Nouveau départ annoncé

 

Le monde va mal. Il ne se passe pas une heure (et non une journée) sans que je sois perplexe devant la connerie humaine et plus généralement, la bêtise du monde.


Nous sommes le 27 novembre, chose particulièrement épatante car aucune nouvelle sur Critikale depuis fort longtemps. Je ne vais pas m'attarder sur ça car il y aurait bien des choses à dire. Lorsque vous recliquerez sur votre barre de favori ou que vous inscrirez l'adresse de Critikale.com sur votre navigateur, vous aurez peut-être un nouveau site devant les yeux... Le site qui ouvrira dans peu de temps sera simple. Exit les archives, exit le photoblog, exit les pages annexes en général, exit tout sauf l'essentiel, ma rage.

 

Certains sites amis seront encore en bas de page (ou ailleurs) mais cela s'arrêtera ici pour le point commun avec ce que vous voyez à l'instant T. Exit donc cet article, écrit en cette fin de mois de novembre. Exit le fond d'écran, exit tout ce que vous connaissez de Critikale. Si vous suivez l'actu du site depuis longtemps, vous vous souviendrez certainement des Pensées Actuelles, sorte d'exutoire concis.

 

J'espère mettre en ligne la maquette du nouveau site ce jeudi, sinon ce sera jeudi prochain... ou jeudi en huit (et j'espère que vous releverez l'hallucinante faute de cette phrase, subtile mais bien réelle).

 

 

Goodbye Hello Kitty

 

Aujourd'hui, en ce dimanche 11 novembre, jour férié de son état (j'ai réagi il y a peu...), je suis allé voir Frankenweenie. Un film de Tim Burton avec des cadavres d'animaux dedans et des tronches réellement bizarres.


Pour résumé le film sans spoilé la fin ni même les quelques rebondissements, c'est l'histoire d'un enfant ultra fan de son chien (son seul ami visiblement). Son chien meurt, il le fait revivre et c'est là que ça se gâte. Dit comm e ça, ce n'est pas la joie, c'est même presque banal. La magie de Tim Burton est quand même là mais c'est surtout d'origine graphique. Le film est beau, propre, les personnages sont attachants et tout est plutôt bien enchaîné. Comme toujours, je suis déçu de la fin (99 % de la fin des films me déçoivent). Je vous laisse quand même le soin d'apporter votre critique sur les nombreux sites à ce sujet (l'excellent SensCritique par exemple). Ceux qui connaissent le film savent pourquoi je parle parle de Hello Kitty et surtout pourquoi je lui dis goodbye.

 

Bref, je ne m'attarde pas car j'ai mal au crâne malgré mes 32 médicaments. Je vais regarder les Experts on/in ze bed et aller me coucher, une longue journée m'attend demain.

 

PS : cette critique absente de Frankeweenie sera grandement corrigée vu ce qui va arriver sur Critikale.

 

 

Avant le nouveau Critikale

 

C'est trop drôle. Le 28 novembre 2011, j'annonçais la version 2.0 de Critkale. Le "point.zéro" était pour le style. Et au début du mois de novembre de cette même année 2011, je commençais doucement Skyrim. Critikale n'a pas avancé d'un iota depuis et j'ai joué 1 heure à Skyrim depuis 1 an.


Encore un titre à la mords-moi le jonc. Connaissez-vous Critikale Mag, abandonné depuis de belles heures. Ce magazine, ou plutôt bulletin d'information à caractère amateur, est le fruit de mes coups de gueule de jours en semaines. Coups de gueule et bordel de merde sont légion sur Critikale Mag, lisez-en un pour voir. L'écrit n'est pas glorieux mais il est facile à comprendre et c'est bien tout le nécessaire (bizarre cette expression, un peu canadienne sur les bords). Laissez moi vous compter les aventures de Xiandt et de sa création Critikale...

 

 

Une photo qui n'a rien à faire ici mais c'est un essai sur Photoshop, vite-fait. J'aime bien dire vite-fait car c'est exactement ce que les mauvais comme moi écrivent lorsque c'est tellement amateur qu'il faudrait pas, qu'en plus, se dire que j'y ai passé deux heures. Ce qui n'est bien sûr pas le cas mais c'est le principe. Les lèvres sont ratées par exemple mais je me suis gaufré dans le retouche du format RAW. Et d'erreurs en erreurs, ça a donné ça. Mais c'est bien joli tout de même. Pas souriant pour un radis (!) mais joli tout de même.

 

Le portrait de base était bien plus Haut de Gamme.

