Balade glaciale

 

Certes mon appartement est glaciale (chauffage inefficace, un truc de dingue...) mais la balade de tout à l'heure battait des records !

 

C'est lorsque le corps n'est plus habitué à l'hiver qu'il est difficile de supporter le moindre degré inférieur. Bravant le froid, j'ai voulu prendre quelques photos cet après-midi et surtout m'aérer l'esprit.

 

 

 

 

Un temps bien trop froid et me voilà rentré avec de sombres clichés. Oui je m'amusais à écrire sur les bancs comme certains avaient inscrit "joyeuses fêtes". J'ai voulu mettre l'adresse de Critikale mais je n'ai plus trouvé de banc aussi blanc de neige. Dommage, un peu de pub, c'est toujours ça ! J'ignore comment prendre des photos à cet température et l'arbre très connu ci-dessus (très connu sur mon site...) est vraiment sombre et lugubre alors que ce n'est pas le cas normalement. Enfin si mais pas à ce point.

 

Petite parenthèse jeu avant de m'endormir, j'ai fini ce soir GTA V sur Xbox One et je n'ai donc plus rien à faire niveau jeu. À part peut-être continuer Destiny, un peu du misérable Trials Fusion et bien sûr Minecraft. J'attends maintenant Hotline Miami 2 (c'est loin) et, c'est tout ! Mes soirées ludiques vont être bien tristes. Surtout qu'il n'y a plus de Zombicide...

 

 

Lorsque j'ai compris ça

 

C'est en surfant sur le Web aujourd'hui que j'ai décidé de relancer Critikale. Je sens quelques moqueries de personnes idiotes habituelles visitant ce site pour se marrer avec d'autres personnes non moins idiotes. Mais qu'importe.

 

Après une petite balade où mes mains commençaient à tomber rejoignant la glace qui collait au gravier sali par la pluie, j'ai voulu me poser un peu devant l'ordi avec mon chat qui me griffait le dos, demandant une nouvelle pitance, afin de naviguer sur de nouveaux blogs. Dont un en particulier ayant figuré une fois dans la zone Respect (dorénavant en bas à droite) : DamonX. Ce bon vieux DamonX a mis en ligne un joli article de Noël. C'est surtout une phrase qui m'a fait réfléchir : "Ma fille a grandi. À 6 ans elle commence à ne plus trop croire au père Noël - "papa, je crois que ce père Noël là est un imposteur" - m'a t-elle lancé la semaine dernière en voyant un père noël au centre commercial du coin". C'est phrase m'a fait sourire. Et c'est là que j'ai su.

 

Comme vous le savez, et je le répète hélas assez souvent, ma vie est une ruine depuis que j'ai su que mes testicules n'étaient pas forcément adaptés à lancer le jet divin. Dit ainsi, c'est rigolo, ou pas.

 

Le 24 février 2010, j'écrivais ceci : "Si je n'arrive pas à avoir d'enfant ou si mon futur test est négatif, je m'élimine". Le 22 avril 2010, j'exécutais mon premier spermogramme. 8 jours après, j'avais la réponse (et mon ex commençait à se demander qu'est-ce qu'elle pourrait foutre de moi). Le 7 mai 2010, journée noire pour moi, j'apprenais que je n'avais pas suffisamment de spermatozoïdes "efficaces" pour avoir un enfant. Depuis cette date, je ne suis plus le même. Personne n'a remarqué et encore moins mes proches. Je n'ai plus aucun confiance en moi en tant qu'homme et je suis extrêmement irascible. Depuis cette date donc, tout part en couille et je n'arrive pas à reprendre le dessus et ce n'est pas des salopes qui réveille en moins des souvenirs douloureux qui vont m'aider dans ce sens...

