de mai se boucle bientôt et est un mois difficile pour mes nerfs. Une nouvelle fois, mes très chers voisins ont foutu le bordel quasiment toute la nuit. Parti vers 22 heures, rentrés vers 3 h, repartis vers 4 h et rentrés de nouveau vers 6 h 30... S'ils s'avaient ce que je leur réserve... La fin du mois de mai sera un peu molle je suppose et c'est le mois de juin qui sera marqué par mon pré-départ de cet appartement, que dis-je, de cet immeuble de merde. La semaine du 4 juin va être pénible et se sera la délivrance pour le 11 juin, soit trois jours avant mon anniversaire, 35 ans putain.

 

Je délaisse un peu Trials Evolution ces derniers temps car j'ai pas mal de choses à régler. Tout reviendra dans l'ordre au mois de juin, comme les Critikale Mags qui feront leur retour, du moins je l'espère.

 

 

Avis sur Dark Shadows, ou l'indispensabilité du cinéma

 

Je reviens d'une salle obscure, obscure par l'ambiance et obscure par les sujets qu'elle dévoile : les vampires, les sorcières et un peu plus que ça. Car Tim Burton le vaut bien.

 

Dark Shadows est un film de Tim Burton avec Johnny Depp. C'est drôle car le titre se marie parfaitement avec son créateur et le créateur se marie régulièrement avec ce bon Johnny. Pour notre plus grand plaisir, n'en déplaisent à certains.

 

 

Rendez-vous compte, dans mon monde à moi, pas un seul instant passe sans que je ne veule couper en deux un individu, qu'il soit en train de me parler, en train de bouger, de respirer, et même sans être là, une hargne sans nom, comme un truc inaccompli. Le cinéma, bien que je n'y alle que très peu souvent, me permet de m'évader vers d'autres horizons, loin de cette barbarie, très loin même de tout ce qui m'énerve dans la vie, l'humain. Si je n'étais pas forcément enjoué à l'idée de voir ce Dark Shadows, c'est parce que les critiques n'étaient pas très bonnes. On ouvre une page Internet, on voit 3 étoiles sur 5, on lit quelques tests, on espère qu'une phrase, juste une, nous donne envie d'aller plus loin. De passer cette saloperie de ticket dans le distributeur automatique et d'attendre qu'un con et qu'une connasse passe avant tout le monde, devant cette queue ultra longue qui se dresse devant.


Dark Shadows, c'est l'histoire d'un vampire maudit par une sorcière, déjà ça commence plutôt mal. Un truc entre gens peu communs. Le truc qui ferait peur à un enfant en 1980 et qui est un divertissement en 2012, pour un enfant de 7 ans. Comme souvent, et comme toujours, Johnny Depp excelle, et même en croquant quelques villageois, on l'adore, tout ensanglanté qu'il est. Je n'ai pas vu, ni entendu, d'acteur mauvais, mais ai-je le pouvoir de le dire ? Oui, après tout je fais ce que je veux sur mon site. J'ai adoré le film, du début jusqu'à la presque fin. Car comme souvent, je suis déçu car je suis partagé entre l'envie que tout continue, que je ne sois pas aveuglé par les lumières qui m'enlève à ce rêve que seul Tim Burton et une petite poignée de réalisateur/acteur arrive à créer.

 

Un film que je regarderais de nouveau lorsque je l'acheterais en Blu-Ray. Et ça veut tout dire. Fabuleux Johnny Depp, isolente perfection Eva Green, mystérieuse Bella HeathCote, un film qui a tout pour plaire, et pour déplaire. Mais lorque qu'on vit un cauchermar dans sa tête, il est bon de regarder un chef d'oeuvre signé Tim Burton.

 

 

59 minutes sur Diablo III, et bien d'autres prochainement

 

Pas de vidéo pour le moment sur Criitkale mais juste 59 minutes passés à tuer des monstres et avancer dans une certaine ambiance que j'apprécie grandement pour l'instant.

 

Comme souvent lors de l'essai d'un nouveau jeu, voici quelques captures avant de dire ce que je pense du nouveau titre de Blizzard. Et aussi, avant un bref avis sur Max Payne 3 certainement demain ou samedi soir.

 

 

Vous pouvez parler à quelques personnes (peu pour l'instant je trouve) mais je n'ai pas eu réellement de nouvelles quêtes

 

 

Il suffit de pulvériser une poignée d'ennemis pour que les PNJ (Personnage Non Joueur) soient enthousiasmés !