 

Bien, reprenons les amis. La semaine prochaine est une grande semaine. La fin de semaine n'est pas choucarde. Je suis absent deux jours pour une formation et l'idée de reprendre le train pour Paris me gave un peu. Mercredi par contre, c'est sympa, je revois un ancien collègue/pote/ami/couille/enfoirédejoueurdeTrialsEvolutionquimecasselescouillesavecseschronos pour nous rendre à un match de hockey sur glace. Notez l'hallucinante chose hallucinante, je suis un big fan de hockey et je n'ai jamais vu de match en vrai... Bref, ça fout quand même un peu les boules car je suis pas ce qu'on peut appeler, sortable. M'enfin, nous verrons bien, le petit McDo après et les papotages qui se préparent vont certainement me réconforter et surtout me détendre...

 

Où en étais-je ? Ah oui, Critikale, toujours lui. La semaine prochaine donc va être jour et nuit, beau et pluvieux, blanc et noir, pissenlit et carotte (gné ?). Pissenlit qui s'écrivait pisse-en-lict ou pissenlict au XVIe siècle (oeil de boeuf). Putain où en étais-je bis ? Ah oui, la semaine prochaine ne sera pas folichonne à quelque égard mais au moins marquera le retour de Critikale à son plus haut niveau. Ze niveau.

 

À très bientôt donc pour accueillir la vraie version de mon site, une sorte de journal agressif. La goutte d'eau qui fait tout déborder (et retenez-bien cette image...).

 

| 12/07/2014 | J'aurai dû m'en douter vu la tête qu'elle faisait sur cette photo qu'elle ne m'aimait plus. Je devais être absolument un cauchemar pour elle.

| 18/10/2014 | "cauchemar" était bien sûr, ci-dessus, un faible mot...

| 22/07/2015 | Bizarrement, la photo reste encore alors qu'elle devait, au mieux, plus me supporter déjà en 2012, au pire, avoir déjà un autre mec. Les deux restent aussi parfaitement possible.

| 17/10/2015 | C'est en me relisant après maintes remises en ligne de Critikale, que je me suis demandé comment elle a fait pour me supporter tant d'années ! Autant humainement que mentalement.

| 12/07/2016 | Elle est bien triste maintenant ma vie.

 

 

L'espèce humaine devrait être la seule en voie de disparition

 

L'ancienne citation de Critikale n'est plus et pourtant elle sera bien de mise tous les jours que Dieu fait. Car oui, le monde est mauvais et les gens qui s'y trouvent le sont certainement pour quelque chose. Un peu.


Il est impossible de voir des gars costumés en train de glisser sur du parquet blanc (comprenez par là que je ne peux pas suivre la NHL/LNH faute d'entente entre les joueurs et les dirigeants), et il est tout autant impossible de comprendre quoi que ce soit de ce monde à l'heure du médiatique numérique. Je suis un peu dépité ces temps-ci et ce n'est pas l'absence de soirée sympa entre ami(s), ex-ami(s), ex-collègue(s) ou ex-famille qui va arranger les choses. De la merde je vous dis.

 

Notons tout de même que cette semaine marquera (ou non) le retour des archives de Critikale (depuis 2005 donc) et aussi et surtout, le retour du menu ! (un peu zappé celui-là)

 

Alors un peu de moi en vrac pour ces jours-ci : Steam est en train de recharger mes jeux légalement acquis après l'installation de Windows 8 (4 secondes pour démarrer tout de même !, une flèche). Je joue toujours à Trials Evolution et les classements vont repartir dans l'année (surtout avec l'arrivée en début d'année de Trials Evolution Gold Edition sur PC), mon ami d'enfance va peut-être, enfin, acquérir un PC digne de ce nom pour jouer à de vrais jeux (entendez par là avec leur vraie résolution...), un Predator G5910 un peu ancien mais diablement vivace. Halo 4 ne fait toujours pas parti de ma ludothèque car j'hésite horriblement. J'ai essayé rapidement et ça me plait mais 60 € alors que la Wii U arrive... Et même pour cette dernière, impossible de savoir comment je pourrais me l'offrir. En financement ? Pas fan même si c'est le plus "logique" hélas. Je n'ai pas un budget aussi collossal que 350 € pour une console (pas plus de 150 € généralement, actuellement surtout). Faut voir les tests, si la console de Nintendo apporte vraiment un nouveau souffle à ma vie de joueur, de vieux joueur.

 

Le boulot est toujours identique alors je vais éviter d'en parler et pour une fois, cette semaine, mon repos est décalé. Je vous laisse ici en espérant trouver rapidement un nouveau... souffle de vie.

 

 

L'humanité devient moisie

 

Plucouillos ! Ce qui ne veut rien dire mais l'interjection est rigolote. Le mot interjection est d'ailleurs bien classe pour exprimer ce qu'il exprime. Gné ?


Il va falloir, un jour ou l'autre, à un moment donné, que je note tout ce qui m'agace dans ce monde car ainsi, Critikale sera à jour hebdomadairement... Déjà, il y a les incroyables sondages à la con de M6. Déjà, jugez les commentaires peu glorieux des fans de la chaîne et là, on retrouver une question typique de leur sondage : "Faut-il baisser les charges des entreprises ?". Et là, nous avons un OUI à 74 %. Ce qui est débile.