 

Du tout, après presque 5 ans de honte, de me dire que je suis un sous-homme et que personne ne soit là pour dire le contraire ou le dire sans conviction (et je ne rentrerais pas dans les détails...), je me dis que, mine de rien, il serait temps pour moi d'oublier se problème et de me dire que, quelque part, il y a une fille qui accepte cette plaie sans me mentir ou d'avoir une petite princesse trop rapidement après m'avoir largué comme un méprisant. Ce que j'étais devenu...

 

Alors soyons fous et essayons d'être ouvert en 2015 pour fonder une famille ou m'incruster dans une ! Il faut aussi se dire que si je n'y arrive pas "rapidement", je ne serai pas là en 2016. C'est décidé, j'attendais juste de rembourser un crédit...

 

Des photos de ma balade suiveront ce soir.

 

 

Le Grand Article 2014

 

Savez-vous ce que Critikale était ? Un havre de paix. Mon petit monde à moi qui me tenait debout. Bien sûr, il n'était pas le seul. Mon ex-chérie, mes ex-amis, mon ex-vie. Tout ceci sera bientôt terminé.

 

Le Grand Article brosse l'année en cours, de janvier à décembre, histoire de me rappeler tous ces mois vécus avec tristesse. Mais ce Grand Article 2014 n'en fera rien. Alors attention, l'article qui va suivre ne va pas plaire à tout le monde, je vous avais prévenu et ce sera bien le dernier de Critikale et je vais expliquer pourquoi.

 

Tout d'abord, réglons quelques détails. Nem, je te remercie, merci de m'avoir supporter tout ce temps, toutes ces années car j'étais devenu stérile comme mes couilles. J'étais devenu une merde, stressé par le boulot, par tous ces voisins, je t'ai perdu à jamais et un fameux texto reçu, je l'espère, par erreur, à terminer mon supplice. Je ne suis qu'un ersatz d'homme, une sombre merde. Je suis sincèrement désolé de t'avoir épuisé. Dimitri et Estelle, merci, oui merci à vous aussi de m'avoir supporter... Vous étiez des personnes chères à mes yeux mais je n'ai pas su vous le dire et vous le montrer. Mathieu, merci. Merci à toi d'avoir été, toi. Tu es un bon gars bien plus intelligent que de pauvres gens peuvent prétendre et je n'ai pas été correct pour ne pas avoir été là à mon ultime déménagement. Désolé Mathieu. Gaëlle, merci. Oui, merci même à toi qui a donner tant de malheur à mon ami. Merci car je n'ai pas été toujours agréable et cet ami n'a pas été forcément clair non plus... Mon orgueil ne m'a pas permis de m'excuser au moins pour ça mais ce que tu lui as fait est juste horrible, c'est bien triste. Mais c'est aussi par ma faute. Raph, merci. Merci de me connaitre si bien avec tes textos qui touchent toujours au but. Tu n'es plus vers moi mais tu le seras toujours car tu es comme mon petit frère mais si un petit frère on doit le protéger et qu'il est rare que ce soit l'inverse. Merci ma burne. Cédric, merci. Tu as souffert après ce que Gaëlle t'a fait mais j'ignorais qu'elle t'intéressait et de mon côté, comme tu le sais, ma rupture est un cauchemar et la perte de mon dernier souffle. Mes chattes, Bouillou et Bubulle, je vous aime tant, mon égoïsme ne m'a pas permis là encore de vous garder près de moi et je le regrette amèrement, comme tout le reste. Père, je ne te dirais pas merci car ma visite chez toi, comme tu le sais, fut un cauchemar, et arrête d'inquiéter ma mère. Mais merci quand même, soyons fous... Merci pour ces anciennes années qui étaient bien bonnes car les souvenirs restent agréables même si des zones d'ombre m'empêchent de vivre.

 

Merci à tous, sincèrement. Ce message n'est pas ironique et je n'ai pas de haine, aucune même. Seul le 25 décembre, seul le 31 décembre, avec mon rhum pour me donner du courage. La lâcheté je l'ai déjà.