 

 

Un nouveau lieu, un nom affiché à l'écran. Ici, l'auberge du veau égorgé, sympathique...

 

 

Un pont synonyme d'entrée dans une forêt remplie de monstres. Entrée bien connue de ce style de jeu

 

 

L'entrée des donjons et autres lieux est bien visible par un halo de lumière. Idem sur la carte, très précise

 

 

Lorsqu'un ennemi explose, il balance quelque fois d'autres ennemis, ultra chiant mais tellement connu et apprécié (?)

 

 

Voilà où je me suis arrêté. Je vais peut-être y jouer ce soir si mes voisins me cassent pas les noix

 

Pour le moment, je suis satisfait du jeu même si j'aurai aimé quelque chose avec une ambiance plus sombre et un côté RPG plus poussé. J'ai l'impression que l'interface est très "console" et qu'il est difficile d'aller dans le détail. Mais bon, j'ai très peu de temps de jeu à mon actif.


Comme souvent, il suffit de cliquer sur un ennemi pour attaquer. Ceux-ci sont bien réalisés et assez hargneux. Les PNJ sont par contre très faibles et ne sont pas utiles en combat. C'est le début de Diablo III et je n'ai pas vraiment d'avis négatifs, c'est déjà ça. Je regrette simplement cette ambiance un peu casual...

 

 

Diablo III acheté mais impossible de jouer

 

Lorsque j'ai acheté Skyrim il n'y a pas si longtemps, je ne pouvais pas activer le jeu avant la sortie officielle. Normal. Mais là, Diablo III sort officiellement aujourd'hui et je pense jouer à Trials Evolution.

 

Quelques minutes après une installation chaotique et une création de compte obligatoire, ainsi qu'une mise à jour rapide du jeu (déjà ?), me voilà en train de cliquer frénétiquement sur l'icône tant attendu(e).

 

Après une cinématique d'intro plutôt réussie (images de synthèse impeccables, peut-être des ralentissements très légers, et encore...), j'arrive au menu principal, et là, c'est le drame. Impossible de m'authentifier car les serveurs sont saturés. Si le problème est réglé aux States (pour faire jeune), rien à déclarer ici et c'est vraiment ultra chiant de ne pas pouvoir cliquer sur un simple bouton Connexion. Je suis plutôt énervé et en même temps, cela ne m'étonne pas.

 

C'est détestable et ça me fait juste marrer.

 

 

Vers un déménagement futur

 

Normalement, Critikale devrait continuer ses mises à jour régulières même pendant mon déménagement. Si tout se passe comme sur des roulettes, tout devrait coller.

 

Après un an et demi de stress à cause de voisins irrespectueux, et étant dans l'impossibilité de faire quoi que ce soit car ces gens sont propriétaires et visiblement, ils ont tous les droits... je vais enfin quitter cet appartement bruyant et cet immeuble rempli de cons pour voir ailleurs, vers une autre contrée non loin d'ici. Si mes calculs sont exacts et si le nouvel appartement est impeccable niveau bruit et autres, je vais pouvoir reprendre Skyrim, MInecraft et Mass Effect 3. Et forcément, commencer Diablo III que je vais acquérir mardi si tout se passe bien. Mes finances vont être mises à rude épreuve pendant le mois de juin car vu que je souhaite me barrer d'ici très vite, je vais devoir aligner deux loyers... Voire bien plus. Mon préavis était effectivement terminé le 12 juillet.

 

Sinon j'ai enfin ajouté les liens dans la liste des Permanents car je n'avais pas vu qu'ils avaient sauté. La zone respect est présentée autrement. Texte inséré dans l'image pour un léger gain de place, cette zone sera modifiée plus régulièrement qu'avant car de nombreux sites devraient faire leur (ré)apparition. Ces sites sont dans cette zone pour les raisons suivantes (rarement invoquées !) :

 

Alan Becker : créateur des animations Animator vs Animation et des bonshommes bâtons ou StickMen, ce jeune créateur est un maître sur tout ce qu'il touche.

Dune : Sobre, épuré, précis, graphiste hors-pari que ce Dune. De nombreuses créations qu'on reconnaîtra tous.

Erik Johansson : Un Dieu de Photoshop et de l'image en général. Impossible de passer à côté d'Erik !

La réception, bonjour ? : Un humour décapant et des jeux de mots qui vont souvent mouche. Beau travail.

LaTong : La zone Respect serait rien sans LaTong, aucun dessinateur n'a le même style, personne. Des oeuvres toujours excellentes et originales.