 

Comment peut-on admettre qu'il est judicieux de baisser les charges d'une entreprise lorsqu'on sait que dans celles-ci, il y a nous. Nos salaires. Alors bien sûr, lorqu'on lit la question on se dit tout de suite que si une entreprise avait moins de charges, les employés seraient mieux lotis et surtout, l'entreprise irait mieux. Mais ce qui me gonfle là dedans est l'approximation de la question, ou plutôt, l'approximation de la totalité des questions des sondages de M6. Car je vais m'amuser, quelques soirs, à regarder les résultats de ces sondages idiots et réfléchir à leur importance ou piret, leur intérêt. Posez-vous la question, qui répond à leur sondage à trois roubles ? Et lorsqu'on qu'on sait qu'un euro équivaut à 42 RUB (roubles), tout est dit.

 

Petite chose encore, regardez cette photo ci-dessous (sans blague...).

 

 

Cette moisissure rose fluo signifie, ou doit signifie que les pâtes en forme de nounours achetée par ma moitié il y a quelques jours et valable à bouffer jusqu'en 2013 (...) sont un peu moisies. Et nous aurions raison. La moisissure rose, après quelques recherches bien logique devant la surprise d'une telle couleur, est obtenue (si on peut dire) à cause d'une forte humidité. Alors soit ce sont des pâtes de merde (disons-le), soit il y a une humidité terrible dans le placard que j'utilise depuis bien longtemps. Des plombes quoi. Vous pouvez d'ailleurs remarquer l'étrange tronche de cette pâte rose, on dirait deux yeux vicieux, un nez éclaté et une bouche qui est loin d'avoir le charme d'un Derek Morgan pour ma même moitié (ou d'une certaine Liv Tyler pour moi). Tout ça pour dire que les aliments sont dorénavant pourris en deux secondes, trois dixièmes et que ça fout les boules. De grosses boules de Noël.

 

Je finis par Halo 4 qui, suivant les tests, ne fera pas parti de ma ludothèque. Autant rester sur Trials Evolution pour le moment. Ça m'agace royalement car il ne me reste plus que la Wii U pour finir l'année 2012. Et encore, il faut vraiment que je me lance (et donc qu'elle soit "parfaite") car elle coûte une jambe (histoire de changer du bras). Va falloir tailler dans mon budget et manger des haricots (pour changer des pâtes forcément...) pendant 31 ans (pour ne pas faire pile).

 

 

L'impression que c'était hier

 

Le temps file à une vitesse étonnante mes amis. Hier nous étions samedi, aujourd'hui nous sommes déjà dimanche.


Mon frère est passé comme une balle en cette jolie soirée de vendredi. Petite soirée sympathique en groupe restreint. Et déjà, je me dis que je ne vais pas voir sa bouille avant le 25 décembre, et plutôt rapidement en toute logique. Puis plus tard ce sera en février 2013. Terrible.

 

Tout ça pour dire que le temps passe vite et que la vie ne s'améliore pas. Il y a tellement de gens idiots. Car idiot est ici un terme facile, tellement simple pour définir autant de connerie. À force de tout analysé à chaque instant, je pense devenir fou dans quelques mois, voire bien moins. Les gens m'ennuient, m'agacent. Pas tous bien sûr mais j'essaie tant bien que mal de rester zen et d'accéder à une certaine méditation. Aujourd'hui au boulot j'ai reçu Halo 4. Je ne l'ai même pas pris. Pourtant, la série Halo reste l'un de mes plus beaux souvenirs mais pendant que tout par en couille, même les Smarties qui n'ont plus le même goût, je n'ai même pas eu envie de le prendre, alors que celui-ci  n'arrive que mardi 6 novembre. Pas l'envie d'acheter un jeu qui finira sur eBay (avec leur ignoble nouveau logo...).

 

J'économise un peu pour la Wii U, console qui retient bizarrement mon attention. Mais jouer à un jeu Nintendo en HD, ça n'a pas de prix. J'ai évité d'acheter une Wii pendant longtemps (bien qu'elle fut mienne quelques jours) mais cette Wii U m'attire et c'est bien la seule chose matérielle cette année. L'iPad mini est rigolo (et franchement joli) mais ultra cher, le nouvel iMac (pour remplacer le mien) est lui aussi hyper cher et bien que Windows 8 est une réussite, pour l'instant, pour moi, ce n'est qu'une petite nouveauté Hi-Tech qui est venue chez moi. Et chez ma belle-mère dans quelques heures, hou qu'il est vilain ce mot. Bref...

 

J'ai envie de changer radicalement mais pour quoi faire, pour aller où ? Et ce n'est pas le léger lifting de Critikale qui va m'aider à moins me faire chier dans la vie. Car c'est bien ça le problème, je m'ennuie grave.

 

Ainsi Critikale va peut-être devenir uniquement un défouloir médiatique...

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01