 

Pour ceux qui pourraient rire de la fermeture de Critikale, je vous pardonne aussi car c'est tellement régulier que ça en devient pathétique. Comme moi.

 

 

Noël sans majuscule

 

Je me disais qu'il serait de bon ton de ne pas mettre de news avant le Grand Article 2014 (lien des anciens après l'article d'ailleurs). Mais je suis un peu fou, un peu crevé, et un peu en vacances pendant 3 jours. Énorme.

 

Mon bon chef souhaite que je ne vienne pas demain. Il m'a dit que j'avais besoin de repos. En temps normal, je serais le premier, vers 8 h 30, à pointer le bout de mon squelette à la porte d'entrée de mon lieu de travail. Or, cette fois-ci, il n'en sera rien. Je vais me reposer, en effet. Terminer les derniers préparatifs pour Noël même si celui-ci, comme l'an dernier, sera certainement un peu triste. Mais qu'importe, c'est mon butin de 2014, et 2013. Un Noël sans majuscule donc où il est bon de voir ma petite mère et la famille de mon frère, c'est déjà ça. Si 2015 est (je suis en intense réflexion avec moi-même), je vais opter pour une nouvelle technique de vie...

 

Demain donc, point de travail mais un petit café tranquille avec mon chat, quelques dernières courses de boustifaille et bien sûr, toujours cette réflexion pour 2015. Le Grand Article 2007 est bien fun, je devais être légèrement énervé. Pour des raisons que moi seul connait, 2008 est absent, et que j'aurai dû écrire d'ailleurs...

 

Liens vers les anciens Grands Articles : 2007 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013

 

 

Choisir son avenir

 

Alors que le Grand Article 2014 approche et que vous tremblez tous (et vous pouvez), je me suis surpris il y a quelques jours à parler avec mon chat. Mais pas à lui parler comme un chat, mais comme un confident.

 

Ces jours-ci, on me surprend à être dans le vide. Un regard ailleurs, comme figé dans le temps, à la recherche d'une image, d'une silhouette que je pourrais serrer dans mes bras, d'une page qui ne serait plus blanche. Il y a une poignée de jours, on m'a informé que je n'allais pas bien, qu'il est temps que je prenne du recul, qu'il faut que je sois ouvert aux autres, et à la gente féminine surtout. Je vais donc vous conter, une nouvelle fois, une histoire, une histoire hélas véridique.

 

Il était une fois un petit garçon qui n'était pas le plus heureux des petits garçons mais qui avait des idées, des combats, des choses à faire, un avenir à espérer malgré les difficultés de la vie. Ce petit garçon fit plein de choses pour trouver ce qu'il aimait vraiment. Il fut les mains dans la pâte à pain, il fut les mains dans les copeaux d'acier finement tranchés, il fut dans les colonnes d'un bilan comptable, il fut aussi dans un magasin ou plusieurs pour conseiller des objets idiots. Ce petit garçon avait un rêve, un rêve facile, un rêve vraiment simple, que tout petit garçon peut prétendre, avoir une famille. L'image habituelle d'une série US parfaite. Une petite femme un peu folle mais qui donne envie d'avancer, des enfants bien sûr, un chien courant comme un dingue vers la piscine pour revenir vous éclabousser, un douce musique qui tourne derrière qui cacherai presque les amis qui arrivent alors pour passer une gentille soirée près du feu à se raconter des blagues et des clichés.


Mais ce petit garçon a grandi. Ce petit garçon n'est plus rien, on lui a volé celle qui devait être sa femme, on lui a volé celle qui devait être la maman de ses enfants, on lui a volé ses amis, sa famille, on lui a volé car il l'a mérité. Alors je parlais il y a peu à mon chat, je lui ai dit ceci : "dis-moi Oxo, crois-tu qu'il est bon d'en finir ?". Il n'a pas répondu alors j'ai poursuivi "à quoi bon rester vivant s'il n'y a rien demain ?". Il n'a pas répondu alors j'ai poursuivi "et si je restais, de quoi sera fait demain, est-ce plus noir qu'aujourd'hui ?". Il n'a pas répondu alors je me suis dit qu'il était temps de fermer les yeux et de vous dire que ce Grand Article 2014 devra être lu du début à la fin car qu'on se le dise, il sera important, bien plus important que toute ma vie.