LiliBulle : Des mises à jour rares nuisent à la qualité du site en espérant un renouveau bientôt. Toujours un style très particulier qui doit être encore creusé, un futur favori obligatoire !

Linidou : Site fleuri où il fait bon s'arrêter quelque fois pour respirer. On regrettera des mises à jour peu fréquentes là aussi.

MonsieurPersonne : J'apprécie beaucoup les artistes qui se donnent les moyens, qui vont au bout des choses. Stéphanie renouvelle sans cesse sans art pour notre plus grand plaisir.

Patchouli : Patchouli n'est pas dans mes liens depuis mais elle y restera. Des histoires de la vie où on s'y retrouve sans problème. Un Gars et Une fille en bien moins lourd ! (à la longue)

PirateSourcil : Un Master tout simplement, en anglais et avec un M majuscule pour la classe. Visite (et achats) obligatoire(s).

 

Si vous pensez avoir suffisamment de talent pour apparaître dans ma zone Respect, mailez-moi. Sur ce, à plus tard pour de nouvelles aventures, moins chaudes j'espère car le soleil commence à me fatiguer.

 

 

Petit point sur les jeux vidéo

 

Vu les mises à jour peu fréquente de votre site favori, je me dois d'éclaircir les choses niveau sorties en jeux. Difficile de faire un choix parmi tous ces excellents titres...

 

Ce mois-ci est plutôt sympathique car Minecraft 360 est de sortie et deux excellents titres : Max Payne 3 et Diablo III. Pour Minecraft 360 j'ai téléchargé la démo avant d'acheter le jeu (bizarrement car je suis fan de la version PC et un achat était de toute façon prévu). J'ai essayé quelques temps la démo et j'ai acheté le titre de Notch. Je ne suis pas particulièrement fan, pour le moment, de la version Xbox 360 mais cela reste agréable. Je ne suis pas assez concentré pour jouer à ce style de jeu (y compris Mass Effect 3 et Skyrim sur PC).

 

Les prochains jeux attendus sont Max Payne 3 et Diablo III. Pour Diablo III, je ne l'achèterai pas tout de suite, j'attendrai d'être dans un appartement saint, sans bruit pénible pour me concentrer sur mes quêtes (voilà pourquoi j'ai abandonné un temps ME3 et Skyrim). Par contre, Max Payne 3 devrait faire son apparition dans ma ludothèque la semaine prochaine à condition que mes ventes eBay se déroulent bien. Sinon j'attendrai aussi.

 

Mise à part ces trois titres, je n'attends rien de cette année (NHL 13 bien sûr et Forza Horizon par curiosité). Sur ce, je vais retourner sur Trials Evolution et mettre à jour les classements, si j'ai le courage, la journée fut rude.

 

 

Ça pique un peu mais c'est normal

 

Une fois par an, Critikale change de peau pour accueillir autre chose, un truc différent qui généralement ne me plait pas au bout de 2 semaines, voire bien moins.

 

Cette fois-ci, je pense tenir le bon bout. Non pas que le site me plait terriblement mais je m'approche de l'interface finale et peut-être même est-ce celle-là ! Je vois mes habituels visiteurs se dirent "encore un truc qui va tenir deux semaines et qui sera changé pour un machin complètement différent". À ces vilains visiteurs, je dirai une seule chose "c'est pas faux". J'ai quand même essayé de m'approcher au plus près de ce que je souhaite réellement. Le rouge n'est pas la couleur préférée de tous, loin de là mais le design n'est pas fait pour plaire au plus grand nombre, le contenu est plus important (sauf ceux qui fuiront ce rouge agressif, pas grave).

 

Il faut savoir que les mises à jour de Critikale se feront bien plus régulière (à part pour la période de mon déménagement qui va arriver très vite je l'espère, avant l'été). Exit les pages "Maux à mots" et "Photoblog", elles seront indexées dans la cave de Critikale (une nouvelle page qui arrivera très vite, ou pas). Le lien vers TrialsEvolution.fr est plus que visible et à été corrigé (merci aux nombreux retours me précisant que j'avais oublié une lettre !). Les archives ne seront plus sur la page principale car celle-ci est et sera plus encombrée.

 

Comme souvent, les archives ne sont plus en ligne. Elles reviendront très vite. Les pages annexes (comme le photoblog) seront aussi mises en ligne plus tard. Je dois me concentrer sur les mises à jour de TrialsEvolution.fr !

 

À très bientôt (dans la semaine) pour d'autres news.

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01