 

 

LDLC Dijon, du bon et du moins bon

 

Histoire de me mettre en mode Noël, un nouvel header fait son apparition, un peu bleu pour la fraîcheur des journées et avec un bonhomme de neige pour la rigolade. Cette photo n'est pas de moi, un header perso arrivera avant 2015...

 

Une journée bien fun... Le matin, direction la petite bourgade de Talant (21), toujours aussi triste, pour boire le café chez ma mère et surtout, oui surtout, demander un devis chez Renault car son contrôle technique (à la voiture de ma mère) n'est pas folichon. Mais vraiment pas. Le truc de dingue en somme. Comment cette voiture roule encore !? Histoire d'avoir une seconde présence peut-être un peu plus closed, j'ai voulu demander moi-même l'horrible devis. Hop, 500 €. Après calculs savants et devis ailleurs, je réglerai la somme. Comme dit ma minuscule mère, "je suis en retraite la semaine prochaine alors la voiture pourra faire qu'un an je m'en fous". Pas faux mais pas exact. Au pire, je lui laisserai ma 2e voiture (non je ne suis pas riche, juste ultra économe, et un peu con aussi).

 

Puis est venu l'après-midi. Tranquille. J'étais serein (très crevé aussi) alors je me lance sur mon PC à la recherche d'un ultime cadeau pour quelqu'un. Là, quelle fut pas ma surprise lorsque mon ordi s'est éteint. N'ayant quasiment jamais eu de soucis avec un ordi depuis plus de 30 ans, je me suis dit "les ennuis commencent". Après mille tests combinant plusieurs PC, le verdict était là : l'alim' m'a lâché, méchamment. Je débranche tout ce bordel et me dit que je n'aurai jamais d'alim' avant quelques temps vu que niveau magasins spécialistes expert à Dijon c'est la mort, surtout niveau matos. Là, une lueur jaillit et je tapote sur mon Windows Phone à la recherche d'une éventuelle ouverture cette semaine de LDLC. Diable, ce bougre de magasin est ouvert depuis mercredi à Dijon ! Je l'ignorais, je savais qu'il allait pointer le bout de ses boitiers en décembre, mais j'avais zappé la date exacte. Je fonce donc chez LDLC...

 

Arrivé là-bas, je rentre dans un magasin sobre, propre (encore heureux) avec deux vendeurs qui traînent et quelques clients. Je choppe vite-faite une alim' PC et rigolard, je demande des conseils au gars qui revient d'un conseil-client. Je lui demande si j'ai bien tous les connecteurs sur cette alim' de 600 W. Il me regarde, l'air ailleurs et me sors que nomalement à la rigueur si tout se passe bien oui. Mmh. Pour ne pas être trop débile, il est vrai que les alim' PC c'est un peu une des questions redoutées par nos amis les vendeurs multimédia. Il tâte un peu la bête (l'alim' Dell qui m'a quitté) et me dit, une nouvelle fois que bon ça devrait aller qu'il n'y a pas de raison que tout sera OK et que ben voilà quoi... Bon. Je lui demande de verifier à l'intérieur de cette boite scellée car il m'a foutu les boules. J'étais pourtant sûr de moi, sans trop le dire histoire de tester ces petits gars. Un de ses collègues l'ouvre (avec mon cutter) et va chercher un mètre (!!!!). Il me dit qu'il y a 30 cm d'écart... Je lui dit que ce n'est pas possible... Il me dit que oui, qu'il est fatigué de cette journée. 3 mm donc... Je lui dit que ce n'est pas grave que la taille doit être universelle, certainement à la rigueur...

 

Après bien des doutes lancés par ce vendeur, j'ai pris l'alim' et elle est donc installé sur mon Dell qui lui, est ultra content d'avoir une belle alim' de 600 W (histoire de voir l'avenir vidéoludique). Bref, j'ai posé beaucoup de questions aux deux gars présents et je dois avouer que même si la sympathie est là, les connaissances, du moins purement technique, ne le sont pas, là. Après, je connais le stress qu'on peut avoir avec les questions techniques et l'ambiance du LDLC Dijon est bonne. Ces deux ch'tits bonshommes débutent certainement mais le potentiel est là.

 

Vous avez certainement remarqué que le header est signé de trois logos : Instagram, Facebook et Twitter. Twitter, ça, vous connaissez pour Critikale, les autres arriveront un jour prochain... Ils sont déjà ouverts mais sous un nom totalement bidon et James Bondièsque... C'est marrant tout ce que ces réseaux sociaux nous apprennent.

 

 

Oxo, fauve salvateur

 

Mon chat est rarement cité sur Critikale pour d'obscures raisons (débiles aussi). Qu'importe, le voici le voilà tout vautré qu'il est sur mon lit.

 

Une belle bête que ce petit bonhomme qui n'arrête pas de grandir.

 

 

Un peu normal me direz-vous, il est encore jeune. Journée molle aujourd'hui et un saignement de nez terrible qui m'a retiré rapidement du boulot. Plus de temps ici à mettre à jour ma vie et plus de temps pour penser à ce finish 2014.

 

 

Soirée Zombicide

 

Prévue depuis jeudi, la soirée Zombicide de samedi fut sympathique et nous voilà propulsée à la mission 9 de Toxic City Mall. Une soirée reposante nerveusement (il faut de plus en plus...) et peut-être, hélas, la dernière de l'année du fait d'un emploi du temps compliqué jusqu'au 24 décembre.

 

Une bien belle soirée donc, tranquille, avec l'extension de Zombicide que nous essayons de finir et cette mission 8 où nous avions lamentablement échoué il y a trois semaines environ (erreur stupide).

 

 

Une mission très simple où il faut partir de notre voiture en panne (1), ouvrir la porte principal de la boutique (3) avec la clef se trouvant sur un cadavre (x), récupérer les 3 objectifs (2) et au besoin, prendre les 2 gunblades dans les pièces identifiées (G). Les gunblades sont importants car il est impossible de fouiller dans les rues et la pièce contenant la clef de la boutique est éloignée. Nous avions lamentablement échoué la dernière fois car nous nous sommes séparés à cause du trop grosse confiance... Cette fois-ci, le groupe est resté soudé et nous avons gagné la mission assez "facilement". Notons que l'objectif principal était de trouver une carte Carburant.

 

Ci-dessous, les éternelles statistiques de la partie. En toute logique, point de partie de Zombicide avant 2015 faute de temps et d'emploi du temps aucunement synchro ! L'unique soirée espérée étant le samedi 20 décembre.

 

WANDA

36 pts

1 objectif (clef)

Équip. : pied de biche, 2 gunblades, Jack et Jill (ultra-rouge)

Actions suppl. : +1 au résultat au corps à corps

MARY FURIE

32 pts

1 objectif

Équip. : fusil d'assaut, Pa's gun, batte de baseball

Actions suppl. : +1 au résultat au combat à distance

JOSHUA

17 pts

1 objectif

Équip. : Moog (chien), carabine, hachette, balles creuses

Actions suppl. : aucune à part 4 actions (niveau jaune)

PADRE JOHNSON

31 pts

carburant

Équip. : fusil d'assaut, hache, fusil à canon scié

Actions suppl. : Medic

AMY

33 pts

1 objectif

Équip. : 2 fusils à canon scié, Betty (ultra-rouge), lance-flammes

Actions suppl. : +1 action de déplacement gratuite

RAOUL

17 pts

aucun objectif

Équip. : Gaspard et Lucien (chiens) carabine, hachette, pistolet, balles creuses

Actions suppl. : aucune à part 4 actions (niveau jaune)

 

Équipement normal mais efficace. L'équipe bleue est la mienne, en jaune, celle de Cédric. Vivement que je m'évade pour une prochaine. À bientôt les enfants, et n'oubliez pas de vivre.

 

 

Il est de retour

 

Le sapin de Noël est là, il est tout beau, il ne sent pas vraiment, mais sa robe est posée et la crèche attend le divin enfant. Mon chat regarde depuis tout à l'heure ce tout nouveau truc vert assis sur une table Ikéa à 7.99 € et se demande ce qu'il va en faire...

 

Un peu de fraîcheur sur Critikale avec une photo en header capturée sur l'excellent InterfaceLIFT (éternel site dans la zone Respect). De la fraîcheur donc, et maintenant de la verdure.

 

 

 

Noël 2014 sera certainement moins merdique que Noël 2013 mais c'est le Nouve An qui va être particulièrement douloureux. Mon sapin est fait, les cadeaux de Noël sont faits, tout est prêt en somme. Il ne me reste plus qu'à espérer que je ne serai pas trop fatigué le 24 décembre au soir. Je vous laisse ici et vous donne rendez-vous ce dimanche pour quelques photos.

 

Pour le soir du Nouvel An, si vous avez des trucs à me conseiller pour être utile ou ne pas me tirer une boule de Noël dans la tête... J'ai mon idée mais je suis timide.

 

 

De quoi sera fait le Grand Article 2014

 

Ce bon vieux mois de décembre est bien là. Un mois que j'apprécie tout particulièrement si quelques trucs sont réunis.

 

Le mois de décembre marque l'arrivée de Noël. C'est pas faux. Mais aussi l'arrivée des kilos de clémentines chez moi, du sapin qui sent bon, des échanges de cadeaux entre personnes qu'on aime, des flocons de neige qui tombe dehors alors qu'une fondue savoyarde se prépare... Que des trucs sympas en somme. Rien de mauvais à l'horizon. J'irai chercher mon sapin ce vendredi en espérant que mon chat, qui rencontrera une 2e fois ce truc vert avec des boules, ne saute pas dessus. Tout s'est plutôt très bien passé l'an dernier, il n'y a pas de raison que cela se passe mal cette année... Bien qu'il soit de plus en plus fou... À cet instant, il dort derrière moi en train de digérer ses surprises au saumon et rêver à son cadeau le 24 décembre, son nouvel arbre à chat. L'ancien est robuste, chose épatante, comme quoi... mais il est temps de changer pour quelque chose de plus... blindé.


La plupart de mes cadeaux de Noël sont achetés, il ne manque plus que mon frère. Compliqué chaque année. Pour la neige, je l'espérais l'an dernier, ce fut pathétique, espérons que cette année soit plus blanche. Même pour mes footings, tant pis. Pour les nombreuses fondues que je vais me taper à partir du 14 décembre, espérons là aussi un temps pourrave. Mais que j'adore.

 

Sinon, de quoi sera fait le Grand Article 2014. Très simple, de l'année passée bien sûr, comme toujours, comme tous les ans, mais aussi de chose plus sérieuse, une remise en question pour 2015 et une ouverture plus grande aux autres. Et lorsque je parle d'autres, je parle de moitié... Il serait temps, même si l'excellence serait d'oublier en un coup de foudre.

 

Sur ce, je vais faire quelques pompes rigolotes, faire un bisou à mon chat qui roule sur le lit en s'enroulant dans son drap comme un nem (il adore) et continuer GTA V et Minecraft. Tous mes jeux sont vendus (FarCry 4, Dragon Age Inquisition et Lego La Grand Aventure), ils partent demain par La Poste. Du pognon, des gens heureux, de la neige, des fondues, voilà qui sera parfait pour finir l'année. À bientôt.

 

 

12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07

06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01